Publié le 14 octobre 2020

ÉCONOMIE

Le Mouves devient Mouvement Impact France et veut se poser en alternative au Medef

Après 10 ans d’existence, le Mouves, le mouvement des entrepreneurs sociaux, fait peau neuve. Doté d’un nouveau nom et d’une nouvelle organisation, il entend se positionner comme une alternative crédible au Medef pour mettre en avant l’économie à impact environnemental et social.

Mouvement impact france etienne bureau montage BH
Eva Sadoun et Jean Moreau, les deux nouveaux dirigeants du Mouvement Impact France, veulent faire du réseau d'entreprises une alternative au Medef.
Mouvement Impact France - Etienne Boulanger

Créer "une alternative au Medef, pour porter la vision qu’un autre modèle économique et managérial est possible et accélérer la transformation en profondeur de l’économie au service du bien commun". Voilà l’ambition du Mouvement Impact France. Il s'agit du nouveau nom du Mouves, le mouvement des entrepreneurs sociaux. Après 10 ans d’existence, les dirigeants Eva Sadoun (Lita.co) et Jean Moreau (Phenix) entend donner une nouvelle ampleur au mouvement de pionniers de l’économie sociale et solidaire.

Leur objectif est de devenir la "plus grosse fédération des acteurs du changement" en "engageant 30 % des entreprises françaises dans une démarche de transition et au moins 30 % des salariés dans un modèle avec l’impact social et écologique au cœur" en trois ans. C’est le moment ou jamais, estiment-ils. L’urgence climatique et sociale l’impose. L’alignement des attentes de la part des consommateurs, de la société et de certains investisseurs montrent la voie…

Incarner le changement

De plus, la volonté affichée par le gouvernement d’opérer une relance verte de l’économie en fait une occasion à ne pas rater. "Nous pensons que nous incarnons une autre conception du rôle des entreprises dans la société et de la façon de les gouverner en sortant d’une dichotomie entre patronat et salariés", précise Jean Moreau. Pas facile pour autant d’obtenir le même niveau de crédibilité et d’influence dans les sphères économiques et politiques que le syndicat patronal historique créé en 1945 et qui représente aujourd’hui 120 000 entreprises et 8,5 millions de salariés. 

Après 10 ans d’existence, le Mouvement Impact France recense 750 adhérents, même s’il peut compter sur le poids du collectif d’entrepreneurs sociaux "Nous Sommes demain" (400 000 entreprises et 3 millions de collaborateurs). "Aujourd’hui, c’est compliqué de faire partie de la table des partenaires sociaux, d’être entendu : c’est un club fermé, souligne Eva Sadoun. C’est pourquoi nous voulons être à la fois un syndicat d’employeurs et du salariat, en réunissant l’ensemble des acteurs du changement".  

Peser dans le dialogue social

Pour peser de tout son poids dans les débats futurs, le Mouvement impact France va donc fusionner ses forces avec le mouvement Tech for good France que les deux présidents co-dirigeaient également. De quoi donner au mouvement un poids fort sur le digital. Plus globalement, le mouvement, initialement composé de pionniers de l’ESS (Economie sociale et solidaire), doit s’ouvrir aux entreprises "en transition" comme Le Slip français ou le Bon Coin.

"Proposer une alternative au Medef, cela me paraît illusoire, ne serait-ce qu’en termes de moyens et d’adhérents", souligne Jérôme Saddier, président d’ESS France. Cécile Duflot, directrice générale d’Oxfam France, alerte : "Je vous demande de ne pas avoir peur de dire qu’il y a des règles et de rester exigeants sur votre ligne. Le Medef sait opposer son veto dans des instances de développement dont nous faisons partie. Maintenant le veto doit être écologique et social" dans les instances économiques, précise l’ancienne ministre. 

Béatrice Héraud @beatriceheraud

 

 


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

La traversee de Paris

[À l’origine] Le couvre-feu, du Moyen-Age à aujourd’hui : l'histoire d'un passé douloureux

Pour la première fois en France, un couvre-feu a été imposé pour des raisons sanitaires. 46 millions de Français sont concernés. Si, à l'origine, le couvre-feu était utilisé au Moyen-Âge dans un sens littéral, en éteignant les feux de cheminées la nuit pour éviter les incendies, il évoque...

Jean castex covid 19

Covid-19 : Jean Castex met 46 millions de Français sous couvre-feu

Face à l'évolution "rapide et préoccupante de l'épidémie", Jean Castex vient d'étendre le couvre-feu de 21 heures à six heures du matin dans 38 départements supplémentaires pour un total de 54. 46 millions de Français sont désormais concernés. Les effets ne seront visibles que dans deux à trois...

Hommage Samuel paty ChristopheArchambault AFP

Après l’assassinat de Samuel Paty, la haine sur les réseaux sociaux devient la cible prioritaire du gouvernement

Le lynchage de l’enseignant Samuel Paty sur les réseaux sociaux a conduit à son assassinat. Le Premier ministre veut créer un délit "de mise en danger par la publication de données personnelles" sur Internet. Une nouvelle loi qui remplacera la loi Avia sur la haine en ligne, censurée par le Conseil...

Manifestation bastille attentat Samuel Paty SamirMaouche HansLucas AFP

Séparatisme, École, Réseaux sociaux : Emmanuel Macron riposte après l’attentat de Conflans-Sainte-Honorine

La mort du professeur Samuel Paty, décapité pour avoir montré en classe des caricatures de Mahomet dans un cours sur la liberté d’expression, a vivement fait réagir l’Exécutif. Il annonce des réponses fortes, dès cette semaine, concernant le contrôle des associations soupçonnées de séparatisme ou de...