Publié le 04 décembre 2017

ENTREPRISES RESPONSABLES

Les réseaux français de la RSE

La France compte de nombreux réseaux spécialisés dans la RSE. Novethic vous présente les principaux, généralistes ou plus spécialisés.

Networking pions pixabay

  • Le C3D

Les Missions

Le Collège des Directeurs du Développement Durable (C3D) a été créé en 2007.  Il est destiné à mettre les acteurs en relations, à favoriser l’échange de bonnes pratiques et la co-construction de nouvelles solutions mais aussi à porter ces solutions dans l’espace public.

Le C3D compte une dizaine de groupes de travail sur : le reporting; les évolution des modèles économiques et la création de valeurs; l’intégration de la RSE dans les achats; la trajectoire 2°C, le bonheur au travail ou encore la RSE dans les PME-PMI.

Les membres

Le C3D regroupe aujourd’hui plus de 100 directeurs du développement durable et de la RSE d’entreprises et d’organisations privées et publiques qui représentent ensemble plus 2,5 millions de salariés en France. Il s’agit plutôt de grandes entreprises telle que: EDF, Suez, Elior ou Saint Gobain mais le C3D s’ouvre de plus en plus aux PME.

Le site du C3D

 

  • Le Comité 21

Les missions

Le Comité 21 a été créé en 1995. Il vise à accompagner les décideurs dans la mise en place du développement durable, à évaluer les impacts de ces stratégies sur le développement des territoires et à les optimiser. Mais aussi et surtout à nouer des passerelles entre les différents acteurs du développement durable: entreprises, ONG et collectivités locales notamment.

Son nom fait référence  l’Agenda 21, le programme d’actions pour le xxie siècle, ratifié au Sommet de la Terre de Rio en 1992. Aujourd’hui cependant, le comité 21 se recentre sur les ODD, les Objectifs de Développement Durable adoptés par l’ONU en 2015, et particulièrement sur l’objectif N°17 qui vise à renforcer les partenariats entre acteurs étatiques et non étatique pour atteindre ces objectifs.

Les membres

Le Comité 21 est une association multipartites, comptant des entreprises, des associations, des fédérations, des médias, des centres de recherche universitaires, des collectivités locales mais aussi le ministère de la transition écologique française ou l’ONU (membres de droits). Il compte plus de 300 adhérents.

Parmi les entreprises: Bouygues Construction, EDF, Engie, Monoprix, La Poste, l’agence Lucie, Ethifinance ou la Caisse des Dépôts (dont Novethic est une filiale).

Le site du Comité 21  

 

  • Entrepreneurs d’avenir

Les missions

Entrepreneurs d’avenir est un réseau de dirigeants engagés dont le rôle est de « promouvoir un nouveau modèle pour l’entreprise et la société où la compétitivité doit se conjuguer avec le respect de l’individu, de son bien-être au travail, des normes éthiques, sociales et environnementales ».

Des communautés régionales ou nationales de dirigeants sont constituées autour de thèmes et actions à porter (ex : formation des dirigeants, évaluation et impact sociétal, RSE et marchés publics, les achats responsables, l'entreprise au féminin, etc.).

Tous les deux ans, Entrepreneurs d’avenir organise le Parlement des Entrepreneurs d’avenir.

Les membres

Les entrepreneurs d’avenir sont présents dans toute la France. Ils regroupent près de 800 entrepreneurs, principalement de PME.

On compte parmi ses membres: La camif, Pocheco, l’agence de communication Sidièse ou encore le cabinet de recrutement Birdeo.

Le site d'Entrepreneurs d’avenir

 

  • Entreprises pour l'environnement (EpE)

Les missions

L’Association Française des Entreprises pour l’Environnement, EpE, a été créée 1992. Elle regroupe les entreprises désirant "mieux prendre en compte l’environnement dans leurs décisions stratégiques et dans leur gestion courante". EpE conçoit la protection de l’environnement comme une "source de progrès et d’opportunités".

Il produit de nombreuses publications qui fournissent des guidelines aux entreprises et valorisent leurs bonnes pratiques sur ses quatre axes de travail : changement climatique, biodiversité, ressources naturelles et santé environnementale.

Le réseau se pense également comme un lieu d’échange entre entreprises et avec les ONG, les ministères, les élus, les scientifiques, les milieux académiques.

Les membres

Les entreprises membres du réseau, une quarantaine, sont essentiellement des grandes entreprises, de tous secteurs, telles que Kering, Vinci, Groupe ADP ou Arcelor Mittal. On y trouve cependant des PME comme le cabinet Greenflex ou le groupe SEB.  

EpE est aussi partenaire du WBCSD (World Business Council for Sustainable Development, voire les réseaux internationaux de la RSE) et diffuse ses travaux en France.

Le site d'Entreprises pour l'environnement

 

  • Le Global Compact France

Les missions

Le Global Compact France (ou Pacte mondial) est le relai local officiel du Global Compact des Nations Unies. Il est à la fois un lieu d’échanges, d’accompagnement et un relai de communication sur les engagements des adhérents qui doivent suivre les 10 principes du Global Compact, un des référentiels principaux de la RSE.

Le Global Compact a mis en place des clubs spécifiques comme les PME du Global Compact France, « le club Droits humains » ou encore le « Club GC Advanced » qui porte une politique ambitieuse en matière de RSE. Le Global Compact est aussi une porte d’entrée pour les entreprises et organisations cherchant à déployer les Objectifs de Développement durable (ODD).

Les membres

En France, il rassemble plus de 1 150 entreprises (grandes entreprises et PME) ainsi que 100 organisations à but non lucratif.

