Publié le 26 octobre 2020

ÉCONOMIE

Pour dynamiser l’économie réelle, Bpifrance propose aux Français d’investir leur épargne dans les PME

La banque publique d’investissement propose aux épargnants français de placer une partie de leurs économies dans le capital des PME. Elle vient de lancer un produit d’épargne permettant d’investir dans un vivier de quelque 1 500 PME et startups principalement françaises et non cotées en Bourse. Impulsé par Bercy, ce dispositif vise à contribuer à renforcer les finances des petites entreprises dans le contexte de la crise sanitaire.

Epargne pxhere com
Le ministère de l'Économie et Bpifrance proposent aux Français d'investir leur épargne dans les PME françaises non cotées.
@CCO

C’est un dispositif inédit que vient de lancer Bpifrance. La banque publique d’investissement, filiale de l’État et de la Caisse des dépôts, a créé un fonds spécial pour permettre aux épargnants français de placer leur argent dans des PME et soutenir l’économie réelle. Bpifrance a pour cela créé un fonds spécial, baptisé "Entreprises 1", qui va piocher dans les 1500 entreprises dans lesquelles la banque publique a déjà pris une participation en capital. Il s’agit de PME et de start-ups qui sont en majorité françaises, principalement non cotées en Bourse, et présentes dans de nombreux secteurs de l’économie.

L’ambition du gouvernement consiste à utiliser une partie de l’épargne des Français pour renforcer les fonds propres des PME, très affectées par la crise sanitaire, afin de les aider à rebondir plus vite. La banque publique, de son côté, ambitionne de faciliter l’accès des particuliers à l’investissement dans de petites entreprises.

Placer son épargne dans les PME

Le non coté est généralement réservé à des investisseurs plus avertis, étant donné le risque lié à ces investissements, mais aussi le fait que la sortie du capital (la vente des actions) prend en général plus de temps que pour des sociétés cotées en Bourse. L’historique d’investissement de Bpifrance pourrait toutefois rassurer un peu les épargnants français, d’autant que le nouveau fonds est déjà constitué, à partir de prises de participation dans des PME effectuées entre 2016 et 2019. La banque publique dispose donc déjà d’un certain recul sur ces placements. En contrepartie, le rendement de ce placement devrait être plus élevé que celui de l’épargne plus sûre, telle que les livrets.

Cet investissement proposé par Bpifrance n’est toutefois pas direct, les épargnants ne sauront pas exactement dans quelle PME ou dans quelle start-up ils ont investi. La banque publique crée en fait un fonds constitué de participations dans d’autres fonds d’investissement qui, eux, sont spécialisés dans la prise de capital dans des PME. En tout, le fonds Entreprises 1 a accès un panel de 145 fonds d’investissement, gérés par 80 sociétés de gestion partenaires de Bpifrance.

Ce nouveau dispositif est plutôt réservé à des particuliers disposant déjà d’une certaine réserve d’épargne. Le montant minimum pour accéder à Entreprises 1 est de 5000 euros, qui seront bloqués en partie entre six et sept ans. Bpifrance compte lever en tout autour de 100 millions d’euros avec ce véhicule. Pour sa distribution, la banque publique a passé un partenariat avec 123 Investment Managers, une société spécialisée dans le capital investissement dans les PME, qui va permettre aux particuliers de souscrire au fonds en direct via une plateforme numérique.

Arnaud Dumas, @ADumas5


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Manifestation climat Lyon 28 septembre NICOLAS LIPONNE HANS LUCAS HANS LUCAS VIA AFP

Loi climat : sept points chauds qui seront au cœur des débats à l'Assemblée Nationale

Un an et demi après le lancement de la Convention citoyenne pour climat, le projet de loi Climat et résilience, issu des propositions des 150 citoyens tirés au sort, débarque à l'Assemblée Nationale. À partir de ce lundi 29 mars et jusqu'au 18 avril, les députés seront chargés de statuer sur les 69...

Manifestation marche pour le climat paris Concepcion Alvarez

Un appel à marcher pour une "vraie" loi climat dimanche 28 mars

À la veille de l'examen de la loi Climat et résilience à l'Assemblée Nationale, les membres de la Convention citoyenne pour le climat et plus de 400 organisations organisent dimanche 28 mars une marche en faveur d'une "vraie" loi climat. Parallèlement, 225 personnalités politiques ont publié le 26...

IStock Chinnapong code environnement

La création d'un "Défenseur de l’environnement" pourrait être inscrite dans la loi Climat et Résilience

Alors que la préservation de l'environnement devient omniprésente dans les débats à travers l'étude de la future loi climat et résilience, l'objectif est parallèlement de pouvoir garantir le respect et la compréhension des mesures à venir. Dans ce but, le gouvernement étudie la mise en place d'un...

Assemblee nationale hemicycle plein vue panoramique

Referendum : l'Assemblée Nationale veut "garantir" la protection de l'environnement dans l’article 1er de la Constitution

La tenue du référendum pour "garantir" la protection de l'environnement dans l'article 1er de la Constitution vient de franchir une nouvelle étape. Sans surprise, l'Assemblée Nationale a voté le 16 mars en faveur du projet de loi. Mais rien n'est encore gagné : le Sénat doit encore valider l'article...