Publié le 03 juillet 2019

FINANCE DURABLE

Future Présidente de la Banque centrale européenne, les convictions de Christine Lagarde en cinq citations

La future patronne de la banque centrale européenne Christine Lagarde, ancienne ministre de l’économie et patronne du FMI, n’a pas hésité à prendre des positions tranchées sur la responsabilité de la finance, les inégalités entre les plus riches et les plus pauvres, l’urgence du changement climatique… Reste à savoir si elle continuera à porter ces messages au niveau européen.

la Française Christine Lagarde est devenue Présidente de la Banque centrale européenne.
@FMI

Que l’on s’en satisfasse ou non, force est de constater que le résultat des dernières élections européennes a considérablement modifié le visage de l’Europe. À deux des quatre postes clés de l’Union, on trouve deux femmes. La présidence de la commission européenne, revient à l’Allemande Ursula Von der Leyen, ex-ministre de la Défense, proche d’Angela Merkel, qui remplace Jean-Claude Juncker. Et aux commandes de la banque centrale européenne (BCE), c’est Christine Lagarde qui vient une nouvelle fois de prendre un poste qu’aucune femme n’avait jamais occupé. Elle prend la place de Mario Draghi.

L’ancienne ministre française des Finances de Nicolas Sarkozy, en poste en pleine crise mondiale avait déjà été la première femme à piloter le prestigieux cabinet d'avocats d'affaires Baker McKenzie, la première à participer à un G7 finance, la première à prendre la tête du Fonds monétaire international (FMI), après la démission de Dominique Strauss-Kahn en 2011. Petit tour des convictions de cette ancienne championne de natation synchronisée, pour qui briser des plafonds de verre est devenu un nouveau sport.

 

Inégalités sociales

"D’ici 2040, les inégalités pourraient dépasser tous les records. (…) Les progrès dans le domaine de la santé pourraient permettre aux plus riches de vivre plus de 120 ans, alors que des millions d’autres croupiraient dans l’extrême pauvreté et la maladie." - 4 décembre 2018.

Fin 2008, Christine Lagarde a prononcé un long discours lors de la Huitième conférence Henry A. Kissinger à la Bibliothèque du Congrès. Elle y dénonçait une dérive qui creuse les inégalités et pointait du doigt la mauvaise répartition des richesses. Elle craint que "l’âge d’or du capitalisme" ne laisse la place à un "âge de la colère". Une idée qui a eu un écho certain en France en pleine crise des gilets jaunes.

 

Réchauffement climatique

"Si nous ne traitons pas ces questions (climatique) nous serons confrontés à un avenir sombre (…). Dans 50 ans, nous serons toastés, rôtis." – 24 octobre 2017

C’est lors de la conférence Future Investment Initiative à Ryad que Christine Lagarde a alerté sur le changement climatique. Une réponse adressée à Donald Trump qui avait annoncé la sortie des États-Unis de l’Accord de Paris quelques mois plus tôt, mais aussi un avertissement à destination de tous les pays qui pourraient revenir en arrière, comme l’Arabie Saoudite qui accueillait ce sommet.

 

Égalités femmes-hommes

"Autant je détestais les quotas quand j'étais jeune et jolie, autant j'y suis favorable aujourd'hui. Il faut, pendant un certain temps, qu'il y ait des places réservées aux femmes" – 5 mai 2019

Celle qui a bousculé son cabinet d’avocat, le monde politique et l’univers de la finance a toujours milité pour l’accès des femmes à tous les emplois. C’est ce qu’elle a affirmé lors Women’s Forum Americas à Mexico, en défendant un principe de quotas de femmes. "Le Fonds monétaire international (FMI) a été créé il y a 75 ans, mais la participation des femmes à l'économie est un sujet qui était resté inexploré avant que j'arrive", assure-t-elle. la nouvelle Présidente de la commission européenne, Ursula Von der Leyen, partage cette même conviction sur les quotas.

 

Finance durable

"Trop souvent, le secteur financier s'est écarté de son noble objectif initial. Et trop souvent, il a travaillé dur pour, d'abord, se servir, ensuite, servir les gens et l'économie en général" – 1er mars 2019

Dans son discours à Londres, au Guildhall, centre administratif de la City, Christine Lagarde est revenue sur la mauvaise image dont souffre la finance, en particulier depuis la crise de 2008. Si depuis des mesures ont été prises pour rendre le système financier plus sûr, elle rappelle aussi le danger des banques de trop grande taille. Et dénonce régulièrement aussi fermement la tentation de déréguler le secteur.

 

Vision à long terme

"Une plus grande proportion de femmes dans les conseils d'administration des banques et des organismes de surveillance financière est associée à une plus grande stabilité. Comme je l'ai dit à maintes reprises, si Lehman avait été Sisters au lieu de Brothers, le monde serait peut-être très différent aujourd'hui". – 3 septembre 2018.

Dans un post de blog sur le site du FMI en septembre 2018, la patronne du FMI marquait les 10 ans de la chute de Lehman Brothers. Pour elle, la féminisation serait garante de prudence. Elle évoque aussi l’éthique. "L'éthique n'est pas seulement importante pour elle-même, mais parce que les manquements ont des conséquences économiques évidentes (…) Le secteur financier attache encore plus d'importance au profit immédiat qu'à la prudence à long terme — le court terme l’emporte sur la durabilité".

Ludovic Dupin @LudovicDupin


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Bruno Le Maire AFP Eric Piermont jpg

G7 Finance : la France veut accélérer le développement de la finance verte

Le gouvernement français, dans le cadre de la présidence française du G7, veut rendre le capitalisme plus durable. Réunis à Chantilly, les ministres des finances du groupe des sept pays les plus riches vont discuter des moyens pour réorienter les flux financiers vers une économie bas carbone. Au...

Collective Climate Justice Bale credit suisse

Les banques suisses dans le viseur des activistes du climat

Le calme et la discrétion des banques suisses ont été rompus le lundi 8 juillet. Un collectif d’activistes pour le climat est venu occuper l’entrée des sièges sociaux du Crédit Suisse, à Zurich, et d’UBS, à Bâle, avant d’être délogés par les forces de l’ordre. Ils dénoncent les quelque 83 milliards...

Aux États-Unis, des milliardaires veulent payer plus d’impôts...et financer une économie bas carbone

Près d’une vingtaine de grandes fortunes américaines militent pour un impôt ciblé sur les Américains les plus riches. Ils ont envoyé une lettre aux futurs candidats aux prochaines élections présidentielles pour leur demander de soutenir leur initiative. Les revenus fiscaux supplémentaires dégagés...

One Planet Coalition Fonds souverain juillet2019 DR

Huit gérants d’actifs internationaux s’associent aux fonds souverains pour orienter la finance vers le climat

Emmanuel Macron a de nouveau réuni les plus grands fonds d’investissements internationaux à l’Élysée pour les inciter à financer la lutte contre le réchauffement climatique. Huit gérants d’actifs, représentant 15 000 milliards de dollars d’actifs sous gestion, ont décidé de rejoindre la coalition...