Publié le 12 mai 2021

ÉCONOMIE

En première ligne face au changement climatique, près d’une ville sur deux n’a pas de plan pour protéger ses populations

Alors qu'en 2050, 70 % de la population de la population vivra dans des villes, un nouveau rapport de l'ONG CDP montre que 43 % d'entre elles n'ont pas de plan d'adaptation face au changement climatique. Le manque de budget est identifié comme un des freins principaux. 

Villes climat pixaoppa de Pixabay
Les villes génèrent 70 % des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial.
Pixaoppa de Pixabay

Des centaines de villes dans le monde n'ont pas de plan pour faire face au changement climatique malgré la montée des menaces comme les inondations, les vagues de chaleur et la pollution. L’ONG CDP, qui collecte des données d’impact environnemental, a passé au crible 800 villes. Dans son dernier rapport publié le 12 mai elle affirme que 43% n'ont pas de plan pour s'adapter aux défis que pose le changement climatique. Avec la croissance urbaine, CDP estime que d'ici 2030 environ 400 millions de personnes vivront dans des villes mal préparées à cette menace.

Pourtant les villes ont un rôle majeur dans le changement climatique. Elles produisent 70 % des émissions dans le monde. "Notre capacité à atténuer les effets du changement climatique dépend de la capacité des villes à renforcer leur résilience aux risques climatiques", affirme Kelly Shultz, responsable des villes durables chez Bloomberg Philanthropies.

Les freins sont multiples mais une des principales barrières reste celle du budget. Les villes "paient déjà des milliards pour affronter les changements dus au climat et voient la somme augmenter", explique l’ONG. Elles sont confrontées à cinq grandes menaces : les inondations, les vagues de chaleur, les pluies torrentielles, les pics de chaleur et la sécheresse, selon elle, en n'oubliant pas aussi la pollution de l'air. Elles ont aussi du mal à financer les plans d’adaptations, un quart d'entre elles disant manquer d'argent pour passer à l'action. Trois-quarts des villes du rapport attendent des fonds et des innovations du secteur privé. 

La nécessité "d'accélérer les efforts"

Parmi les villes recensées dans le rapport, certaines tentent de s'adapter en plantant des arbres (20%), en cartographiant les zones inondables (18%) et en développant des plans de gestion de crise (14%).    Certaines étudient aussi les moyens de réduire les émissions de gaz à effet de serre en augmentant par exemple l'utilisation d'énergies renouvelables. 

"Face à une pandémie mondiale, à un certain nombre de catastrophes naturelles et à une crise économique, la nécessité d'accélérer ces efforts n'a jamais été aussi grande. Les villes auront besoin de l'appui de tous les niveaux de gouvernement, y compris des partenariats avec les gouvernements nationaux pour financer et réaliser nos engagements climatiques mondiaux", demande Kelly Shultz. 

Marina Fabre, @fabre_marina avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Jadot Rousseau EELV MedhiFedouach AFP

Yannick Jadot face à Sandrine Rousseau : le second tour des Primaires écologistes opposera deux tons de vert

Le premier tour de la Primaire écologiste a désigné Yannick Jadot et Sandrine Rousseau. Le second tour opposera un homme à une femme, un candidat "légitime" face à une candidate "radicale", une écologie de rassemblement contre une écologie de la disruption. Le candidat ou la candidate désigné pour...

Valeurs actuelles sandrine rousseau

[Édito] Écologie contre xénophobie : les médias mènent-ils la danse de l’opinion publique ?

Au vu de la place médiatique prise par les agitateurs d’idées xénophobes comme Éric Zemmour et de l’écolo bashing défendu par Valeurs Actuelles, on pourrait conclure que l’écologie est mal partie pour jouer un rôle de premier plan dans le jeu électoral français. Pourtant les préoccupations...

Rentree mediatique metamorworks

[Édito] Rentrée politique et médiatique : sans tenir compte des chocs climatiques, elle tournera à vide

La présentation des grilles de rentrée des médias audiovisuels met le cap sur les Présidentielles. Commentateurs politiques, spécialistes du microcosme et des petites phrases sont appelés massivement à la mobilisation. En revanche, pas d’experts environnementaux capables de décortiquer les...

IStock @Andrii Yalanskyi

Loi climat : les désaccords entre l’Assemblée nationale et le Sénat discutés en commission

Le projet de loi Climat et résilience est examiné en Commission mixte paritaire le 12 juillet. L'objectif de cette session, qui rassemble sept députés et sept sénateurs, est de trouver un compromis sur un texte commun. Après l’examen des articles par les deux chambres en avril et en juin, des points...