Publié le 01 février 2018

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[LA VIDEO DES SOLUTIONS] Le Cocottarium, un poulailler dans la ville pour limiter les déchets

À quelques mètres de sa mairie, la ville de Neuville-sur-Oise (Val-d'Oise) teste un Cocottarium, un "poulailler urbain qui recycle". L'idée est de récupérer les déchets organiques des habitants pour nourrir les poules. Car "avec une poule par personne, on est capable de diminuer en moyenne de moitié nos poubelles ménagères", s'enthousiasme la fondatrice du projet, Aurélie Deroo. 


Pas de doute le Cocottarium implanté devant la mairie de Neuville-sur-Oise, en région parisienne, attire les habitants. Résidents de la maison de retraite voisine, passants et élèves viennent découvrir ce nouveau lieu un peu particulier. "Le Cocottarium est un poulailler urbain qui recycle", explique la fondatrice du projet, Aurélie Deroo.

"L’idée c’est qu’avec une poule par personne on est capable de diminuer en moyenne de moitié nos poubelles ménagères. On propose aux citoyens d’effectuer un geste écologique et social en déposant leurs déchets au sein des collecteurs mis à disposition dans la ville", détaille l’ancienne architecte d’intérieur.

De l'économie circulaire et du local 

Concrètement, les déchets organiques des habitants nourrissent les poules dont les œufs frais pondus seront revendus, plus tard, aux citadins. Et les excréments servent d’engrais aux agriculteurs locaux. "En échange, ces derniers nous donnent des paniers légumes avec lesquels on va rémunérer les personnes en insertion sociale qui entretiennent le Cocottarium", explique Aurélie Deroo. "C’est un projet pensé en économie circulaire et totalement local".

Pour l’instant, la phase d’expérimentation comprend une dizaine de poules. Toutes ont échappé à l’abattoir car trop vieilles et pas assez productives pour l’élevage intensif. L’objectif est de multiplier les Cocottarium dans plusieurs villes de France. "Plus il y en aura, plus le projet aura de sens", admet la cheffe d’entreprise. Au-delà de l’impact environnemental, il s’agit aussi, pour les citadins, de renouer avec la nature.

Recréer le lien entre ville et nature 

"Je suis partie de ma Picardie natale pour faire mes études à Paris, comme beaucoup de personnes", témoigne Aurélie Deroo. "Mais la nature me manquait. En plus de mes convictions, c’est cette envie de vert qui m’a poussé à me lancer dans ce projet". Plusieurs villes et entreprises de recyclages sont aujourd’hui intéressées par le projet. Reste à le concrétiser. D’ici la fin de l’année, Aurélie Deroo espère que plusieurs Cocottarium seront installés en France. 

Marina Fabre @fabre_marina


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Vidéos

Chaque semaine, Novethic vous emmène, en vidéo, au coeur des nouveaux modes de consommation, des nouveaux modes de production et de la transition énergétique.

Greenly

[La vidéo des solutions] Greenly, l'application qui mesure l'impact carbone de vos achats

La startup Greenly propose une application qui permet aux citoyens de connaître leur budget carbone en fonction de leurs dépenses. Restaurant, essence, sport,... l'application calcule vos émissions de CO2 en se synchronisant à vos données bancaires. Une manière de mieux gérer son empreinte carbone...

Fleurs truffaut ehpad chu 1

[La vidéo des solutions] Les fleurs invendues viennent égayer les Ehpad et hôpitaux

Pour fleurir les Ehpad et hôpitaux, l'enseigne de jardinerie Truffaut, en partenariat avec Phenix, entreprise spécialisée dans la gestion des invendus, a décidé de donner une partie de ses plantes, fleurs, chocolats... Plus de 120 000 euros de produits ont ainsi été distribués. Et ce cas n'est pas...

Cest qui le patron coronavirus

[Vidéo des solutions] La marque "C'est qui le patron" lance un mouvement de solidarité en reversant les gains additionnels dus à la crise du Coronavirus

750 000 euros en seulement une semaine. La marque "C'est qui le patron", face à l'explosion de ses ventes, a décidé de créer un fonds de soutien des citoyens et consommateurs pour y verser ses gains additionnels soit 200 000 euros. Elle appelle les autres entreprises à ne pas profiter de la crise,...

Ecotable Mika Cotellon

[La vidéo des solutions] Avec ses chefs engagés, Ecotable livre 500 repas par jour aux soignants

Ce sont des chefs engagés dans l'alimentation durable et ils ont décidé d'apporter leur aide aux soignants. Une dizaine de chefs réunis par la communauté Ecotable ont lancé l'initiative "Restaurons les soignant.e.s durablement". 500 repas sont livrés chaque jour dans les hôpitaux pour apporter du...