Publié le 27 avril 2018

ENVIRONNEMENT

L’Europe interdit trois néonicotinoïdes tueurs d’abeilles

Malgré l'intense lobbying des géants des pesticides comme Syngenta et Bayer, les États européens viennent d'approuver l'interdiction des trois néonicotinoïdes très dangereux pour les abeilles. Une décision saluée par les associations environnementales. 

30 % des colonies d'abeilles disparaissent chaque année.
DR

On les surnomme les "pesticides tueurs d’abeilles". La clothianidine, l'imidaclopride et le thiaméthoxame sont trois néonicotinoïdes considérés comme dangereux pour les abeilles car ils attaquent leur système nerveux. Ils viennent d’être interdits par l’Union européenne.

Concrètement, l’interdiction s’applique à toutes les cultures en plein champ, c’est-à-dire en utilisation extérieure. Par contre, leur usage dans les serres reste autorisé, à condition que les graines et les plantes ne quittent pas leur abri fermé. Cette interdiction vient ainsi prolonger une restriction d’utilisation partielle déjà votée en 2013.

Les associations satisfaites 

"Nous saluons ce vote qui répond aux attentes des scientifiques, des apiculteurs et de la société civile en général", a réagi l’ONG Générations futures à l’annonce du résultat. En février 2018, l’Agence européenne pour la sécurité des aliments avait jugé que ces néonicotinoïdes présentaient un risque pour les abeilles sauvages - bourdons et abeilles solitaires - mais aussi domestiques. 

"Nous sommes heureux que la majorité des gouvernements européens aient reconnu cette menace et aient voté en faveur de l’interdiction de ces trois pesticides", s’est réjoui l’ONG SumOfUs. 

Les abeilles, lanceuses d'alerte de l'effondrement de la biodiversité 

Selon l’Union nationale de l’apiculture française, 5 % des colonies d’abeilles disparaissaient chaque année dans les années 90, contre 30 % aujourd’hui. "Les abeilles sont les lanceuses d’alerte de l’effondrement de la biodiversité", prévenait alors Delphine Batho, députée et ancienne ministre de l’Environnement fin mars alors que le vote à Bruxelles avait une nouvelle fois été repoussé.

Cette fois, la majorité qualifiée d’États membres a été obtenue, au moins 16 pays sur 28 représentant 65 % de la population ont apporté leur soutien à leur proposition de la Commission. La France s’était clairement positionnée contre l’autorisation de ces néonicotinoïdes malgré l’intense lobbying des géants des pesticides, que sont le suisse Syngenta et l’allemand Bayer.

Marina Fabre @fabre_marina avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

Animal g4cf48a492 1280 01

Des chasses traditionnelles d’oiseaux réautorisées après leur interdiction

C'est une bataille qui n'en finit plus. Le gouvernement a réautorisé certaines chasses traditionnelles pour la saison 2021-2022 après que celles-ci aient été interdites en août par le Conseil d'État. L'instance avait jugé qu'elles étaient contraires à la réglementation européenne. Plusieurs ONG ont...

Ocean poisson biodiversite joakant de Pixabay

COP 15 Biodiversité : La déclaration de Kunming passe sous silence l'objectif de protéger un tiers des mers et terres

L'objectif de protection de 30% des terres et mers, objectif attendu de la COP15 biodiversité, est à peine mentionné dans la déclaration de Kunming publiée lors de la première partie de la COP qui s'est tenue du 11 au 15 octobre. Cette ambition suscite l'opposition d'une poignée de pays. Si rien...

Larzac © Community of the Ark of Lanza del Vasto.

Une histoire des luttes pour l’environnement : trois siècles de combats retracés dans un livre

Trois siècles de combats et de débats autour de l'environnement retracés en 100 récits. C'est le défi que se sont lancés quatre historiens dans la cadre de l'ouvrage Une histoire des luttes pour l'environnement, publié fin septembre. Avec l'appui d'images inédites, le livre retrace des évènements et...

Emmanuel macron capture d'écean @ELysée COP15 discours ouverture

COP15 biodiversité : les États fixent 17 points pour guider les négociations dans la déclaration de Kunming

La déclaration de Kunming, document phare de cette première partie de la COP15 biodiversité, a été publiée le 13 octobre. Elle fixe dix sept grandes directions avant l'élaboration du nouveau cadre de protection de la nature en avril-mai 2022. Si des avancées ont été notées, le texte passe sous...