MEDEF

Le Mouvement des entreprises de France (MEDEF)  est une organisation patronale fondée en 1998. Il représente l’ensemble des entreprises françaises, tout secteur compris. Ses locaux sont à Paris. Le MEDEF a une portée régionale, nationale et internationale. Le MEDEF défend les entreprises et leur compétitivité. Pour ce faire, l’organisation prend part aux négociations avec les syndicats et signe des accords collectifs. Elle occupe également une fonction de conseillère auprès des entreprises. Cela concerne les questions juridiques, financières, fiscales et internationales.

Le MEDEF envoie des délégations françaises à l’étranger et permet aux entreprises françaises de développer leurs réseaux. Il vérifie l’application des mesures politiques au niveau national et régional.

L’organisation est membre de BusinessEurope et de l’Organisation Internationale du Travail. La présidence du MEDEF est limitée à deux mandats par personne. Le président est élu par les membres de l’AG du MEDEF.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Élections européennes : quand les candidats parlent d'environnement aux entreprises du Medef

Sept candidats aux élections européennes ont passé un grand oral au siège du Medef pour expliquer leur vision de l’Europe et répondre aux questions des dirigeants d’entreprise. L’économie et les tensions commerciales se sont retrouvées au cœur des débats, mais le climat n’a pas été...

Rémunération des grands patrons : l’autorégulation ne suffit plus

Les tentatives de régulation des rémunérations des grands patrons se sont enchaînées ces dernières années. Sans parvenir à endiguer tous les scandales. Airbus, TechnipFMC, Renault… Les affaires mettent à rude épreuve le code Afep-Medef, qui définit des règles de bonne conduite dans la...

Chiffrées à 14 millions d’euros, les indemnités de départ du Président de TechnipFMC soulèvent la colère de Bercy

Deux ans après sa fusion avec l’américain FMC, le parapétrolier français Technip voit partir son patron Thierry Pilenko. Il quittera l’entreprise avec 14 millions d’euros, une somme considérable alors que TechnipFMC vient d’enregistrer ses pires pertes. Pour Bruno le Maire, cette "prime"...