Lexique

U

Ubérisation

L’ubérisation tire son nom de l’entreprise Uber, qui développe des applications mobiles dans le secteur du transport de personnes en VTC (voiture de transport avec chauffeur).  Par extension on qualifie d’ubérisation le phénomène économique de désintermédiation, de numérisation et de facilitation administrative qui s’est développé autour de start-ups ces dernières années. Phénomène de rupture et de « disruption », l’ubérisation s’illustre dans les domaines hôteliers : AirBnb ou Booking par exemple mais aussi dans le transport de personnes : Uber, Blablacar, Drivy, etc.

L’ubérisation repose sur l’usage d’une plateforme numérique, d’une quasi-immédiateté des échanges entre le client et le prestataire, la mutualisation des ressources et la limitation des infrastructures et des démarches administratives. Pour ses détracteurs, l’ubérisation symbolise un modèle économique qui aurait des conséquences sociales négatives, en entraînant une augmentation de la précarisation des contrats de travail et une concurrence déloyale pour les acteurs économiques traditionnels (taxis, hôteliers, etc.). 

UNEP

Voir PNUE.

UNEP FI

L'Initiative Finance du Programme des Nations-Unies pour l'Environnement (UNEP FI) est un partenariat sans équivalent entre les Nations-Unies et le secteur financier mondial.
C'est l'une des premières initiatives de ce type puisqu'elle a été créée en 1992. Cette organisation onusienne travaille en partenariat avec plus de 200 institutions financières (banques, assurances et investisseurs) qui se sont engagées à intégrer des dimensions environnementales et sociales dans leur métier et reconnaissent le rôle du secteur financier dans la mise en place d'un développement plus durable.
L'UNEP FI a contribué au lancement des Principes pour l'Investissement Responsable (PRI) et a lancé les Principes pour l'Assurance Responsable (PSI).
Son slogan « Changing Finance, Financing change » peut être traduit par « Changer la finance pour financer le changement ».

UNICEF

Le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance oeuvre en faveur de l'éducation universelle en tant que moyen d'éviter le travail préjudiciable des enfants. Pour aider les enfants qui travaillent déjà ou qui ont manqué l'école en raison de leur travail, l'UNICEF appuie une scolarisation souple, correspondant aux besoins et aux aptitudes des élèves auxquels elle donne une deuxième chance de terminer leurs études.
La mission de l'UNICEF consiste à :
• Défendre, promouvoir et protéger les droits de l'enfant;
• Mobiliser la volonté politique et les ressources matérielles pour aider les pays à formuler les politiques voulues et à dispenser des services aux enfants et aux familles;
• Veiller à ce que les enfants les plus défavorisés du monde bénéficient d'une protection spéciale;
• Promouvoir l'égalité des droits des petites filles et des femmes et appuyer leur participation à part entière au développement de leurs communautés.

Union Française de l'Electricité

Créé en 2000 dans le contexte d'ouverture à la concurrence du marché de l'électricité, l'Union Française de l'Electricité (UFE) 1212 est une association professionnelle qui défend les intérêts de ses membres, producteurs, gestionnaire de réseau, fournisseurs d'électricité et de services d'efficacité énergétique. L'UFE regroupe plus de 500 entreprises qui emploient en France plus de 200 000 salariés et génèrent un chiffre d'affaires totale de plus de 40 milliards d'euros. Son but est d'assurer la représentation et le développement de ses membres à travers une activité de lobbying ; l'UFE est par conséquente inscrite depuis 2010 au registre de transparence des représentants d'intérêts auprès de la Commission Européenne. Dans le cadre de ce lobbying elle déclare en 2016 des dépenses annuelles d'un montant compris entre 200 000 et 300 000 €. L'année suivante l'UFE déclare son activité de lobbying auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, pour des dépenses ne dépassant pas 500 000 €.

Pour mener à bien sa mission de représentation des industriels du secteur de l'électricité, l'association participe aux concertations et colloques organisés par les pouvoirs publics et assure la promotion de l'image du secteur de l'électricité en France. L'UFE est membre du Medef, de l'association de l'industrie électrique européenne (Eurelectric) qui assure un lobbying auprès des institutions européennes, et de l’association européenne des électriciens et du MPP (Market Parties Platform) qui regroupe les associations de la région Europe de l’ouest.

Au-delà de son activité de lobbying, l'UFE joue un rôle social en participant à la négociation des conventions collectives et en représentant le secteur de l'électricité au sein des organismes consultatifs. Elle mène également une activité d'information auprès du personnel de ses membres par la publication d'études et l'organisation d'événements.

En Novembre 2019 L’UFE a publié une note sur l’écrêtement des productions d’énergies renouvelables pour optimiser le besoin d’investissements dans les réseaux de distribution et de transport : une mesure destinée à faire économiser plusieurs milliards d'euros aux gestionnaires de réseaux et aux consommateurs.