Publié le 02 mars 2018

FINANCE DURABLE

Places financières : dis-moi qui est la plus verte !

La finance verte a le vent en poupe et devient donc un sujet de concurrence entre places financières, non seulement en Europe mais partout dans le monde. Ce mouvement a généré de nouvelles initiatives qui leur tendent un miroir pour répondre, comme dans le conte de Blanche Neige, à la question piège : "Dis-moi qui est la plus verte !".


@Rawpixel

Première initiative : le Benchmark des places financières vertes
Lancé officiellement le 1er mars, il pose les bases d’un référentiel destiné à comparer le poids des financements verts dans l’activité des places boursières des pays du G7 (Francfort, Londres, Milan, New -York, Paris, Tokyo et Toronto). La méthodologie a été construite par I4CE, Institute for Climate Economics, think tank dédié à l’économie du climat, qui a réalisé ce premier baromètre avec PwC et Climate-KIC, communauté de connaissance et d’innovation dédiée au climat.

L’ambition consiste à non seulement évaluer les volumes de financements verts mais aussi la transparence de l’information, la qualité verte des produits et services financiers et l’éventuelle dynamique de réorientation des flux de capitaux vers un financement durable de l’économie. Un travail de quantification a été effectué à partir de faits et de données issues pour l’essentiel de classements internationaux existants.

Il permet d’avoir des données de financements des technologies vertes, d’émissions et souscriptions d’obligations vertes, mais ce premier benchmark met en lumière l’absence de chiffres consolidées et homogènes au plan international des différentes catégories de financements verts.

L’important pour Benoit Leguet, Directeur Général d’I4CE, est de poser le cadre. "À partir de ce point de départ, les progrès de la finance verte pourront être mesurés année après année par l’extension des places financières couvertes et des critères suivis", explique-t-il.

La lecture de ce premier benchmark semble montrer que les places européennes disposent d’une avance réelle mais ses auteurs confirment eux-mêmes que le classement peut évoluer rapidement dans la mesure où "la finance verte reste un élément de forte compétitivité".

Statistiques Green Bonds

 Classement des places financières selon leurs émissions de Green Bonds

 

Seconde initiative : l’indice global de la finance verte

Ce classement vert des places financières mondiales sera dévoilé le 14 mars prochain à Bruxelles par Finance Watch, l’ONG spécialiste de la finance associée à ce projet. Très différent, il est basé en grande partie sur la perception des qualités vertes qu’ont les acteurs financiers de leur propres places financières. Les réponses collectées par questionnaires sont analysées à l’aune des caractéristiques plus ou moins vertes des places financières. C’est en quelque sorte un sondage corrigé des données de marché vert qui permettra d’établir le premier classement du genre.

 

Perception versus analyse de données, les deux types de classement ont leur utilité pour faire avancer la cause de la finance verte. Mais le vrai sujet est bien de savoir quelle est la place de l’économie verte dans l’activité boursière traditionnelle. De ce point de vue, un troisième classement a toute son utilité : l’indice Clean 200 qui rassemble les 200 multinationales dégageant un chiffre d’affaires important en lien avec les énergies propres.

Performance de l'indice Clean 200 regroupant 200 multinationales impliquées dans les énergies propres.

Ce classement compte deux entreprises françaises, Schneider Electric et Spie. Il a un mérite notable en montrant les performances boursières remarquables de ces 200 entreprises : + 31,1% sur 18 mois, deux fois mieux que pour les indices des énergies fossiles. Qui dit mieux ?

Anne-Catherine Husson-Traore,  @AC_HT, Directrice générale de Novethic


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Climate finance day activistes Eric PIERMONT AFP

Climate Finance Day (2015-2021), histoire d’une époque qui s’achève

Depuis 2015, la place financière de Paris organise un événement annuel en lien avec les COP sur le climat : le Climate Finance Day. À vocation internationale, il réunit des dirigeants de grandes institutions financières pour qu’ils y fassent des annonces sur leurs engagements de lutte contre le...

Froid texas Ron Jenkins GETTY IMAGES NORTH AMERICA Getty Images via AFP

Le coût des catastrophes naturelles atteint des sommets... et inquiète les assureurs

Les événements climatiques du premier semestre 2021 auront causé près de 40 milliards de dollars de dommages assurés, selon une étude de Swiss Re. L’enchaînement de tempêtes, inondations, grêle, etc., en raison du dérèglement climatique fait monter le prix de ces catastrophes naturelles, qui...

Paiement monnaie CCO

Le jour où les citoyens ont imposé les monnaies locales en Europe

Dans les années 2020, les citoyens ont décidé de reprendre en main la finance, en se réappropriant leur monnaie. Les systèmes de paiement locaux se sont multipliés, puis généralisés, au point qu’en 2033, les banques centrales ont décidé d’intervenir pour valider et régulariser les monnaies locales....

Banque centrale europenne Christine Lagarde Martin Lamberts ECB

La Banque centrale européenne va prendre en compte la surchauffe climatique

Dôme de chaleur en Amérique du Nord et gouttes froides en Europe matérialisent le risque climatique. Il pèse sur les entreprises sans qu’on sache très bien comment, à l’exception du secteur pétrolier. Pour le savoir la Banque centrale européenne dirigée par Christine Lagarde a annoncé, à la surprise...