PACTE

Le Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises (PACTE) a pour but de donner aux entreprises les moyens pour innover, évoluer, et créer des emplois. À l’origine de ce plan se trouve le faible nombre d’emplois créés par les entreprises françaises, notamment en raison du nombre important de petites et très petites entreprises comparé aux entreprises moyennes.

Le PACTE s’articule autour des 6 thématiques suivantes : 

  1. Création et croissance ;
  2. Développement de l’engagement sociétal des entreprises ;
  3. Financement ;
  4. Numérisation et innovation ;
  5. Simplification ;
  6. Développement international ;

Le 21 décembre 2017, à l’issue de l’audition de 626 institutions et personnalités, les entreprises ainsi que les parlementaires ont remis 980 propositions au gouvernement.

Depuis le 15 janvier 2018, ces propositions ont été mises en ligne pour permettre au grand public de donner son avis, et ce jusqu’au 5 février 2018. Ce plan permettra de présenter un projet de loi au Conseil des ministres dès avril 2018.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Olivia Grégoire, secrétaire d’État à l’Économie sociale, solidaire et responsable, veut réformer "un capitalisme à bout de souffle"

Dans une interview accordée à l’Essentiel de la Finance Durable, Olivia Grégoire explique comment elle veut diffuser les bonnes pratiques de l’économie sociale et solidaire dans le reste de l’économie. Pour la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des finances, une plus...

Secrétaires d’État : le gouvernement Castex donne une place spéciale à la biodiversité et à l’Économie sociale et solidaire

Il aura fallu trois semaines à Jean Castex et Emmanuel Macron pour finaliser le nouveau gouvernement avec la nomination de onze secrétaires d’État, comptant six nouveaux entrants. Parmi les nouveautés, on note le portefeuille de l’Économie sociale et solidaire qui quitte la Transition...

L’Union européenne mise sur l’hydrogène renouvelable pour verdir sa production énergétique

Bruxelles a présenté mercredi 8 juillet une feuille de route qui prévoit l'installation de 40 gigawatts d'électrolyseurs d'ici 2030 afin de produire dix millions de tonnes d'hydrogène à partir d'électricité renouvelable. L'hydrogène vert doit ainsi devenir l'un des outils clés pour...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable