Grande Démission

La Grande Démission est un phénomène né aux États-Unis consistant à démissionner du jour au lendemain. Connu outre atlantique sous le terme de « Great Resignation », ce mouvement de grande ampleur a ainsi vu 38 millions d'Américains quitter leur travail en 2021 dont 4,5 millions pour le seul mois de novembre 2021. Alimentée par le réseau social TikTok, la Grande démission a fait l'objet de véritables mises en scène de la part des salariés quittant leur travail. Des vidéos qui totalisent parfois des millions de vues. À l'origine du phénomène, les questionnements nés de la crise sanitaire et ses conséquences : en effet beaucoup d'employés (aux USA comme ailleurs) recherchent aujourd'hui un emploi à même de préserver leur bien-être ainsi qu'un équilibre entre vie personnelle et professionnelle. Un changement de perception vis à vis du marché du travail qui fait écho en France, bien que dans des proportions plus réduites : en juillet 2021, le nombre de démissions en CDI avait ainsi progressé de 19,4% par rapport à 2019 au cours du même mois.  

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Le congé de respiration, l’initiative d’Orange pour redonner de l’air aux salariés

Face au nouveau rapport au travail, qui s’est renforcé pendant les confinements au plus fort de la pandémie, des grands groupes testent des dispositifs pour regagner les faveurs de leurs salariés. Orange a ainsi mis en place un congé de respiration, qui permet à ses employés expérimentés...

Vivre sans travailler, une nouvelle tendance sur fond de décroissance

Travailler moins, consommer moins, polluer moins. C'est un peu le dogme des adeptes du détravail dont certains prônent de ne plus travailler pour viser la décroissance. Dans un contexte de grande démission et de remise en cause de la centralité du travail, ce mouvement est devenu un...

Grande démission : Face à la fronde de ses salariés, Apple les augmente jusqu'à 45 %

Alors que la colère des salariés d'Apple gronde, l’entreprise s’est résolue à sortir le carnet de chèques. Aux États-Unis, elle va revaloriser le salaire minimum dans ses magasins à 22 dollars de l’heure. L’objectif est d’éviter une hémorragie de ses forces vives mais aussi d’éteindre la...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable