Publié le 27 juin 2018

SOCIAL

#FrenchImpact Wiseed, plateforme de financement participatif, s’ouvre aux coopératives pour booster l’économie réelle

Chaque semaine, Novethic vous fait découvrir un acteur clé du monde de l’économie sociale et solidaire (ESS) désormais rassemblé sous la bannière French Impact. Aujourd'hui, rencontre avec Wiseed, la plateforme de financement participatif initialement spécialisée dans les startups. Elle s’est diversifiée dans l’émission de titres participatifs pour permettre aux coopératives de lever des capitaux en fonds propres.

La coopérative Scopelec, spécialisée dans les télécommunications, a lancé une levée de fonds d'un million d'euros sur Wiseed.
@iStock

La coopérative Scopelec, spécialiste des télécommunications, vient de lancer une levée de fonds d’un million d’euros sur la plateforme de financement participatif Wiseed. Une première pour une entreprise de cette taille sur un site de crowdfunding et le signe que la finance classique est réellement en train d’être bousculée. Le groupe est le premier sous-traitant d'Orange dans le déploiement des réseaux cuivre et de la fibre optique. Son activité va connaître une croissance soutenue dans les années à venir avec le lancement du plan "Très haut débit" par le gouvernement.

"Nous sommes ravis de permettre aux particuliers de participer à cette croissance, et de leur permettre de contribuer à l’emploi local au sein d’une société qui connecte les territoires. C’est une nouvelle illustration que l’investissement peut être digital, porteur de sens et avoir un impact réel sur l’économie de notre pays", se réjouit Jean-Marc Clerc, directeur du Développement Innovation Sociale chez Wiseed.

Le mode coopératif intéresse peu les actionnaires classiques

Comme pour toutes les sociétés coopératives, la majorité du capital de Scopelec (75 %) est détenu par ses 3 500 salariés, dont la capacité d’investissement est forcément limitée. Le mode coopératif, qui encadre notamment les dividendes, intéresse peu les actionnaires classiques. Pour contourner le problème, Wiseed, initialement spécialisée dans le financement de startups, propose la souscription de titres participatifs en fonds propres. Ils sont rémunérés entre 6 et 7 % par an pendant sept ans mais ne donnent pas le droit de voter aux souscripteurs.

"Wiseed est la seule plateforme de financement participatif à émettre des titres participatifs, explique Jean-Marc Clerc. Nous permettons ainsi de répondre à un réel besoin des coopératives en phase de croissance, qui peinent à trouver des financements en fonds propres et qui se trouvent donc freinées".

Déjà 2 millions d’euros collectés en titres participatifs

En avril 2016, la plateforme avait déjà soutenu la coopérative agroalimentaire Ethiquable spécialisée dans le commerce équitable. Mais l’opération avec Scopelec est la première d’une telle ampleur dans le paysage du crowdfunding français. Et le succès est au rendez-vous puisque l’entreprise toulousaine a collecté en trois semaines 900 000 euros auprès de 800 souscripteurs avec un ticket moyen à environ 1 200 €.

"Au-delà de l’aide toujours précieuse de nouveaux partenaires financiers, le mode de fonctionnement et de collecte de Wiseed correspond parfaitement à notre philosophie, nos valeurs et notre ADN : nous voulons toucher des femmes et des hommes dans les territoires intéressés par notre modèle unique au service de la génération numérique. Les impliquer dans notre financement est donc non seulement complètement logique économiquement, mais aussi sociétalement", estime Pierre-Yves Fargeas, membre du Directoire et directeur administratif et financier du groupe.

En deux ans, Wiseed a ainsi pu collecter deux millions d’euros en titres participatifs pour le financement de coopératives. Cela montre l’appétence des citoyens pour ce nouveau mode d’entrepreneuriat plus inclusif et plus respectueux de l’Homme et de la planète.

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Economie sociale et solidaire

L’économie sociale et solidaire (ESS) rassemble des entreprises de toute nature. Celles qui font de l’insertion mais aussi les grandes mutuelles appartiennent à ce secteur qui représente 10 % du PIB et près de 10 % des emplois en France. Il nourrit les politiques d’achats responsables des grands groupes.

Chute emploi ess politiques publiqes secteur associatif

Les politiques publiques ont fait chuter l’emploi dans l’économie sociale et solidaire

Le secteur associatif, qui constitue le gros des effectifs de l'économie sociale et solidaire, a particulièrement souffert des politiques publiques mises en place ces dernières années. En 2017 et 2018, le secteur a supprimé plus de 16 000 emplois. Il est pourtant l'un des moteurs de l'économie quand...

Peches monnaie locale paris DR

Payer ses courses avec des Pêches, c’est possible à Paris !

À l'occasion du mois de l'économie sociale et solidaire (ESS), organisé en novembre, Novethic vous propose de découvrir la Pêche parisienne. Il ne s'agit pas du fruit, mais d'une monnaie locale, lancée d'abord à Montreuil en 2014 et diffusée depuis mai 2018 à d'autres arrondissements et villes de la...

Interrogation questionnement doute raison d etre pixabay

À l'heure de la loi Pacte, l’économie sociale et solidaire a-t-elle encore une raison d’être ?

Le mois de l’économie sociale et solidaire (ESS), organisé chaque année en novembre, célèbre sa douzième édition. Preuve que le secteur a encore besoin de se faire connaître du grand public, des décideurs politiques et des autres acteurs économiques. Alors que l’entreprise classique intègre de plus...

La terrasse les canaux ESS entrepreneurs solutions CA

[Reportage] À Paris, la terrasse des Canaux fait le plein d’entrepreneurs sociaux tout l’été

Jusqu’au 2 septembre, la terrasse des Canaux, la maison des économies solidaires et innovantes de Paris, va accueillir 150 initiatives qui dessinent le monde de demain. Zéro déchet, réemploi, solidarité, ou alimentation en circuit-court, Novethic s’est baladé sur les bords de l’Ourcq à la rencontre...