Publié le 15 mars 2018

FINANCE DURABLE

Pierre Larrouturou et Jean Jouzel lancent un appel pour un "pacte finance-climat" européen

Doter l'Union européenne d'un budget climat, charger la Banque européenne d'investissement (BEI) de financer des projets pour la transition énergétique ou encore aider massivement les pays d'Afrique : ce sont les propositions d'un ambitieux "pacte finance-climat" européen, porté par l’économiste Pierre Larroutourou et le climatologue Jean Jouzel. 

Iceberg glacier fonte changement climatique climat pixabay
Pour lutter contre le changement climatique, un collectif d'économistes, de scientifiques et de politiques lancent un appel à un pacte destiné à faire reprendre le leadership à l'Europe en matière de finance climat.
Pixabay

Au moment où les Etats-Unis se désengagent de l'Accord de Paris sur le climat, l’Europe doit retrouver sa place et sauver le climat. C’est le sens du Pacte finance climat européen (1) présenté jeudi 15 mars à l’Unesco, à l’occasion de la 47ème assemblée plénière du GIEC et de ses 30 ans.

"Il faut un nouveau projet à l'Union européenne, qui redonne du sens à l'aventure. L'Europe a besoin de montrer qu'on peut lutter de manière radicale pour sauver le climat", a déclaré ainsi à l’AFP l’économiste Pierre Larrouturou, l’un des porteurs du projet avec le climatologue Jean Jouzel.

Cette sorte de Plan Marshall pour le Climat serait financé par la création monétaire de la BCE, La Banque centrale européenne, une Contribution Climat de 5 % sur les bénéfices des entreprises non réinvestis, la taxe sur les transactions financières et la taxe sur le CO2..

Un plan Marshall pour le climat

Il prévoit de transformer la Banque européenne d'investissement, la BEI, en banque de développement durable, "chargée de fournir aux Etats membres des financements à taux zéro qui seront intégralement utilisés pour la transition énergétique", selon la présentation. Chaque État aurait un ‘droit de tirage’ annuel correspondant à 2 % de son PIB, et ce pendant 30 ans. Ceci permettrait par exemple d'améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments de manière massive, alors que ce secteur est le plus consommateur d'énergie en France devant les transports, a expliqué l'économiste. Avec ce système, la France disposerait par exemple chaque année de 45 milliards d’euros à taux zéro.

Par ailleurs, le pacte propose de "créer un vrai budget climat au niveau européen, doté de 100 milliards d'euros chaque année" et d'"augmenter très nettement l'aide aux pays d'Afrique et du pourtour méditerranéen" (40 milliards de dons chaque année) ou encore d'"investir massivement dans la recherche".

Objectif : des millions de signatures pour la COP24 en Pologne

La rédaction d'un nouveau traité, prenant en compte est en cours de rédaction sous l'autorité de l'ancien ministre des Affaires étrangères et de la coopération espagnol, Miguel Moratinos. Il devrait être prêt d'ici septembre 2018.

Le collectif qui défend ce projet veut également profiter des "consultations citoyennes" sur l'avenir de l'Europe voulues par Emmanuel Macron, qui seront lancées à la mi-avril en France, pour le faire connaître du grand public. Il espère pouvoir en faire de même dans les autres pays de l'Union européenne où se tiendront des consultations similaires entre avril et octobre. L’objectif est d’apporter quelques millions de signatures de citoyens et l'ébauche du traité aux chefs d’Etat européens, lors de la COP24 qui aura lieu en décembre prochain en Pologne. 

La liste des signataires en faveur de ce pacte, est plutôt éclectique, du prince Albert de Monaco au patron de la Confédération européenne des syndicats Rudy de Leeuw, en passant par l'ancien président de la Commission européenne Romano Prodi. Ont également signé : des économistes (James Galbraith, Tim Jackson, Alain Granjean), des politiques, des représentants du monde du spectacle ainsi que des philosophes et des écrivains.

La rédaction avec l'AFP

(1) L’appel est consultable ici 

 

 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Anniversaire du GIEC : 30 ans de mises en garde sur le climat

Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, plus connu sous le nom de GIEC, fête ses 30 ans. Une cérémonie était organisée le 13 mars à l'Unesco, à l'occasion de sa 47e année plénière. Cet organe onusien évalue l’état des connaissances sur l’évolution du climat, ses...

Inscrire le climat dans la Constitution, nécessaire mais pas suffisant

Emmanuel Macron a annoncé qu’il allait inscrire la lutte contre le réchauffement climatique dans la Constitution. Une nouvelle qui a globalement réjouit les défenseurs de l’environnement. Mais pour certains d’entre eux, il faudrait toutefois aller plus loin et ne pas se limiter au seul...

Le réchauffement pourrait menacer jusqu'à 50 % des espèces et aucune zone n’est épargnée

Le dérèglement climatique pourrait menacer entre un quart et la moitié des espèces d'ici 2080 dans 33 régions du monde parmi les plus riches en biodiversité, selon un rapport paru mercredi 14 mars. Certaines zones sont particulièrement en danger, comme l’Australie qui pourra voir...

Canicule en Arctique : l’Arche de Noé du monde végétal est de plus en plus menacée

L’arche biblique de Noé destinée à sauver les animaux est parvenue à survivre aux 40 jours du déluge. Celle fabriquée par l'humanité pour sauver les semences végétales du désastre écologique en cours pour les siècles à venir pourrait bien, quant à elle, ne pas tenir plus de quelques...

FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Roberts scharfe finance durable Luxembourg ACHT

[Décryptage] Europe de la finance durable : la compétition prime sur la coopération !

Dommage collatéral de l’impulsion donnée à la finance durable par la Commission Européenne : un concours de places financières qui veulent chacune être plus durable que les autres avec des stratégies et des atouts différents. Paris, Londres et Luxembourg en font un axe important de leur attractivité...

BP assemblée générale

Les actionnaires de BP suivent l'avis de la direction et votent pour une résolution sur le climat

Helge Lund, le président de BP, a rédigé une tribune dans le Financial Times pour expliquer que la transformation de la compagnie pétrolière vers un modèle bas carbone est dans le meilleur intérêt de ses actionnaires. Et cette transformation doit se faire rapidement, plus l’entreprise attend et plus...

Olivier Guersent DG Fisma Commission europeenne LaureneChevanat Twitter

[Europe] L’Union européenne, moteur puissant pour le développement de la finance durable

Au crédit des institutions européennes, il faut porter l’incroyable impulsion donnée à la finance durable. En moins de trois ans, celle-ci est devenue un axe majeur de la politique de la Commission sur les marchés financiers. Elle est susceptible de transformer l’économie européenne, à condition que...

Manif climat pxhere

La Belgique, premier pays à s'emparer du Pacte Finance Climat

Plusieurs personnalités politiques belges se sont saisi des idées du Pacte finance climat. Poussées par les manifestations très suivies des lycéens et des citoyens du début de l’année, elles veulent notamment porter au niveau européen la création d’une banque pour le climat. Les élections...