Publié le 28 août 2020

ÉCONOMIE

Porté par la crise du Covid-19, Jeff Bezos devient le premier homme à accumuler une fortune de 200 milliards de dollars

Le recours aux services numériques a explosé durant le confinement mondial faisant grimper la valeur des entreprises de ce secteur. La fortune de Jeff Bezos, patron d’Amazon, déjà l’homme le plus riche du monde depuis 2018, a ainsi passé le cap des 200 milliards de dollars. Un montant inconcevable qui illustre l’essor du domaine de la tech au détriment de secteurs traditionnels.

Jeff Bezos, le patron d'Amazon, est l'homme le plus riche du monde depuis 2018.
@Amazon

Il y a des nombres qui ne veulent plus dire grand-chose. C’est le cas de la fortune de Jeff Bezos, le patron d’Amazon. L’homme le plus riche du monde depuis trois ans a vu sa richesse exploser ces derniers mois à la faveur de la crise sanitaire mondiale. Depuis le début de l’année, il a gagné 87 milliards de dollars. Selon les données de Bloomberg sur le Top500 des personnalités les plus riches, l’homme possède désormais un patrimoine dépassant 200 milliards de dollars.

Pour comparer, cela représente 2 500 avions A 320 (80 millions l’unité), 45 fois le coût du porte-avions français (4,5 milliards) ou 1,3 fois le prix de la construction humaine la plus chère de tous les temps : la station spatiale internationale (150 milliards de dollars). Et pour rester dans l’actualité, c’est deux fois le plan de relance de l’économie française que le Premier ministre Jean Castex annoncera le 3 septembre prochain, soit 100 milliards d’euros.

Sept entreprises sur dix

Au-delà de Jeff Bezos, tout ce classement illustre combien la hiérarchie des grandes entreprises s’est modifiée ces dernières années. En 2010, le classement listait des grands patrons d’entreprises traditionnelles issues du monde des télécoms (Telmex), de l’énergie (OGX), du textile (Inditex), de l’industrie lourde (Arcelor Mittal), du luxe (LVMH), du logiciel (Oracle)… En 2020, sept des 10 premières valeurs, si elles produisent des services et des produits variés, sont issues de la tech.

Outre Jeff Bezos, on trouve à la deuxième place Bill Gates (ex-Microsoft, 115 milliards), à la troisième Mark Zuckerberg (Facebook, 111 milliards), à la quatrième Elon Musk (Tesla, SpaceX, Paypal, 105 milliards). Seules exceptions : Bernard Arnault (LVMH, luxe) à la cinquième place, Warren Buffet (Berkshire Hathaway, finance) à la sixième et Mukesh Ambani de Reliance (énergie). L’ancienne compagne du dirigeant d'Amazon, Mackenzie Scott qui détient 4 % de l’entreprise, se situe à la treizième place du classement avec 65 milliards de dollars.

En janvier 2020, Oxfam avait produit son habituel rapport sur les écarts de richesses. On y lisait que, au niveau mondial, 1 % des plus riches détiennent deux fois la richesse de 92 % de la population. Au niveau français, les 10 % les plus riches possèdent 50 % des richesses. Selon de nouvelles statistiques de la Banque mondiale, près de la moitié de la population mondiale essaie de survivre avec moins de cinq euros par jour. La crise du Covid va encore accentuer ces écarts alors que la pandémie devrait faire basculer 40 à 60 millions nouvelles personnes dans l’extrême pauvreté.

Ludovic Dupin @LudovicDupin


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Confinement Emmanuel Macron PhilippeLopez AFP

Tiraillé entre les enjeux sanitaires et économiques, Emmanuel Macron impose un reconfinement "allégé"

Ne pas faire le choix entre l’économie et la santé. Tel était le mot d’ordre d’Emmanuel Macron qui a imposé aux Français un nouveau douloureux confinement constatant l’échec du couvre-feu. Ainsi jusqu’au 1er décembre au moins, les activités des citoyens seront mises à l’arrêt à l’exception du...

Agnes panier runachet Bruno le Maire Coronavirus relocalisation Bercy

Les députés votent le plan de relance du gouvernement, en pleine deuxième vague du Covid-19

Alors que les perspectives sanitaires et économiques ne cessent de s'assombrir, l'Assemblée nationale a voté dans la nuit de lundi 26 à mardi 27 octobre les milliards d'euros du plan de relance, censés permettre à la France de rebondir face à la récession. Mais les incertitudes croissantes laissent...

Boycott produits francais au Koweit YasserAlZayyat AFP

Appels au boycott contre la France : une arme de guerre économique utilisée sur des cibles mouvantes

Le boycott de produits de consommation est une nouvelle fois utilisé pour des raisons politiques. Cette fois il l’est contre les produits français dans des pays musulmans afin de protester contre la position d’Emmanuel Macron sur les caricatures de Mahomet de Charlie Hebdo. Le pouvoir de dire non...

La traversee de Paris 1

[À l’origine] Le couvre-feu, du Moyen-Age à aujourd’hui : l'histoire d'un passé douloureux

Pour la première fois en France, un couvre-feu a été imposé pour des raisons sanitaires. 46 millions de Français sont concernés. Si, à l'origine, le couvre-feu était utilisé au Moyen-Âge dans un sens littéral, en éteignant les feux de cheminées la nuit pour éviter les incendies, il évoque...