Publié le 07 juillet 2017

ÉNERGIE

Une ferme solaire en forme de Panda pour sensibiliser les plus jeunes aux énergies renouvelables

En Chine, un exploitant de parcs solaires a bâti une centrale en forme de Panda. Soutenu par le programme de développement des Nations unies, ce site unique au monde a pour but de participer  à la sensibilisation des plus jeunes au développement durable.

Panda green energy china 1
Vue d'artiste de la ferme solaire

Dans la ville de Datong dans la province de Shanxi, au nord-est de la Chine, une ferme solaire pas comme les autres vient de voir le jour. Vue du ciel, elle révèle la forme d’un panda, animal vivant dans les montagnes avoisinantes. Projets farfelus ? Pas tant que ça quand on sait que le programme "Datong Panda", lancé en 2016, est en partie financé par le Programme de développement des Nations unies. Il est porté par l’entreprise Panda Green Energy Group Limited.

 

un outil de sensibilisation

 

Formée de panneaux monocristallins noirs et gris agencés sur un peu plus d’un kilomètre carré, la "Panda Solar Plant", littéralement la centrale solaire Panda, n’est pas qu’un objet d’amusement. Sa première tranche achevée compte déjà une puissance de 50 MW, de quoi alimenter 50 000 foyers. Une deuxième tranche, un autre panda, va être construite pour doubler la puissance de l’installation.

Si cette forme a été choisie ce n’est pas qu’une lubie des porteurs de projets. "La conception de la centrale sous la forme d'un panda pourrait inspirer les jeunes et les intéresser aux applications de l'énergie solaire", assure Li Yuan, PDG de Panda Green Energy dans The Telegraph. L’idée est en effet d’organiser des sessions de sensibilisation au développement durable pour les jeunes aux abords de ce site. L’entreprise prévoit déjà d’autres centrales solaires en Chine et assure avoir également des projets aux Fidji et aux Philippines.

 

La vraie vue de la ferme solaire en forme de Panda prise par un drone

 

Ludovic Dupin @LudovicDupin


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Energies renouvelables

Le développement des énergies renouvelables est chaotique un peu partout dans le monde mais les habitudes de production énergétique changent et la promotion des technologies vertes se développent. Photovoltaïque (énergie solaire), éolien, agrocarburants ou encore biodéchets, les possibilités sont nombreuses.

Barrage hydroelectrique

L'ouverture à la concurrence des barrages hydroélectriques français s'invite dans la campagne européenne

Le dossier épineux de l'ouverture à la concurrence des barrages hydroélectriques français, poussée par Bruxelles, traîne depuis des années mais connaît soudain un vif regain d'intérêt avant les élections européennes. Plusieurs candidats s’opposent à ce projet, mais le gouvernement compte s’y...

Barrage de Genissiat Ain deuxieme centrale hydroelectrique francaise construite sur le Rhone Leemage

[Édito Vidéo] En privatisant ses barrages hydroélectriques, la France prend un énorme risque

Mise sous pression par Bruxelles, la France est mise en demeure d’ouvrir une partie de ses barrages hydroélectriques en concurrence. Aujourd’hui, ils sont exploités par EDF et Engie. Pour plusieurs députés et élus locaux, cette privatisation risque de rendre le système électrique national moins...

Centrale solaire Nanao de Total au Japon

[Édito Vidéo] Les pétroliers, ces champions des renouvelables

Bon gré mal gré, les pétroliers investissent de plus en plus dans les énergies renouvelables. Et leur puissance financière fait qu’à terme, ce sont eux qui vont capter l’essentiel de la croissance de ce secteur des nouvelles énergies. C’est d’ailleurs pour cela que le fonds souverain norvégien,...

Energie citoyenne campagne 2018 energie partagee

Énergie Partagée : près de 17 millions d’euros investis par des citoyens dans les énergies renouvelables

À l’occasion de la semaine de la Finance solidaire qui se déroule jusqu’au 12 novembre, focus sur Énergie Partagée, un outil d’investissement citoyen dans les énergies renouvelables. Créé en 2010, il a réussi à mobiliser plus de 5 200 actionnaires citoyens qui ont investi 16,6 millions d’euros dans...