Publié le 04 avril 2018

SOCIAL

#FrenchImpact Wimoov fait bouger la mobilité des plus isolés

Chaque semaine, Novethic vous fait découvrir un acteur clé du monde de l’économie sociale et solidaire (ESS) désormais rassemblé sous la bannière French Impact. Aujourd'hui, rencontre avec Wimoov, une association qui travaille depuis plus de vingt ans sur le sujet de la mobilité inclusive. Elle propose un accompagnement individualisé à toutes les personnes qui rencontrent des difficultés à se déplacer. Elles sont aujourd'hui 7 millions en France.

Wimoov Se reperer 002
Wimoov accompagne notamment ses bénéficiaires à utiliser les transports en commun.
@Wimoov

C’est un sujet qui passe sous les radars des différents gouvernements : l’accès à la mobilité pour tous. Depuis vingt ans, l’association Wimoov œuvre - presque - dans l’ombre pour le faire émerger.  L’année dernière, elle a ainsi accompagné 11 000 bénéficiaires. Des personnes éloignées de l’emploi, en situation de handicap, des personnes âgées ou encore des jeunes. Avec succès puisque 46 % d’entre eux ont retrouvé du travail. Mais ce n’est qu’une goutte d’eau…

"En France, 7 millions de personnes sont en difficulté de mobilité. Cela correspond à 20 % de la population active. Et c’est le premier frein au retour à l’emploi avec une personne sur deux en insertion qui a refusé un emploi pour cette raison, explique Florence Gilbert, la directrice générale de la structure. Or nos solutions ne couvrent actuellement que 2 % des besoins. C’est très frustrant car nous savons que notre méthode fonctionne. Il faut désormais qu’elle soit déployée à plus grande échelle." 

Coming out numérique

L’objectif de Wimoov est d’accompagner trois fois plus de personnes dès 2019 à travers la mise en place d’une application numérique qui permettrait de toucher plus de monde sans forcément déployer plus de moyens humains. "Nous souhaitons faire notre coming out numérique avec la mise en place d’un test de mobilité en ligne. Mais en tant qu’association nous n’avons pas d’argent à investir dans une telle innovation", plaide Florence Gilbert. 

Jusqu’à présent, l’association a centré son dispositif sur l’accompagnement physique des personnes qui rencontrent un problème de mobilité afin de proposer des solutions au cas par cas. La première étape est la réalisation d’un diagnostic puis sont proposées des formations, de la location de matériel ou encore un micro-crédit social, en lien avec les différentes parties prenantes sur le territoire afin de mutualiser les solutions existantes ou d'en co-créer de nouvelles.

"On forme à la conduite du vélo par exemple, ou aux transports en commun car les gens peuvent avoir peur, ou ne trouvent pas l’information. On aide à remplir les formulaires pour les cartes de réduction, à louer un scooter ou à faire réparer une voiture, et sur les premiers trajets on accompagne physiquement la personne. L’objectif est de lever tous les freins qu’elle peut avoir pour qu’elle acquiert une mobilité autonome" explique Florence Gilbert.

6 euros économisés pour 1 euro investi

Wimoov compte aujourd’hui 25 plateformes d’accompagnement à travers tout le territoire et emploie 110 salariés. Elle estime que pour un euro investi dans la structure, six euros sont économisés par les collectivités : arrêt des indemnités sociales, retour à l’impôt pour la personne qui retravaille … Ne sont pas pris en compte les effets indirects comme la confiance en soi regagnée ou la meilleure santé.

L’association s’est portée candidate dans le cadre de l’appel à projets "Pionniers French Impact" lancé par le gouvernement en début d’année. "Si nous sommes sélectionnés pour bénéficier de l’Accélérateur French Impact, nous voudrions pouvoir mesurer précisément notre impact direct et indirect. Par ailleurs, grâce aux hackers de la fonction publique prévus dans le dispositif, nous pourrions plaider pour que la formation et l’accompagnement à la mobilité soit intégrés dans le budget transport", détaille la directrice générale. Les résultats de l’appel d’offres French Impact seront communiqués courant avril.

Lancée lors des grandes grèves de 95 à l’Université de Nanterre, l'association Wimoov qui s’était initialement spécialisée dans le covoiturage a su s’adapter et évoluer en fonction des besoins du territoire. Il lui faut désormais un petit coup de pouce pour déployer plus largement tout son savoir-faire.

