Greenpeace

Créée en 1971 par un groupe d’Américains contre les essais nucléaires, Greenpeace est devenue une organisation non gouvernementale internationalement reconnue dans la défense de l’environnement.

Greenpeace mène des campagnes et actions pour informer et mobiliser la population, les responsables politiques et les décideurs. La méthode de ses militants se décompose en cinq étapes : enquêter, dialoguer, dénoncer, agir et faire pression. Leurs opérations ont pour but de protéger l’environnement et la biodiversité, respecter la vie, combattre le changement climatique, promouvoir un monde durable, diminuer l’utilisation du nucléaire et des produits toxiques dans l’agriculture.

Le siège de Greenpeace est à Amsterdam au Pays-Bas. L’ONG est présente dans 55 pays, sur tous les continents et possède 28 bureaux nationaux et régionaux. L’organisation compte 3 millions d’adhérents, 36 000 bénévoles et 2 500 salariés. Entièrement financée par les donateurs et ne recevant aucun soutien officiel, ni d’Etats ni d’entreprises, elle est indépendante à 100%.

 

 

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

[Infographie] Nucléaire : que deviennent les cœurs usés de nos réacteurs ?

En plein débat national sur la gestion des matières et déchets radioactifs, Novethic retrace en une infographie le parcours des barres combustibles usées, une fois que celles-ci ont servi à produire de l'électricité. Des centrales nucléaires, jusqu'aux lieux de stockage ou d'entreposage,...

Plastique : depuis que la Chine a fermé sa poubelle, le recyclage mondial est en plein chaos

En bannissant début 2018 l'importation de déchets plastiques sur son territoire, la Chine a créé un véritable séisme dans l'industrie mondiale du recyclage. Depuis, les pays occidentaux peinent à trouver des solutions de repli. D’autant plus que plusieurs pays voisins régulent à leur tour...

Climat: à La Défense, des milliers de militants bloquent des entreprises pour dénoncer la "République des pollueurs"

Près de 2 000 militants pour l'environnement se sont déployés vendredi dans plusieurs lieux symboliques à La Défense, comme la tour Total, lors d'une opération de désobéissance civile de masse pour dénoncer la "République des pollueurs".