Publié le 22 septembre 2021

ÉCONOMIE

Si vous n’avez rien suivi à l’affaire Evergrande, voici quatre questions pour tout comprendre à ce risque de Krach boursier

Depuis quelques semaines, la planète finance a les yeux tournés vers Evergrande, une société qui, comme son nom ne l’indique pas, est chinoise. Spécialiste de l’immobilier, l’entreprise a cumulé une dette de près de 300 milliards de dollars et risque de se retrouver en défaut de paiement. De nombreux investisseurs chinois et étrangers risquent de ne pas revoir leur argent… un scénario à la Lehman Brothers en 2008.

Evergrande Hector RETAMAL AFP
Evergrande, le plus grand promoteur immobilier chinois, est au bord de la faillite.
@HectorRetamal/AFP

Quelle est l’activité de Evergrande ?

Fondé en 1996, Evergrande est un promoteur immobilier chinois. L’entreprise a connu une croissance fulgurante en accompagnant l’urbanisation massive du pays ces 25 dernières années. Pendant cette période le marché de l’immobilier a représenté 15 à 25 % du PIB du pays. Son fondateur Xu Jiayin, un ancien ouvrier métallurgiste, est devenu milliardaire. Le groupe est un mastodonte. Il emploie près de 220 000 personnes et il est estimé que 3,8 millions de personnes dépendent directement des acticités de l'entreprise. Evergrande a peu à peu diversifié ses activité dans l’eau, l’électricité, la voiture électrique et même dans le football professionnel avec le club Guangzhou Evergrande.

Pourquoi Evergrande est en danger ?

Evergrande a misé pendant des années sur une demande et une hausse des prix soutenues. L’entreprise a donc lancé en permanence des projets aux quatre coins de la Chine. Mais ces dernières années, la demande se tarit et les prix stagnent. Surtout, le Covid-19 a forcé à fermer les centres commerciaux gérés par le groupe, le privant d’une énorme machine à cash. La dette d’Evergrande a crû rapidement au point d’atteindre 260 milliards d’euros, presque l’équivalent du PIB du Danemark ! En un an, à l’instar de l’ensemble du secteur, la capitalisation d’Evergrande s’est effondré de 85 %.

Pourquoi parle-t-on d’un Lehman Brothers chinois ?

Les échéances de remboursement de ses lignes de crédit approchent pour l’entreprise, à commencer par de premiers grands rendez-vous dès ce jeudi 23 septembre. Et pour l’heure, rien ne prouve que l’entreprise puisse rembourser ses dettes. Une bonne nouvelle est tombée le 22 septembre annonçant que le géant chinois de l'immobilier est parvenu à un accord avec des porteurs d'obligations chinois. Mais cela représente un fragment de la dette, environ 30 millions d’euros. La question est maintenant de savoir si Evergrande est "too big to fail" (trop grosse pour chuter), comprendre est-ce que l’entreprise peut entraîner toute l'économie dans sa chute. C’est pour cela que plane le fantôme de Lehman Brothers sur les marchés financiers. Le géant s’était effondré en 2008, suite à une crise du marché immobilier, entraînant une crise mondiale.

La crise va-t-elle toucher le monde ?

Le risque systémique est faible car le marché financier chinois est moins interconnecté avec le reste du monde que ne l’est Wall Street. Toutefois, ce ne sera pas indolore en cas de faillite. Les autorités chinoises ne semblent pas disposées à sauver l’entreprise, mais elles semblent prêtes à protéger les investisseurs chinois. La Banque centrale a ainsi injecté 11,9 milliards d’euro dans le système bancaire, afin de protéger ses banques. Mais la dette d’Evergrande est aussi détenue par des acteurs étrangers comme BlackRock, Amundi, HSBC... Cela ne représente "que" 20 milliards de dollars, mais en cas de défaut de paiement, la Chine ne compte pas dédommager les investisseurs étrangers.

Ludovic Dupin


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Elisabeth borne premiere ministre LUDOVIC MARIN POOL AFP

Élisabeth Borne, Première ministre, sera-t-elle la femme d’un second souffle ?

30 ans après Édith Cresson, c’est Élisabeth Borne qui a enfin brisé le plafond de verre de Matignon. Après trois semaines d’attente, Emmanuel Macron a décidé de remplacer Jean Castex, représentant des terroirs, par Élisabeth Borne, une femme dont il a éprouvé la loyauté puisqu’elle a été...

Legislative nupes renaissance stephane de sakutin afp julien de rosa afp

Social et écologie, mots d’ordre des Législatives opposant la Renaissance d'Emmanuel Macron à l’alliance de la gauche, la NUPES

La cérémonie d’investiture d’Emmanuel Macron pour son second mandat a confirmé que la campagne des législatives aurait une tonalité différente de celle des Présidentielles, que la montée de l’extrême droite avait rivé sur la sécurité et de l’immigration. Dans son discours, le nouveau président a dit...

Emmanuel Macron election president Ludovic MARIN AFP

Quel président pour quelle France ? Les choix d’Emmanuel Macron restent flous

Emmanuel Macron a été réélu Président avec plus de 58 % des voix contre Marine Le Pen qui en a obtenu près de 41 %, soit huit points de plus qu’en 2017. La tonalité était au soulagement de ne pas voir l’extrême-droite accéder au pouvoir mais tous les commentateurs évoquaient les fractures, les...

Climat manifestation ALAIN JOCARD AFP

Une campagne présidentielle hors sol, si loin de l’Ukraine et du changement climatique

À trois semaines du premier tour des Présidentielles, les débats de campagne ne devraient plus pouvoir permettre aux électeurs d’arbitrer entre les candidats sur des choix déterminants pour des enjeux fondamentaux que sont l’énergie, le changement climatique ou la démocratie au temps des réseaux...