Publié le 18 octobre 2018

ÉNERGIE

Presque aussi haute que la Tour Montparnasse, les plus hautes éoliennes de France sont inaugurées dans le Jura

À eux seuls, ces six colosses de béton produisent l'équivalent de la consommation électrique annuelle d'une ville de 12 000 foyers : les plus hautes éoliennes de France ont été inaugurées à Chamole dans le Jura. Elles culminent à 193 mètres de haut.

Les cinq plus grandes éoliennes terrestres de France ont été érigées dans le Jura
@Invent

Érigées sur les terres agricoles et dans les bois de cette commune de 170 habitants, quatre nouvelles éoliennes dominent le premier plateau jurassien, avec une hauteur en bout de pale de 193 mètres. Elles ne rendent que 17 mètres à la tour Montparnasse, le plus haut gratte-ciel parisien (210 mètres).

"C'est une grande satisfaction, l'aboutissement de dix ans de travail avec des acteurs qui croient en la transition écologique", s'est réjoui Fabrice Gourat, président d'Intervent, bureau d'études mulhousien en charge du développement du parc éolien.

Débuté en 2007, le projet réunit Intervent, l'allemand Enercon, qui a construit les éoliennes et en assure la maintenance, des investisseurs privés et des collectivités locales, dont la commune de Chamole. "Il n'y a pas eu d'opposition. On a pris les devants, échangé avec les riverains et on les a intégrés au projet", a expliqué Jean-Louis Dufour, maire de Chamole.

Puissance nominale à 40km/h

Environ 630 personnes ont ainsi investi près d'un million d'euros dans une société en charge du financement et l'exploitation de l'une des éoliennes. Elle servira à l'avenir au développement d'autres projets autour des énergies renouvelables.

Après un an de construction, les trois pales de chaque édifice, accrochées à un impressionnant rotor de 115 mètres de diamètre, ont commencé à tourner en décembre sous l'effet du vent. Les éoliennes atteignent leur puissance maximale lorsqu'il souffle à 12 m/s (environ 40 km/h) à hauteur des nacelles, situées à 135 mètres, "un phénomène très régulier", estime Hartmut Schulteis, chargé de l'exploitation du parc pour Enercon.

Alimentation locale

"Au sol, la vitesse du vent est bien moindre que dans d'autres régions, mais ces éoliennes sont les plus hautes de France pour aller chercher cette vitesse", détaille-il. La production électrique attendue est de près de 33 millions de kWh par an, suffisant pour alimenter les communes environnantes en "électricité propre et renouvelable", selon les porteurs du projet.

"Cela permettra d'éviter le rejet de 2 300 tonnes de gaz à effet de serre dans l'atmosphère chaque année", estiment-ils. Le parc éolien de Chamole a nécessité un investissement total avoisinant 32 millions d'euros. Un contrat a été signé avec EDF pour le rachat de l'électricité, qui "permettra de rembourser les financements en 15 ans", selon Fabrice Gourat.

La Rédaction avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Energies renouvelables

Le développement des énergies renouvelables est chaotique un peu partout dans le monde mais les habitudes de production énergétique changent et la promotion des technologies vertes se développent. Photovoltaïque (énergie solaire), éolien, agrocarburants ou encore biodéchets, les possibilités sont nombreuses.

Total met en service la bioraffinerie de La Mède, malgré l'opposition écologiste

La raffinerie de biocarburants de Total à La Mède (Bouches-du-Rhône), l'une des plus grandes d'Europe, a démarré sa production la semaine dernière. Au grand dam des associations de défense de l'environnement qui s’opposent depuis des années à cette installation. En cause notamment son...

[Bonne Nouvelle] Une usine chimique Arkema passe à 100 % d'autoconsommation électrique solaire

Le monde de la chimie a des process coûteux en énergie. Pour réduire leur impact environnemental, beaucoup misent sur les renouvelables. Ainsi, Arkema vient d’équiper l’un de ses sites Seveso dans les Alpes-de-Haute-Provence d’une centrale solaire de 10 MWc.

énergies renouvelables éoliennes panneaus solaires photovoltaique istock ll28

Les énergies renouvelables emploient 11 millions de personnes à travers le monde

Le photovoltaïque est le principal employeur du secteur, devant l’éolien, tandis que l’offshore est en train de décoller. Selon un récent rapport de l’Agence internationale de l'énergie renouvelable (Irena), 11 millions de personnes travaillaient dans les énergies renouvelables l’an dernier à...

Les pays du G20 prêts à coopérer pour faire de l'hydrogène une énergie clé de la transition écologique

Alors que les chefs d'états se réunissent au Japon dans le cadre du G20 les 28 et 29 juin, les ministres de l’environnement s'étaient déjà concertés quelques semaines auparavant. Ils avaient alors décidé d’accroître leur coopération pour faire émerger une filière mondiale de l’hydrogène. Ce gaz qui...