Publié le 02 décembre 2022

ÉCONOMIE

Faire tomber les idoles de la tech est-il une première étape pour construire des modèles durables ?

Elon Musk, Mark Zuckerberg, ou Jeff Bezos ont longtemps été des icones montrées en exemple dans le monde entier pour les innovations technologiques qui les ont rendus multimilliardaires. Ces hommes présentés comme des super-héros, sont les figures du "techno-solutionnisme" qu’incarnent leurs entreprises, de Tesla au Métavers. Pourtant leur désastreuse image sociale, alliée à des contre-performances boursières spectaculaires, mettent à mal leurs légendes et permettent, peut-être, d’écrire de nouveaux récits.

Paloma Moritz Imagine 2050 MuskBezosandco ACHT
La journaliste Paloma Moritz, lors de la conférence Imagine 2050 à l’Académie du climat le 21 septembre 2022.
@ACHT

Elon Musk, Mark Zuckerberg et Jeff Bezos, trois hommes qui valent des milliards. Pourtant leur palmarès actuel est plutôt nourri de contreperformances boursières et de brutalité sociale. Elon Musk, avec le rachat de Twitter, est passé du statut de génie visionnaire à patron brutal virant en une nuit la moitié des salariés de l’entreprise dont il venait de prendre possession.

Il s’est rapproché de l’extrême droite américaine et des vérités alternatives et affiche, sur son réseau, une photo de sa table de nuit où trônent un revolver et des canettes vides de soda sans sucre. Cette descente d’image trouve un écho dans la décroissance de l’action de son entreprise emblématique, Tesla : -46,15 % sur un an !

Dégringolade des actions en Bourse

Mark Zuckerberg a une image sulfureuse depuis plus longtemps. Les révélations de la lanceuse d’alerte Frances Haugen ont mis à jour la face sombre du réseau d’influence planétaire, entre Facebook mis au service des vérités alternatives qui font basculer les scrutins, de l’Europe au Brésil en passant par les Philippines, et Instagram qui fragilise la génération Z. Le patron de Meta espérait redorer son image avec la grande campagne de promotion lancée dans toute l’Europe en septembre. Message : même si le métavers est virtuel son impact bienfaiteur pour la santé et l’éducation sera réel. Patatras : l’action de Meta a perdu 61,2% de sa valeur sur un an et Facebook a annoncé, en novembre, qu’elle allait licencier 11 000 personnes, 3 % de ses effectifs !

Jeff Bezos de son côté est arrivé second au classement de pire patron du monde établi par la conférence syndicale internationale. Les salariés d’Amazon sont le symbole des cadences infernales auxquelles sont soumises les soutiers de l’économie digitale et 1% d’entre eux seront bientôt licenciés dans le plus vaste plan social de l’histoire d’Amazon : 10 000 personnes. Son cours de bourse, lui, a déjà été divisé par deux ou presque : -44,4 % sur un an !

Les trois hommes valent toujours des milliards. Mais, en revanche, les colossaux impacts négatifs sociaux, environnementaux et éthiques des choix qu’ils font pour leurs entreprises, dont ils gardent le contrôle, viennent contrebalancer le mythe des superhéros venus sauver le monde avec des innovations technologiques. Pour les défenseurs d’une économie basée sur des modèles durables, respectueux de la planète et des humains, il faudrait accélérer le mouvement et faire une croix sur ces idoles au modèle dépassé.

Défendre des modèles alternatifs

C’est ce que souligne Imagine 2050 dans la conférence que l’organisation a lancée pour les leaders culturels. Elle montre ainsi que ces emblèmes du techno-solutionnisme sont dangereux. C’est aussi la thèse défendue par le film Dont Look up, grand succès du début 2022, à travers le personnage fictif de Peter Isherwell. Ce génie milliardaire de la tech propose de laisser l’astéroïde qui va détruire la terre, suivre sa trajectoire en promettant de le fracturer avant le choc. Il espère ainsi récupérer les minerais précieux qu’il contient pour les exploiter. Son plan machiavélique va échouer et les humains en paieront le prix.

Cette métaphore est importante pour les défenseurs de modèles alternatifs. Imagine 2050 l’utilise entre autres pour "ouvrir la réflexion sur des nouveaux récits capables d'accélérer la transformation de notre société vers des futurs souhaitables". D’autres, comme Aurélien Barreau, aimeraient pulvériser les destructeurs. Dans une conférence "Café frappé" donnée à Centrale Supélec le 14 novembre dernier, il a dénoncé "le monde d'Elon Musk" précisant, lui qui est astrophysicien, "celui où les satellites artificiels trônent dans un ciel dévasté, je le vomis, je l'exècre. Pour moi c'est une dystopie absolue".

