Publié le 11 décembre 2017

ISR / RSE

Climate Finance Day : les 50 ClimActs de Finance for Tomorrow pour marquer le verdissement de la finance française

A l’occasion du Climate Finance Day, Finance for Tomorrow, l’initiative de la place de Paris pour la finance durable (dont Novethic est membre), publie 50 ClimActs. Ces 50 mesures prises par ses 50 membres prouvent que la finance est une alliée du climat.

Le Climate Finance Day 2017 s'est déroulé le lundi 11 décembre au ministère de l'Économie.
AFP

"La finance au chevet de l’économie…doit-on s’en inquiéter ou s’en réjouir ?", a interrogé le ministre de la Transition énergétique, Nicolas Hulot, en introduction du Climate Finance Day, le lundi 11 décembre. Avant d’apporter sa réponse : "Personnellement, je m’en réjouis car je vois des marques de sincérité".

Ces marques de sincérité, c’est le sens des 50 ClimActs publiés à cette occasion par Finance For Tomorrow, l’initiative de la place de Paris qui regroupe entreprises, investisseurs, ONG, cabinets de conseils… pour réfléchir à la finance de demain , "une finance qui favorise les solutions de long terme, une finance digitale et innovante connectée à l’économie réelle, une finance consciente de ses impacts environnementaux et sociaux, une finance qui investit dans le futur !", selon son président Philippe Zaouati.

Pour montrer l’engagement de ses membres à la mettre en œuvre, l’initiative a demandé à chacun de choisir un engagement ou une mesure symbolique. Ils sont répartis en 8 thèmes : green bonds, politique climat, empreinte carbone, financement vert, solutions, recherche et études, stratégie ESG et enfin labels & standards. "Ils sont des exemples concrets de façon dont acteurs français se sont engagés", résume Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace.

Des outils de financement…

Parmi ces 50 ClimActs, on trouve notamment les Green Bonds d’Engie, première entreprise mondiale en la matière en termes de volume avec 5,25 milliards d’euros émis. Parmi les autres grands émetteurs français, on trouve EDF, la SNCF, l’Ile de France et l’État français.

En matière de politique climat, outre le désengagement des énergies non conventionnelles des grandes banques comme BNP Paribas, on trouve l’initiative d’Aviva qui s’est engagé à investir 2,5 milliards de livres d’ici 2020 dans les infrastructures vertes pour économiser 500 000 tonnes de CO2 par an. De son côté, HSBC France travaille sur un scénario 2°C concernant ses portefeuilles de prêts dans les secteurs de l’énergie et des transports.

Les financements verts ne sont pas en reste. La Caisse des Dépôts (dont Novethic est une filiale) rappelle ses 15 milliards d’euros de prêts et d’investissements prévus sur 2014-2017 pour financer la transition énergétique et écologique. Et plusieurs fonds verts sont aujourd’hui destinés à financer des infrastructures durables ou des projets d’énergie renouvelables comme Eiffel Energy Transition ou Meridiam Transition Fund.

… et des outils de mesure

Les ClimActs mettent en avant également le développement de nouvelles méthodologies d’évaluation de l’empreinte carbone et des risques, à l’image de celles élaborées par le cabinet Carbone 4 spécifiquement pour le secteur financier. Les labels et standards sont aussi montrés en exemple. Lancé en 2015, le label TEEC (Transition énergétique et écologique pour la croissance verte), dont Novethic est auditeur, a été décerné à 15 fonds représentant 19 milliards d’euros.

Pour Philippe Zaouati, "les ClimaActs montrent la dynamique à l’œuvre car ils sont des jalons concrets dans l’alignement du système économique et financier avec l’objectif de 2°C. [Ils] illustrent le momentum porté par Finance for Tomorrow pour promouvoir et disséminer les meilleures pratiques".

Béatrice Héraud @beatriceheraud


© 2018 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Voir nos offres