Publié le 09 septembre 2022

ÉCONOMIE

Elizabeth II laisse son fils Charles avec le nouveau gouvernement Truss loin de partager ses convictions environnementales

Charles III, le nouveau roi d’Angleterre, est un pionnier de la lutte contre le changement climatique et utilise sa fondation et son rôle de représentation pour protéger l’environnement. Lors de la COP26 qui se tenait dans son royaume, la reine Elizabeth II avait appelé les dirigeants du monde entier "à faire cause commune" face au réchauffement climatique espérant influencer les débats. En revanche, le nouveau gouvernement de Liz Truss semble peu partager ces engagements en faveur du climat, même s’il dispose d’un ministère dédié.

Chalres III d Angleterre avril 2021 Steve Parsons AFP
Le nouveau roi d'Angleterre, Charles III, affiche depuis longtemps des convictions écologistes.
@Steve Parsons via AFP

À l’heure où Charles III devient roi, ses engagements environnementaux et climatiques qui avaient le soutien de la reine Elisabeth II sa mère, risquent d’être malmenés par le nouveau gouvernent de Liz Truss. Intronisée in extremis par la reine, la Première ministre a recruté à des postes clefs des personnalités dont les engagements climat sont sujets à caution.

Le nouveau ministre de l’Environnement, Ranil Jayawardena, est accusé de voter systématiquement contre les mesures de protection du climat et de l’environnement et d’être un détracteur des énergies renouvelables. Il s’est par exemple opposé au principe d’intégration de l’objectif de neutralité carbone dans les décisions ministérielles, plus particulièrement pour les subventions agricoles.

Le nouveau tandem désigné pour les ministères de l’Économie et du commerce, Jacob Rees-Mogg et Kemi Badenoch, est lui aussi suspecté de ne pas vouloir servir la cause climatique. Jacob Rees-Mogg minimise l’urgence climatique, soutient ardemment les énergies fossiles et "souhaite exploiter jusqu’à la dernière goutte le pétrole de la Mer du Nord parce que cela n’a pas de conséquence pour le climat". Il devait initialement piloter la stratégie climat du gouvernement mais face à la levée de boucliers des conservateurs écologistes, c’est finalement le ministre du Climat Graham Stuart qui a hérité de la mission

Intensifier l’exploitation des énergies fossiles

De son côté Kemi Badenoch, la nouvelle ministre du commerce, voulait lors de la bataille électorale pour être désignée Première ministre remettre en question l’engagement du Royaume Uni sur la neutralité carbone. Elle a finalement officiellement changé d’avis cet été.

Confrontée à une crise de l’énergie aigue et aux difficultés croissantes des Britanniques pour payer leurs factures d’énergie, le gouvernement de Liz Truss, n’annonce aucune stratégie de sobriété et parie plutôt sur une intensification de l’exploitation des énergies fossiles en autorisant à nouveau le gaz de schiste et en augmentant les capacités de production du pétrole de la Mer du Nord. Caroline Lucas, députée et coleader du parti Vert s’en est indignée à la Chambre.

Le règne de Charles III débute dans des temps difficiles où les divisions profondes du pays nées du Brexit sont en train de devenir des plaies béantes. La mort d’Elizabeth II pourrait accélérer le processus même si, le temps du deuil, les Britanniques partageront la même peine.

Anne-Catherine Husson Traore, @AC_HT_, directrice générale de Novethic


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Capitole Etats Unis midterms 2022 Mandel Ngan AFP

Les résultats des élections américaines montrent les limites de la guerre d’influence anti-woke

"Trump-Biden, la revanche" était le titre du scénario écrit par les sondages pour les élections de mi-mandat organisées le 8 novembre. Mais les électeurs en ont écrit un autre. Le camp démocrate, emmené par le Président Biden, a beaucoup mieux résisté que prévu à une vague de submersion rouge de...

Election lula bresil 301022 CARL DE SOUZA AFP

Lula, réélu à la tête d’un Brésil divisé sur tout : l’Amazonie, l’agro-industrie et les inégalités de richesse

Lula, l’ancien métallo, est redevenu à 77 ans le président du Brésil. Cet homme de gauche à la tête d’une large coalition, a battu d’une courte tête Jaïr Bolsonaro, le Trump tropical. Cette élection cruciale pour la protection de l’Amazonie, poumon mondial menacé, est aussi un coup d’arrêt à un...

Liz Truss Daniel Leal AFP

La démission de Liz Truss, nouvelle mort du Royaume-Uni d’Élisabeth II et de Margaret Thatcher ?

Le mandat de la Première ministre britannique n’aura survécu qu’un peu plus d’un mois à la reine d’Angleterre. Liz Truss est encore en vie mais sa carrière politique est morte, 45 jours après l’enterrement en grande pompe d’Élisabeth II qui traînait dans son cortège les derniers restes du 20e...

Vincent Edin

Vincent Edin (journaliste, auteur) : "Les mobilisations sociales sont le signe d'une maltraitance institutionnelle"

D’un côté, une colère sociale qui s’intensifie. De l’autre, un gouvernement qui refuse de légitimer le mouvement… en toute logique, d’après Vincent Edin, spécialiste de la rhétorique politique. Selon lui, l’absence de consensus à la croisée des luttes ne permet pas aux revendications d’aboutir...