Parmi les entreprises adhérentes: AccorHotels, Carrefour, Danone ou Fleury Michon. Novethic est un membre sponsor.

Au niveau mondial on compte 12 000 participants dans 170 pays.   

Le site du Global Compact France

 

  • IMS Entreprendre pour la cité

Les missions

Créé en 1986 par des dirigeants d'entreprises, IMS-Entreprendre pour la Cité intervient p dans les domaines de l'accès à l'emploi et à la diversité, de l'égalité des chances dans l'éducation, des partenariats solidaires et du développement de business inclusifs. Elle propose à ses entreprises membres des programmes de recherche/actions, du conseil et de la formation, des actions inter-entreprises, des partages d’expertises ainsi que la promotion des bonnes pratiques en matière de RSE.

L'IMS a son siège à Paris mais détient des antennes en région : Rhône-Alpes, PACA, Alsace, Ouest-Atlantique et Aquitaine, ainsi qu'une douzaine de clubs d'entreprises dans de grandes agglomérations françaises.

L'IMS porte également des programmes d'intérêt général comme la Charte de la Diversité, mouvement international qui réunit en France plus de 3 100 entreprises signataires.

Les membres

L’IMS regroupe quelque 250 entreprises engagées dans l’innovations sociale.

Parmi les entreprises membres: Essilor, Bouygues, des fondations comme celle de KPMG ou de la SNCF, des antennes régionales d’entreprise comme la Caisse d’épargne...

Le site d'IMS-Entreprendre pour la Cité

 

  • OREE

Les missions

ORÉE est une association multi-acteurs créée en 1992. L’objectif de l’association est de développer une réflexion commune sur les meilleures pratiques environnementales et mettre en œuvre  des outils pratiques pour une gestion intégrée de l'environnement à l'échelle des territoires.

L’action d’ORÉE est concentrée sur 3 priorités :

-Biodiversité et économie

- Economie circulaire

- Reporting RSE – Ancrage local des entreprises

Les membres

Orée rassemble plus de 170 entreprises (grandes entreprises et PME), collectivités territoriales, associations professionnelles et environnementales, organismes académiques et institutionnels.

Parmi les entreprises membres : Compta Durable, gecina, La Poste, Ecocert, Des enjeux et des Hommes, Nespresso, Utopies, Veolia

Le site d'Orée

 

  • L’ORSE

Les missions

Depuis 2000, l’Observatoire sur la Responsabilité Sociétale des Entreprise (ORSE) regroupe des entreprises, des investisseurs, des organisations syndicales, des universitaires, des ONG, etc.

Il vise à faire connaître les enjeux et les outils de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) auprès de toutes les parties prenantes de l’entreprise (actionnaires, partenaires sociaux, clients, salariés, fournisseurs et sous-traitants, pouvoirs publics, associations, riverains, etc.).

Ses thèmes de travail: la finance responsable, le reporting RSE, l’égalité Femmes-Hommes, le dialogue social, le partenariat avec les ONG etc. Des groupes de travail thématiques élaborent des guides pratiques. Ses publications sont mises en ligne gratuitement sur son site.

Les membres

L’ORSE compte parmi ses adhérents des grandes entreprises du monde de l'industrie, des services et de la finance, des sociétés de gestion de portefeuille et des investisseurs, des organismes professionnels et sociaux ainsi que des ONG.

Parmi les entreprises adhérentes: Adecco, Generalli, Maif, Total ou Société Générale.

L'ORSE travaille en réseau avec les principaux acteurs de la RSE (ex : CSR Europe) et de l'ISR (ex : Eurosif) en Europe et dans le monde.

Le site de l'ORSE

 

LES COMMUNAUTÉS

 

Des communautés commencent à se développer autour de labels destinés à distinguer les entreprises engagées dans une politique de RSE. Elles tendent de plus en plus à fonctionner comme des réseaux. 

 

  • La communauté B-Corp

Les missions

La communauté B Corp est organisée autour des entreprises ayant obtenu le label B Corp et celles souhaitant l’obtenir. L’objectif est de réunir "une communauté de pionniers souhaitant renforcer l'exigence du principe d’entreprise citoyenne", dans "un état d’esprit résolument moderne, joyeux et international". Et de travailler au maximum en interdépendance avec les membres de la communauté. 

Les membres

Il peut s’agir d’entreprises de toutes tailles, d’acteurs de l’ESS comme de l’économie classique ou d’associations. On compte une cinquantaine d’entreprises labellisées en France parmi lesquelles Nature et Découvertes, Les Deux Vaches, La Camif, Lumo ou MicroDon. Mais la communauté française est aussi relié à la communauté internationale B corp qui compte plus de 2 000 membres. 

Le site de B corp France 

  • La communauté Lucie

Les missions 

La communauté Lucie est organisée autour des entreprises ayant obtenu le label Lucie ou étant dans la démarche pour l’obtenir. 

L’objectif affiché est de sensibiliser les entreprises à la RSE, et de partager les bonnes pratiques et les difficultés auxquelles peuvent être confrontés les membres. Ces "causeries" sont organisées au niveau local, sur le mode des "réunions Tupperware". Chaque année, un événement national réuni l’ensemble de la communauté. 

Les membres

La communauté compte près de 200 membres. Il s’agit essentiellement (85%) de PME et TPE françaises mais le réseau commence à s’élargir au niveau européen (ex ; Luxembourg). 

Le site de Lucie 

 

Béatrice Héraud @beatriceheraud


© 2018 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles