Publié le 19 février 2014

SOCIAL

Apple fait un pas vers un développement plus responsable

Dans son dernier rapport de responsabilité vis-à-vis de fournisseurs publié en janvier, la firme américaine montre des signes encourageants vers une stratégie de développement plus responsable. Parmi les mesures prises récemment, on retrouve une meilleure traçabilité de la chaîne d'approvisionnement, notamment pour les minerais de conflits, mais aussi des conditions de travail mieux encadrées pour les ouvriers.

142212_GF.jpg

© Copyright Apple Inc.

En matière d'éthique, Apple progresse. Est-ce son image écornée par les médias qui ont parfois dénoncé les conditions de travail dans ses usines chinoises qui ont l'ont poussé Apple à agir ? Est-ce l'arrivée du Fairphone, un téléphone éthique basé sur une transparence totale du processus de fabrication, qui a inspiré la marque américaine ? Ou bien encore est-ce simplement la fibre environnementale de Tim Cook qui explique une meilleure transparence et une plus forte responsabilité envers la chaîne d'approvisionnement, comme le laisse à penser Greenpeace ? Qu'importent les raisons, des résultats commencent à émerger.

Dans son dernier rapport "Supplier Responsibility" publié en janvier, Apple consacre une large partie aux progrès réalisés sur la maîtrise de la chaîne d'approvisionnement. Par exemple, l'entreprise affirme suivre précisément le temps de travail de plus d'1 million de travailleurs qui participent à la fabrication de ses produits à travers le monde. Ainsi, Apple indique que 95 % de ses fournisseurs limitent le travail à 60 heures par semaine.

Exclure les minerais du conflit

L'autre avancée dans la démarche responsable d'Apple se situe dans l'achat de ses ressources minières. Les produits électroniques sont très consommateurs de certains minerais dont l'extraction est parfois source de conflits armés, comme c'est par exemple le cas en République démocratique du Congo (pour l'or et le coltan notamment). Dans son rapport, Apple précise avoir fait auditer par un vérificateur indépendant toute sa chaîne d'approvisionnement de minerais et conclut qu'aucune des fonderies identifiées n'est source de conflit. Apple a d'ailleurs rendu publique sa liste de fonderies et raffineries vérifiées, qui exploitent l'étain, le tantale, le tungstène et l'or.

Greenpeace salue l'attitude d'Apple

Greenpeace USA n'a pas tardé à réagir à ce rapport annuel. Sur le site de l'ONG, Tom Dowdall, chargé de campagne énergie, rappelle d'où vient le géant américain : « En 2005, Apple était presque aussi discret sur sa performance environnementale que sur les détails du prochain iPhone. » Et ajoute : « Le rapport met en évidence la capacité d'Apple à faire pression sur ses fournisseurs pour qu'ils n'utilisent que des fonderies libres de tout conflit. Cela montre une prise de conscience croissante au sein d'Apple sur la manière dont l'entreprise peut utiliser son influence considérable sur ses fournisseurs pour apporter des changements significatifs. » Pour Greenpeace, les groupes comme Apple, Samsung et leurs concurrents ne peuvent plus ignorer les problèmes liés à la chaîne d'approvisionnement et les conséquences sur les conditions de travail, la pollution ou les droits de l'Homme.

A la suite de la publication, le 13 février 2014, du dernier rapport de responsabilité fournisseurs, le cours de l'action a immédiatement augmenté, passant d'environ 534 dollars à 544 dollars (+ 1,8%) en 24h. Début janvier, Ronnie Moas, un analyste américain a fait parler de lui en dégradant Apple, Amazon et Philip Morris de « acheter » à « vendre », en raison de leur comportement éthique. Sur la chaîne CNBC, l'analyste avait alors expliqué : « Pour fabriquer ses ordinateurs, Apple paie les ouvriers 2 dollars de l'heure alors qu'ils ont 150 milliards de dollars en banque, c'est indécent. J'ai entendu tous les arguments de défense et, pour moi, ils n'ont aucun sens. » Bien que l'entreprise ait pris des initiatives positives, les marges de progrès restent encore très importantes.

Céline Oziel
© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Sous-traitance

La chaîne de sous-traitance s’est considérablement étendue et complexifiée. Les conditions de travail dans les usines du monde en contradiction avec les codes de bonne conduite affichés par les grandes marques de distribution donneuses d’ordre, sont dénoncées par les ONG.

Relocalisation sante sanofi macron Laurent Cipriani POOL AFP

Automatisation, repli, coût... l'appel à la relocalisation confronté à d'importantes limites

Le Covid-19 a mis un coup de projecteur sur les défaillances des chaînes d'approvisionnement mondialisées dans des secteurs essentiels comme la santé. Emmanuel Macron a appelé à "rebâtir une souveraineté stratégique" en relocalisant certaines activités. Mais cet appel se heurte à de multiples freins...

Cenre d appel Teleperformance Medellin Colombie capture d ecran Vimeo

Téléperformance entre au CAC40 mais reste controversé sur le devoir de vigilance

Ce 19 juin, Téléperformance va intégrer le cercle fermé du CAC40 à la place de Sodexo. Si l’arrivée du géant français des centres d’appel n’est pas une surprise. Cette entreprise relativement discrète va maintenant être scrutée de près. Alors qu'elle a été mise en demeure l’an dernier sur son devoir...

Coronavirus Venis Italie AndreaPattaro AFP

Le Coronavirus se répand au Moyen-Orient, en Asie du sud-est et en Europe

Malgré les mesures de confinement prises en Chine suite à l’épidémie de Coronavirus, les malades se multiplient à travers le monde. Désormais, on trouve des sources significatives de contagion au Moyen-Orient, dans le sud est asiatique et en Europe. Sur ce dernier continent, c'est l'Italie qui est...

Container port marchandise Chine Shangai iStock pat138241

Impact économique du Coronavirus : Bercy annonce des mesures pour aider les entreprises

À ce stade de l’épidémie, le Coronavirus pourrait coûter 0,1 point de croissance à l’économie française en 2020, estime Bercy. Pour aider les secteurs en premières lignes (automobile, luxe, tourisme, vin), le ministère de l’Economie a annoncé plusieurs mesures, ce 21 février, sur les charges...