Publié le 03 octobre 2017

FINANCE DURABLE

Économie sociale et solidaire : le fonds NovESS choisit Enercoop pour son premier investissement

Le fonds NovESS, lancé en juin 2016 par la Caisse des Dépôts (1) et plusieurs investisseurs institutionnels, vient de réaliser son premier investissement. C’est le fournisseur d’électricité verte, Enercoop, qui a bénéficié de 2,5 millions d'euros. L’objectif est d’accompagner la croissance de la coopérative qui vient de franchir la barre des 50 000 clients. Géraldine Lacroix, directrice du département économie et cohésion sociale de la Caisse des dépôts, explique ce choix.

Le fonds NovESS prévoit cinq investissements supplémentaires d'ici la fin de l'année.
DR

Novethic : Le fonds NovESS vient de réaliser son premier investissement au sein d'Enercoop, pourquoi avoir choisi cette entreprise ?

Géraldine Lacroix : Nous avons été sensibles à son statut de coopérative, à sa fidélité aux valeurs qu'elle porte depuis sa création et à son choix de se spécialiser dans une activité de fournisseur d'électricité propre. Depuis 2016, Enercoop connaît une croissance exceptionnelle et a vu sa base de clientèle quasiment doubler en un an. Nous avons la conviction qu'à l'horizon 2020, Enercoop va encore amplifier son développement avec notamment le développement de nouveaux services énergétiques et l’objectif d’atteindre 150 000 clients.

Le fonds ambitionne d’investir au total 100 millions d’euros dans les structures de l’économie sociale et solidaire. Quels sont les prochains investissements prévus ?

Nous avons un vivier de projets conséquent sur les deux compartiments du fonds (accélération et développement) et il est prévu de réaliser d’ici la fin d’année cinq investissements en plus d'Enercoop. Cela porterait le montant des investissements réalisés de 10 à 12 millions d'euros au terme d'un an d'existence. Nous sommes donc très confiants sur l'objectif de montée en puissance du fonds qui traduit une profondeur de marché bien réelle et un intérêt croissant des porteurs de projets à faire appel à NovESS. Un site internet est désormais opérationnel. Il sera possible très rapidement pour les porteurs de projets de déposer leur demande de financement en ligne pour une première pré-analyse par l'équipe de gestion.

Parallèlement, vous avez lancé un outil de mesure de l’impact...

Le Fonds NovESS s’est en effet doté d’un outil de mesure d’impact social, MESIS (Mesure et Suivi de l’Impact Social), permettant d’évaluer concrètement l’impact de chaque projet à la fois au regard d’indicateurs transversaux comme la création d’emplois et d’indicateurs sectoriels. Cette méthodologie, issue de la capitalisation, par la Caisse des Dépôts, des bonnes pratiques de BNP Paribas et du Comptoir de l’Innovation, a vocation à être reconnue comme une référence de place pour le secteur de l’investissement à impact social et environnemental en France.

Cet outil va permettre de produire le premier flux de reporting annuel d'impact de qualité à destination des investisseurs institutionnels. Le suivi des indicateurs fera l’objet d’échanges réguliers avec les structures financées, relevant à part entière des outils de pilotage stratégique. La Caisse des Dépôts anime actuellement une campagne de promotion de cet outil notamment dans les grands événements parmi lesquels le Positive Economy Forum au Havre les 5 et 6 octobre prochains.

Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confrontés ?

La principale difficulté anticipée résidait dans la gouvernance complexe au vu de la multiplicité des acteurs. C'est pourquoi nous avons mis en place une gouvernance large et participative qui porte ses fruits dès à présent. Le Comité des investisseurs s'est déjà réuni de nombreuses fois depuis la constitution du fonds, ce qui permet de suivre l'enrichissement du vivier avec des structures de l’économie sociale et solidaire ainsi que d'émettre un avis consultatif sur les opportunités d'investissement qui sont présentées.

Par ailleurs, un Club des experts NovESS s’est formé sous la présidence de Frédéric Tiberghein, le président de Finansol. Cette offre est dédiée aux dirigeants des entreprises financées par le fonds. Elle mobilise un ensemble de compétences très diversifiées (mentorat personnalisé, accompagnement ponctuel ou au long cours réalisé par un cabinet conseil pro bono ou experts spécialisés notamment) pour accompagner de façon personnalisée les structures.

Propos recueillis par Concepcion Alvarez @conce1

(1) Novethic est une filiale de la Caisse des dépôts.


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Jamie covid 19 stakeholder memo portrait callout

Le PDG de JPMorgan Chase appelle à une économie plus équitable dans le monde d’après

La crise sanitaire doit être un "électrochoc" pour bâtir une économie plus équitable. Tel est l’appel Jamie Dimon, le PDG de JPMorgan Chase, la première banque américaine et l'une des plus puissantes de la finance mondiale. Pour le banquier, trop de monde vit à la limite du seuil de pauvreté. En...

Petrole de schiste ETats Unis Californie DavidMcNews GettyImage AFP

Lors des assemblées générales, les banques françaises sont mises sous pression sur la question climatique

Le thème de l'énergie s’est invité aux assemblées générales des banques françaises. Les ONG ont publié des études alertant sur les niveaux encore élevés de financements accordés aux secteurs du charbon ou encore du pétrole et gaz de schiste. Natixis et BNP Paribas en ont profité pour renforcer leurs...

Collage 02

Assemblée générale : quatre films pour comprendre la relation entre entreprises et actionnaires

Quel est le lien entre Iron Man, Deepwater, Pretty Woman et La part du gâteau ? Tous ces films nous parlent des relations entre des entreprises ou des dirigeants avec leurs actionnaires. Chacun à leur manière, en en faisant l'une des intrigues principales ou annexes, cette relation particulière est...

Une cinquantaine d’acteurs financiers décident de rejoindre l’Alliance pour une relance verte

L’alliance pour une relance verte, initiée par l’eurodéputé Pascal Canfin, voit arriver du renfort. Une cinquantaine d’établissements financiers ont décidé de signer l’appel à la mobilisation du président de la commission Environnement du Parlement européen. En tout, 270 personnes issus des mondes...