Publié le 13 janvier 2020

ENTREPRISES RESPONSABLES

Notation RSE : Ecovadis lève 200 millions de dollars auprès du fonds américain CVC

C’est une méga levée de fonds pour une entreprise d’évaluation ESG (environnemental, social et gouvernance) des entreprises. Le fonds d'investissement américain CVC Capital Partners vient d’investir 200 millions de dollars dans la plateforme d’évaluation extra financière Ecovadis présente dans 155 pays.

agence de notation iStock
La plateforme d'évaluation RSE Ecovadis vient de conclure un investissement de 200 millions d'euros auprès de CV Growth Partners.
@CCO

La notation extra financière n’en finit pas de susciter les convoitises et les intérêts, notamment américains. Après le rachat de plusieurs agences de notation comme Vigeo-Eiris par Moody’s l’an dernier, c’est la plateforme d’évaluation des PME Ecovadis qui vient de lever 200 millions de dollars (180 millions d’euros) auprès du fonds d’investissement américain CVC Growth Partners, une des branches de CVC Capital Partners.

Selon Ecovadis, il s’agit de "l’une des plus importantes levées de fonds jamais réalisées sur le marché de la RSE et traduit l’importance de plus en plus forte de cette dernière pour la réussite des entreprises". L’entreprise française entend ainsi financer son fort développement à l’international – avec un focus sur les États-Unis et l’Asie – investir dans la tech, et recruter 200 nouveaux profils cette année. (1)

40% de croissance par an

Créée en 2007, Ecovadis est aujourd’hui l’une des plateformes d’évaluation RSE des entreprises de référence en France et dans le monde, avec des bureaux à New-York, Tokyo ou Melbourne. Ces cinq dernières années, elle affiche une croissance de 40% par an et emploie plus de 625 personnes, dont une centaine en France et environ 200 à l'île Maurice où elle a notamment installé son centre de formation pour ses analystes.

Plus de 450 grandes entreprises (dont 70% du CAC 40) s’appuient sur les évaluations des fournisseurs de la plateforme collaborative pour évaluer et améliorer les performances RSE des PME de leur chaîne d’approvisionnement. Et près de 60 000 sociétés ont été évaluées dans 155 pays selon sa méthodologie, affirme Ecovadis. Celle-ci est basée sur du machine learning, complétée par de l’analyse humaine, avec 198 catégories d'achat et 21 indicateurs ESG, des émissions de CO2 au travail des enfants. 

Dans un communiqué, le fonds CVC Growth Partners explique suivre Ecovadis et son modèle de notation axé sur la gestion des risques de la chaîne d’approvisionnement depuis un moment. "Les questions environnementales, sociales et de gouvernance sont désormais des facteurs clés indiscutables du succès commercial, de la croissance économique et de l’amélioration sociale", assure Sebastian Kuenne, Managing Director qui dirige CVC Growth Partners en Europe.

Une notation extra-financière basée sur la gestion de la chaîne d’approvisionnement

"Cet investissement de CVC témoigne du rôle essentiel que jouent les facteurs RSE sur le marché actuel", souligne de son côté Pierre-François Thaler, cofondateur et codirigeant d’EcoVadis. "Le modèle de l’entreprise gouvernée par des valeurs de responsabilité s'intensifie depuis des années, dans une dynamique très vertueuse. Et la chaîne d’approvisionnement est le plus grand levier pour créer un vrai changement et avoir un impact social, au niveau mondial. Lorsqu’elle n’est pas gérée, elle devient un terrain fertile pour les risques cachés, notamment le travail forcé, les rejets environnementaux, la corruption et les problèmes de sécurité".

Des drames qui ont notamment conduit la France et d’autres pays à mettre en place des réglementations renforçant le devoir de vigilance des multinationales sur leur chaîne d’approvisionnement, rendant de plus en plus utiles le recours à ce type de plateforme d’évaluation qui mutualise l’évaluation de leurs fournisseurs, souvent des PME ou ETI non soumises à des obligations de transparence extra-financières.

Béatrice Héraud, @beatriceheraud

 

(1) Une part des 200 millions de dollars a été consacrée à la reprise d'une partie de la participation du fonds d'investissement Partech, et une autre partie constitue une levée de fonds pour EvoVadis, selon l'AFP. La répartition entre les deux n'a pas été précisée.


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENTREPRISES RESPONSABLES

Entreprise responsable

Actualité nationale, européenne et mondiale quotidienne de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Cannes Lion 2022 ban fossil fuel ads

Poussé par des agitateurs internes, le secteur de la publicité doit se réinventer

Encore une cérémonie bousculée ! Un ancien lauréat du Cannes Lion, grande fête de la publicité, a rendu son trophée pour dénoncer le soutien du festival aux "compagnies fossiles". Sous haute pression concurrentielle, parfois qualifié de verrouillé, le secteur de la publicité doit pourtant réinventer...

Arctic LNG 2 total energies russie novatek ru

Pourquoi TotalEnergies, de plus en plus isolée, s’accroche à la Russie

TotalEnergies est de plus en plus prise à partie pour sa présence en Russie. Des militants ont perturbé une table-ronde à laquelle participait son PDG tandis que deux ONG ont mis en demeure le groupe de cesser ses activités sur place, en s'appuyant sur son devoir de vigilance et le risque de...

Societes a mission CCO

La création du statut d’entreprise à impact, une "bascule" vers un nouveau modèle de capitalisme

Les patrons engagés signataires du "Manifeste pour l'économie de demain", dont la Maif, le groupe Le Bon Coin ou encore La Ruche qui dit oui, militent pour la création d'un statut à impact, à la fois plus contraignant mais aussi doté de contreparties comme des allégements de charges, des accès...

C I O

RSE : Pourquoi les "Chief Impact Officers" sont une bonne nouvelle pour réduire l'empreinte environnementale des entreprises

De plus en plus d’entreprises nomment des "Chief Impact Officers" au sein de leur comité exécutif. Si leurs missions s’apparentent à celle du "directeur développement durable" ou "de la RSE", elles permettent d'aller plus loin en amenant les entreprises à mesurer leurs progrès concrets en matière...