Publié le 05 janvier 2021

ÉCONOMIE

Pandémies, changement climatique et cyberattaques… Les trois principaux risques qui pèsent sur la planète

C'est un classement chamboulé par l'arrivée du Covid-19 que vient de publier Axa. Comme chaque année, l'assureur établit un classement des risques qui pèsent sur le monde. Fin 2020, c’est le risque pandémique qui a bondi, prenant la tête du classement, devant le climat et les cyberattaques. Mais au-delà, le rapport juge que 2020 montre l’interconnexion de tous ces risques.

Coronavirus economie lecons Designer 1
Le risque pandémique est devenu le premier risque à anticiper selon les experts devant le climat.
@Designer1

Le combat majeur pour le climat et la préservation d’une température acceptable sur Terre a souvent occulté la prévention d’autres risques. L’année 2020 l’a rappelé cruellement avec une planète entièrement mobilisée pour stopper un virus contre qui personne n’était prêt. Pourtant, ces différentes menaces ne peuvent être traitées individuellement. Fin 2020, Axa a publié la septième édition de son rapport sur les risques émergents (AXA Future Risks Report 2020). "La crise de la COVID-19 illustre concrètement la connectivité croissante des risques", écrivent les auteurs.

Risks AXA

Pour son enquête Axa a interrogé 2 700 experts provenant de plus de 54 pays. Il leur a été demandé d’estimer quels sont les risques majeurs à anticiper dans les cinq à dix années à venir. Sans surprise, celui qui progresse le plus est l’émergence de pandémies et de maladies infectieuses. Cette entrée est passée de la huitième place en 2019 à la première aujourd’hui. Cela reflète "le sentiment de vulnérabilité du grand public face aux problèmes de santé", peut-on lire. "La santé était sous-évaluée dans les rapports précédents", juge même Thomas Burbel, PDG d’Axa.

Divergences d’experts sur le climat

À la seconde place, on trouve le changement climatique. La préoccupation reste majeure même si le combat a été ralenti en 2020, avec en particulier le report de plusieurs grands rendez-vous internationaux. Le rapport d’Axa note toutefois une étonnante dichotomie : "Les experts européens considèrent toujours le changement climatique comme le plus grand risque émergent pour la société, et le classent même au-dessus du risque lié aux pandémies. Mais la proportion d'experts nord-américains qui considèrent le changement climatique comme un risque émergent majeur a chuté à 46 %, contre 71 % l'année dernière".

Enfin, le podium est complété par la cybersécurité. La crise du Covid-19, avec l’essor du travail à distance, a été un terreau fertile pour les cyberattaques. En France, neuf organisations sur dix témoignent d’une attaque à plus ou moins grande échelle. Une telle ampleur que le monde économique a demandé au gouvernement de coordonner une action nationale sur le sujet.

Thomas Burbel juge ainsi que "les assureurs ne peuvent pas couvrir seuls des risques si systémiques, globaux et complexes. L’intervention des États et de solutions technologiques sont nécessaires". En mai prochain, se tiendra le forum économique mondial qui sera délocalisé de Davos à Singapour. Ce sera l’occasion de publier le rapport des risques globaux (Global risks) vus par le monde économique. L’année passée, en termes d’impact, c’est l’inaction climatique qui était arrivée en tête devant les armes de destructions massives et la perte de biodiversité. Les cyberattaques pointaient alors à la huitième place et les maladies infectieuses à la dixième.

Ludovic Dupin @LudovicDupin


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Georgia Meloni Fratelli d Italia FridaysForFuture Piero Cruciatti AFP et CCO

Suède, Italie, France : l’absence du changement climatique dans les campagnes électorales fait progresser l’extrême droite

Si l’Europe paye un lourd tribut aux catastrophes climatiques, l’enjeu est paradoxalement quasi absent des campagnes électorales. En Suède et en Italie, comme en France il y a quelques mois, elles restent centrées sur la sécurité et l’immigration ce qui fait progresser l’extrême droite et conduit...

Valerie Masson Delmotte Aurelien Barrau

Aurélien Barrau au Medef et Valerie Masson-Delmotte au gouvernement lancent l'alerte : avec quel impact ?

Aurélien Barrau au Medef, Valerie Masson-Delmotte face au gouvernement, la semaine de rentrée des dirigeants économiques et politiques s’est faite sur le mode alerte générale. Les deux scientifiques, dans des styles différents, ont résumé l’urgence climatique et environnementale. Leurs discours...

Macron conseil des ministres MOHAMMED BADRA POO AFP

Pour Emmanuel Macron, la rentrée est celle de la "grande bascule" pour laquelle il ne dessine pas de projet d’adaptation

L’été de tous les dangers climatiques, sera-t-il celui de la "grande bascule" dans un monde transformé par les pénuries de biens essentiels comme l’eau, les crises de l’énergie et la guerre en Ukraine ? C’est la tonalité qu’Emmanuel Macron a donné à son discours de rentrée pour le gouvernement, sans...

Academie des futurs leaders Davood Maeili

Alice Barbe, cofondatrice de l’Académie des futurs leaders : "La politique ce n’est pas gouverner, c’est servir"

Qui veut encore entrer en politique ? Peu de personnes, toutes les mêmes en tout cas, sorties de grandes écoles et du même moule alors même que des entrepreneurs sociaux, des activistes pourraient se lancer. Pour rétablir des ponts entre ces agitateurs de la société civile et la politique, Alice...