Publié le 09 novembre 2018

ÉNERGIE

Énergie Partagée : près de 17 millions d’euros investis par des citoyens dans les énergies renouvelables

À l’occasion de la semaine de la Finance solidaire qui se déroule jusqu’au 12 novembre, focus sur Énergie Partagée, un outil d’investissement citoyen dans les énergies renouvelables. Créé en 2010, il a réussi à mobiliser plus de 5 200 actionnaires citoyens qui ont investi 16,6 millions d’euros dans des projets éoliens, solaires, mais aussi de méthanisation, des centrales micro-hydraulique ou encore des chaufferies au bois. 

Energie citoyenne campagne 2018 energie partagee
Pour la semaine de la finance solidaire, Énergie Partagée lance une campagne de mobilisation auprès des citoyens.
@Énergie Partagée

Un parc éolien dans le Morbihan entièrement financé par plus de 1 000 citoyens, des toitures solaires installées sur les écoles communales dans le Calvados, ou encore une mini centrale hydraulique vosgienne réhabilitée par ses voisins. Voici quelques-uns des 50 projets financés depuis huit ans par Énergie Partagée, un outil de financement des énergies renouvelables par les citoyens.

Au total, 5 279 d’entre eux ont investi 16,6 millions d’euros dans 45 éoliennes, 50 000 panneaux solaires, 3 unités de méthanisation, 3 mini centrales-hydrauliques et 12 chaufferies au bois pour une production annuelle de 243 GWh, soit l’équivalent de la consommation électrique d’une ville comme Rennes.

"Désormais, il n’est plus l’heure de se demander 'Qu’est-ce qu’on peut faire ?' mais bien 'Qu’est-ce qu’on veut faire ?'", lancent Emmanuel Soulias, président d’Énergie Partagée Coopérative et Eddie Chinal, président du Conseil de Surveillance d’Énergie Partagée Investissement. "Notre mission reste de permettre aux citoyens et aux acteurs des territoires de choisir, de se réapproprier et de gérer les modes de production et de consommation de leur énergie."

Objectif : 15 % d'énergie citoyenne en 2030

Une formule qui fonctionne et qui permet de connecter territoires et citoyens aux projets d’énergies renouvelables et ainsi lever un certain nombre d’obstacles liés à l’acceptation sociale. Énergie Partagée collecte l’épargne auprès des citoyens et investit ensuite en fonds propres (entre 20 et 50 % du capital) dans les différentes entreprises qu’elle accompagne et dans lesquelles elle participe aux prises de décisions. Les projets doivent être en cohérence avec les valeurs portées par la structure : locaux, démocratiques, écologiques, rentables et non spéculatifs.

Le cours de l’"action" est aujourd’hui de 104 euros. Il a pris 4 euros en deux ans. L’objectif est de parvenir à un taux de rémunération de 4 % bruts par an pour une détention de dix ans minimum, mais il est possible de récupérer son placement une fois par an sans frais. La diversité des projets sélectionnés permet de mutualiser les risques, ceux qui tournent bien compensant ceux qui produisent moins.

Énergie Partagée profite de la semaine de la finance solidaire, organisée jusqu’au 12 novembre, pour lancer une campagne de mobilisation. Son objectif : collecter 10 millions d’euros supplémentaires d’ici 2020 et faire en sorte que les installations citoyennes représentent 15 % des projets d’énergies renouvelables en 2030.

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2018 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

EnerCit’IF, la coopérative d’énergie citoyenne qui veut recouvrir les toits de Paris de panneaux solaires

C’est une première à Paris. Alors que les projets citoyens d’énergie renouvelable fleurissent un peu partout en France, la région Ile-de-France manquait pour l'instant à l’appel. Ce ne sera désormais plus le cas grâce à EnerCit’IF, une coopérative de citoyens qui souhaite recouvrir les...

[Le monde selon Hulot] De Enercoop à Total, l'énergie passe au vert

Épisode 4/5 - Lors de sa démission, Nicolas Hulot a confessé sa solitude et son incapacité à mettre en marche un nouveau modèle. Mais dans plusieurs secteurs des petites entreprises montrent la voie et influencent la stratégie des grands groupes. Le secteur de l’énergie est très concerné....

Transition énergétique : l’économie sociale et solidaire favorise l’engagement citoyen

Si le respect de l’environnement est dans les gènes de l’économie sociale et solidaire (ESS), le mouvement est presque absent des débats à l’approche du sommet climatique de paris (COP21). Il est pourtant à même de fédérer des citoyens déjà mobilisés en faveur de la transition énergétique.

Pourquoi l’énergie citoyenne décolle en Allemagne mais pas en France

En France, 300 projets d’énergies renouvelables ont été financés par les citoyens entre 2009 et 2015. À titre de comparaison, en Allemagne, il existe plus de 1 000 coopératives locales portant chacune plusieurs projets citoyens sur les renouvelables. Andreas Rüdinger, chercheur associé au...

Acceptabilité des renouvelables : le crowdfunding n'est pas la recette miracle

La loi de transition énergétique a introduit la possibilité d’avoir recours au financement participatif pour les projets d’énergie renouvelable. Pour aller plus loin, l'ancien gouvernement a décidé d’intégrer un bonus de rémunération de l’électricité dans ses appels d’offres publics pour...

La concertation, clé de voûte de l’acceptabilité de l’éolien

Si l’éolien est la première énergie renouvelable d’Europe, la France accuse un certain retard en la matière, malgré la multiplication des projets. Le problème ? La difficile acceptation par les riverains des champs d’éoliennes. Les collectivités territoriales et les grands groupes français...

ÉNERGIE

Energies renouvelables

Le développement des énergies renouvelables est chaotique un peu partout dans le monde mais les habitudes de production énergétique changent et la promotion des technologies vertes se développent. Photovoltaïque (énergie solaire), éolien, agrocarburants ou encore biodéchets, les possibilités sont nombreuses.

Energie citoyenne campagne 2018 energie partagee

Énergie Partagée : près de 17 millions d’euros investis par des citoyens dans les énergies renouvelables

À l’occasion de la semaine de la Finance solidaire qui se déroule jusqu’au 12 novembre, focus sur Énergie Partagée, un outil d’investissement citoyen dans les énergies renouvelables. Créé en 2010, il a réussi à mobiliser plus de 5 200 actionnaires citoyens qui ont investi 16,6 millions d’euros dans...

Toits de paris Pxhere

EnerCit’IF, la coopérative d’énergie citoyenne qui veut recouvrir les toits de Paris de panneaux solaires

C’est une première à Paris. Alors que les projets citoyens d’énergie renouvelable fleurissent un peu partout en France, la région Ile-de-France manquait pour l'instant à l’appel. Ce ne sera désormais plus le cas grâce à EnerCit’IF, une coopérative de citoyens qui souhaite recouvrir les toits de la...

Bill Gates Davos 2014

L’Europe et Bill Gates lancent un fonds pour financer des technologies "radicalement nouvelles" pour l’énergie

L'Union européenne et le milliardaire américain Bill Gates ont lancé la création d’un fonds d'investissement de 100 millions d'euros pour soutenir les développements technologiques dans le domaine des énergies propres.

Parc eolien Chamole Jura Intervent

Presque aussi haute que la Tour Montparnasse, les plus hautes éoliennes de France sont inaugurées dans le Jura

À eux seuls, ces six colosses de béton produisent l'équivalent de la consommation électrique annuelle d'une ville de 12 000 foyers : les plus hautes éoliennes de France ont été inaugurées à Chamole dans le Jura. Elles culminent à 193 mètres de haut.