Publié le 10 janvier 2020

GOUVERNANCE D'ENTREPRISE

BlackRock rejoint la coalition Climate Action 100+ pour inciter les entreprises à réduire leurs émissions

Le plus gros gérant d’actifs au monde va participer aux travaux de la coalition d’investisseurs Climate Action 100+. Épinglé récemment pour sa politique de vote en Assemblée générale peu favorable au climat, BlackRock semble vouloir se racheter une conduite en rejoignant les quelque 370 investisseurs mondiaux engagés dans un dialogue avec les entreprises les plus émettrices de gaz à effet de serre.

BlackRock, le plus grand gérant d'actifs au monde, va participer aux travaux des 370 investisseurs de Climate Action 100+.
@wikicommons

BlackRock, la société de gestion américaine aux près de 6 800 milliards de dollars d’actifs sous gestion, vient de rejoindre l’initiative Climate Action 100+. Lancée en décembre 2017, cette coalition d’investisseurs internationaux a pour ambition de pousser les entreprises les plus émettrices de gaz à effet de serre à muscler leur stratégie sur le climat pour atteindre la neutralité carbone.

Et c’est un allié de poids qui vient de rejoindre le groupe d’investisseurs mondiaux Climate Action 100+. Avec l’arrivée de BlackRock, la coalition affiche désormais une puissance de feu de près de 41 000 milliards d’actifs sous gestion, contre 35 000 milliards auparavant, avec plus de 370 investisseurs membres. De quoi se faire entendre plus facilement auprès des 161 entreprises avec lesquelles Climate Action 100+ travaille.

La décision de BlackRock de rejoindre la coalition d’investisseurs intervient seulement quelques semaines après que le gérant d’actifs ait été sévèrement épinglé par une étude de l’ONG Majority Action. Celle-ci passait en revue la politique de vote en assemblée générale de 25 sociétés de gestion, pour voir comment celles-ci se positionnaient sur le climat.

Peu de votes en faveur du climat

BlackRock se retrouve en bas du classement, il n’a voté en faveur de résolution climat que dans cinq cas sur 41 pendant la saison des Assemblées générales 2019. Pour sa défense, BlackRock assure qu’il pratique le dialogue en direct avec les entreprises. Mais l’étude de Majority Action démontrait aussi que BlackRock avait voté contre trois résolutions actionnariales expressément soutenues par Climate Action 100+. Il s’agissait des résolutions demandant à ExxonMobil de séparer les fonctions de président et directeur général, et celles demandant aux constructeurs automobiles Ford et General Motors d’être plus transparents sur leurs activités de lobbying liées au climat.

L’adhésion de BlackRock à la coalition d’investisseurs va donc lui demander de modifier en profondeur ses pratiques d’engagement actionnarial. Et c’est au travers de sa politique de vote lors des assemblées générales de 2020 que se comprendront les véritables intentions du géant américain.

Arnaud Dumas, @ADumas5


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

GOUVERNANCE D'ENTREPRISE

Engagement actionnarial

Certains actionnaires des entreprises cotées ou non peuvent faire pression sur les entreprises pour qu’elles exercent leurs activités en respectant mieux l’environnement et l’humain. Les ONG peuvent aussi utiliser l’engagement actionnarial pour porter les controverses devant les assemblées générales.

Plateforme BP ExxonMobilAustralia

Nouvel activisme climatique : Engine N°1, le fonds d’investissement qui fait plier ExxonMobil

Engine N°1 ne veut pas être un actionnaire comme les autres. Le tout petit fonds d’investissement californien veut transformer les entreprises en usant des méthodes traditionnelles des fonds activistes. Sa première cible, ExxonMobil, a dû intégrer dans son conseil de nouveaux administrateurs plus...

Entreprises actionnaires assemblees generales alphaspirit

Plastiques, discriminations, salaires… Les actionnaires mettent la pression sur les grandes entreprises

La saison des Assemblées générales bat son plein à travers le monde et la discussion avec les actionnaires n’est pas toujours simple. Chez GE, la rémunération du DG a été rejetée, tandis que la direction du chimiste Dupont a été sommée de mesurer sa pollution plastique. Quant au géant de...

ExxonMobil Australia

Un petit actionnaire alerte sur la "menace existentielle" qui pèse sur ExxonMobil

ExxonMobil se place en position de risque majeur à force de ne pas suffisamment prendre en compte le réchauffement climatique dans sa stratégie. C’est ce qu’écrit le récent fonds activiste Engine n°1 dans une lettre aux actionnaires du groupe, en amont de l’assemblée générale du 26 mai. Ce nouveau...

Jusqu'à 3000 fois le salaire médian dans leur entreprise : découvrez le palmarès des dirigeants américains surpayés

De nombreux dirigeants de grands groupes américains continuent d’être surpayés par rapport aux performances de leurs entreprises. L’ONG As You Sow publie son classement des 100 patrons trop payés et constate des trop perçus records, la palme revenant aux dirigeants d’Oracle, à plus de 216 millions...