Publié le 30 juin 2017

EMPREINTE TERRE

La Chine construit la première ville-forêt au monde

Elle est presque invisible vue du ciel. La Liyzhou Forest City, une ville-forêt entièrement recouverte de végétation, prendra forme en 2020 dans le sud de la Chine. Autosuffisante grâce aux énergies renouvelables, elle absorbera 10 000 tonnes de CO2 par an. Un projet futuriste qui devrait abriter 30 000 habitants. 


© Stefano Boeri Architetti

Voici une nouvelle qui n'aurait pas déplu aux elfes arboricoles du Seigneur des Anneaux : la Chine a annoncé la construction de la première "ville-forêt" de la planète. Son nom : Liuzhou Forest City. Pensée par l’architecte italien Stefani Boeri Architetti, cette cité sera autosuffisante grâce aux énergies renouvelables et entièrement recouverte de végétation. Cette ville futuriste et écologique pourra accueillir 30 000 habitants, absorber 10 000 tonnes de CO2 et 57 tonnes de polluants par an "tout en produisant 900 tonnes d’oxygène".

"L’omniprésence des plantes, non seulement dans les parcs et les jardins ou dans les rues, mais aussi sur les façades des bâtiments, permettra à cette ville autonome de contribuer à améliorer la qualité de l’air, de baisser la température de l'air, de créer des barrières acoustiques et d'améliorer la biodiversité des espèces vivantes, générant l’habitat des oiseaux, des insectes et des petits animaux du territoire de Liuzhou", explique Stefani Boeri Architetti. Les bâtiments seront quasiment invisibles vus du ciel.

"Une feuille de route verte pour l'avenir de la Chine urbaine"

Ce projet, qui devrait être prêt pour 2020, est situé dans la région de Guangxi, dans le sud de la Chine. Il sera relié à la "grande ville la plus proche au moyen d’un rail électrique ultrarapide et d’un réseau de voitures électriques". Deux écoles, un hôpital et des espaces de détente sont prévus.

L’architecte n’en est pas à son premier coup d’essai. Il est également à l’origine de tours végétales dans la ville chinoise de Nanjing. Il espère ainsi donner une "feuille de route verte pour l’avenir de la Chine urbaine", raconte-t-il dans The Guardian, "la Chine doit imaginer un nouveau modèle de ville qui ne consiste pas à s’étendre et à se développer, mais à créer un système de petites villes vertes".

 Marina Fabre @fabre_marina


© 2017 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Voir nos offres