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

#FrenchImpact Les Canaux, le nouveau QG de l’économie sociale et solidaire à Paris

Chaque semaine, Novethic vous fait découvrir un acteur clé du monde de l’économie sociale et solidaire (ESS) désormais rassemblé sous la bannière French Impact. Aujourd'hui, allons visiter les Canaux, nouveau lieu dédié aux économies solidaires et innovantes impulsé par la Ville de Paris....

#FrenchImpact La Macif fait entendre sa différence dans le monde concurrentiel de l’assurance

Chaque semaine, Novethic vous fait découvrir un acteur clé du monde de l’économie sociale et solidaire désormais rassemblé sous la bannière French Impact. Aujourd'hui, retrouvons la Macif. La mutuelle d’assurance créée en 1960 continue de défendre ardemment les valeurs de l'économie...

#FrenchImpact Après l’électroménager, Envie s’attaque à la rénovation et la redistribution de matériel médical

Chaque semaine, Novethic vous fait découvrir un acteur clé du monde de l’économie sociale et solidaire désormais rassemblé sous la bannière French Impact. Aujourd'hui, retrouvons la fédération Envie, pionnier de l’économie circulaire sur le marché de l’électroménager. Elle souhaite...

[FRENCH IMPACT] BNP Paribas se rêve en principale banque de l’entrepreneuriat social

Chaque semaine, Novethic vous fait découvrir un acteur clé du monde de l’économie sociale et solidaire désormais rassemblé sous la bannière French Impact. Aujourd'hui, retrouvons BNP Paribas qui veut accompagner un nouvel entrepreneur social sur quatre d’ici 2020. La première banque...

#FrenchImpact Fleurs d’Ici mise sur des fleurs de saison et locales, en circuit-court

Chaque semaine, Novethic vous fait découvrir un acteur clé du monde de l’économie sociale et solidaire désormais rassemblé sous la bannière French Impact. Aujourd'hui, retrouvons l’entreprise Fleurs d’Ici, qui s’est donnée pour mission de reconstituer la filière horticole française. La...

French Impact : "L’économie sociale et solidaire fait partie des talents de l’économie française", selon Christophe Itier

Christophe Itier, haut-commissaire à l'économie sociale et solidaire (ESS), revient sur le lancement, il y a un mois, du French Impact. Une nouvelle page s'ouvre pour le secteur de l'ESS. Celui-ci va servir de modèle pour une transition en profondeur du modèle entrepreneuriale, espère...

SOCIAL

Economie sociale et solidaire

L’économie sociale et solidaire (ESS) rassemble des entreprises de toute nature. Celles qui font de l’insertion mais aussi les grandes mutuelles appartiennent à ce secteur qui représente 10 % du PIB et près de 10 % des emplois en France. Il nourrit les politiques d’achats responsables des grands groupes.

Tournee pact for impact Christophe itier quebec CQCMCOOP 01

Pact for Impact : La France organise en juillet un sommet international pour une économie sociale et inclusive

La France organisera les 10 et 11 juillet un sommet international dédié à l'Économie sociale et solidaire (ESS) et à l'Économie inclusive. Il sera baptisé Pact for Impact Summit. Une initiative soutenue de longue date par Christophe Itier, Haut-Commissaire à l'ESS et fondateur du French impact. Sur...

Co voiturage entreprise

L’économie sociale et solidaire veut pousser ses modèles de mobilités inclusives qui ont fait leurs preuves

Covoiturage coopératif et solidaire, stage de vélo, apprentissage à l'usage des transports en commun, garages solidaires, auto-écoles sociales, etc. Des alternatives au règne du tout voiture se développent un peu partout en région avec, à la manette, les acteurs de l’économie sociale et solidaire....

Grameen et BNP

Muhammad Yunus : "Le secteur bancaire est crucial pour lutter contre la pauvreté, mais il doit changer totalement de modèle"

Le père du microcrédit, Muhammad Yunus, vient de conclure un nouveau partenariat avec BNP Paribas pour développer le social business au sein du groupe bancaire. Dans un entretien accordé à Novethic, il explique pourquoi le système bancaire et plus généralement le système économique doit se réformer...

UDES ASSEMBLEE GENERALE

Grand débat national : l’économie sociale et solidaire (ESS) se pose comme solution à la crise

Lundi 8 avril, le gouvernement présentera les conclusions du grand débat national. Si le contenu est encore flou, une multitude de sujets devraient être abordés. Les acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS), largement mobilisés ces dernières semaines, espèrent compter parmi les voies du...