Il a ajouté : "je vous rappelle quand même que c'est l'homme qui tente de nous faire croire qu'une automobile de 2 tonnes avec 500 kilos de batterie c'est un objet écologique". Il conclut que le monde selon Musk "c’est aussi celui qui prépare, en le testant sur des singes qui pour la plupart meurent dans d’atroces souffrances, des systèmes d’électrodes à implanter dans nos cerveaux de façon que nous puissions jouir d’expériences virtuelles, de balades dans des forêts numériques quand la cible réelle aura été totalement dévastée". Sa conférence devait répondre à la question : "A-t-on encore besoin d’ingénieurs ?" La réponse est donc oui, bien sûr. Mais, si l’on veut un monde durable, ils ne doivent pas être inspirés par le monde selon Musk.

Anne-Catherine Husson-Traore, directrice générale de Novethic, @AC_HT_


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Meta, la maison-mère de Facebook, peine à convaincre avec le métavers et se sépare de 11 000 salariés

Facebook n’enchaîne plus les succès. Le réseau social, rebaptisé Meta, a enchaîné les controverses ces dernières années sur l’utilisations des données personnelles. Aujourd’hui, son modèle fait moins recette. Mark Zuckerberg a annoncé un vaste plan social, concernant 11 000 salariés du...

Découvrez le pire patron du monde, devant Jeff Bezos

Virer près de 800 personnes en moins de 30 secondes chrono, c'est la "prouesse" qu'a réalisée Peter Hebblethwaite, à la tête de P and O Ferries, une compagnie qui assure notamment des liaisons entre la France et le Royaume-Uni. Cela lui a valu le titre de "pire patron du monde" décerné par...

La brutalité sociale d’Elon Musk chez Twitter peut-elle attaquer son image de milliardaire à qui tout réussit ?

Il n’aura fallu que quelques jours à Elon Musk pour congédier, par mail et en pleine nuit, quasi 50% des 7500 employés de Twitter. Il justifie ce plan social foudroyant par la nécessité de réduire les pertes d’une entreprise qu’il a payée 44 milliards de dollars. Problème : il décapite les...

Que va faire Elon Musk de Twitter, l’oiseau bleu qu’il vient de capturer ?

Après des mois de bataille juridique et médiatique, Elon Musk a voulu éviter le procès qui devait s’ouvrir pour l’obliger à tenir sa promesse d’achat de Twitter à 44 milliards de dollars. La plus grosse fortune du monde est devenue officiellement propriétaire du réseau social. Il dit...

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Jacinda ardern MICHAEL BRADLEY AFP

Jacinda Ardern, Première ministre néo-zélandaise emblème d'une politique alternative, démissionne

Le parcours de Jacinda Ardern, la Première Ministre néo-zélandaise, aura cassé tous les codes politiques depuis le début. Élue par surprise en 2017 à 37 ans, elle aura dirigé le pays pendant six ans en assumant maternité, empathie avec la population, attitude exemplaire lors des attentats de...

Assaut contre les batiments du Congres de la Cour supreme et du palais presidentiel Brasilia janvier 2023 EVARISTO SA AFP

La prise éphémère des symboles démocratiques de Brasilia incarne les nouvelles batailles de l’extrême droite

Pendant quatre heures dimanche, les partisans de Jair Bolsanaro ont rejoué la prise du Capitole sous d’autres latitudes. Couverts de drapeaux brésiliens, ils ont pris d’assaut la place des Trois pouvoirs construite par Oscar Niemeyer, vandalisant au passage le Congrès, la Cour Suprême et le palais...

Montage photos tondelier ciotti bompard marseille dec 2022 AFP

Les changements à la tête de quatre partis politiques feront-ils plus de place à l'écologie dans le débat public ?

Quatre nouveaux dirigeants de partis politiques ont été désignés ce week-end. Élus par des militants, comme Marine Tondelier pour EELV et Eric Ciotti pour les Républicains ou désignés par les instances de leurs partis comme Manuel Bompard qui remplace Jean-Luc Mélenchon à la tête de la France...

Eva Kaili Parlement europeen CCO

Qatar 2022 : la compétition sportive n’a pas dissipé le parfum de corruption qui flotte jusqu’au Parlement européen

Les appels au boycott se sont taris face aux matches de football mais la corruption dénoncée depuis l’attribution de la Coupe du Monde poursuit ses ravages. Elle est à l’origine de l’interpellation de la vice-présidente grecque du Parlement européen vendredi. Eva Kaili, du parti S&D, s’était...