Publié le 23 mai 2018

SOCIAL

#FrenchImpact La conciergerie solidaire fait rimer petits services avec retour à l’emploi

Chaque semaine, Novethic vous fait découvrir un acteur clé du monde de l’économie sociale et solidaire (ESS) désormais rassemblé sous la bannière French Impact. Aujourd'hui, rencontre avec la Conciergerie solidaire. Cette structure de l’ESS, lancée en 2011, a choisi de se différencier en sélectionnant des partenaires vertueux sur les plans environnemental et social. Elle vient de lever un million d’euros pour changer d’échelle.

La Conciergerie solidaire est implantée dans une trentaine d'entreprises.
@I.Mathie/Conciergerie solidaire

Après sept ans d’existence, l’objectif désormais est de voir grand. Lancée en 2011 à Bordeaux, la Conciergerie solidaire a depuis fait du chemin et gagner Paris, Lyon, Châtillon ou encore Limoges. Et ce n’est pas fini. L’entreprise vient de lever un million d’euros pour accentuer son essor national, mais aussi opérer sa transformation numérique et lancer un programme de recherche sur la mesure de son impact social.

"Nous envisageons une quinzaine de nouvelles implantations en France d'ici à fin 2020, ce qui va représenter au total 80 ETP (équivalents temps plein) en insertion", explique Sylvain Lepainteur, PDG de la structure qui dispose à la fois d’une convention entreprise d’insertion et entreprise solidaire d’utilité sociale (Esus). Car la Conciergerie solidaire, comme son nom l’indique, n’est pas une conciergerie comme les autres.

Des structures de l’ESS en priorité

Si elle offre les mêmes services (pressing, retouches, cordonnerie, contrôle technique, garde d’enfants, bricolage…), elle s’attache en revanche à ne sélectionner en priorité que des partenaires soucieux de l'environnement, employant des personnes en insertion ou implantés sur le territoire pour dynamiser l’économie locale. Les trois quarts des prestations sont ainsi réalisées par des structures de l’ESS et sont estampillées "vertes" (nettoyage de véhicules sans eau, produits de ménage écologiques, pressing écologique, etc.).

"Depuis notre création, nous avons permis à une trentaine de personnes d’être réinsérées professionnellement avec un taux de retour à l’emploi de 75 %. À Bordeaux, par exemple, dans un pressing avec lequel nous travaillons, deux personnes ont également été embauchées", poursuit Sylvain Lepainteur. "En utilisant nos services plutôt que ceux d’une conciergerie classique, vous êtes ainsi un citoyen responsable." 

Médiation de voisinage

La Conciergerie solidaire mise avant tout sur l’humain avec des permanences physiques afin que le concierge soit bien identifié et qu’une relation de confiance se crée avec lui. L’entreprise emploie actuellement une quinzaine de concierges en insertion et le double de personnel encadrant, technique et administratif. Elle est implantée dans une trentaine d’entreprises ou collectivités (Orange, Thales, Groupe Up, la Mairie de Paris, Bordeaux Métropole…). Au total, 15 000 salariés bénéficient de ses services.

Elle est également présente dans des tiers-lieux où elle sert là aussi de "facilitateur" : Accueil, distribution du courrier, entretien des locaux, gestion des salles de réunion et des flottes de véhicules, animations... Enfin, la Conciergerie solidaire tente aussi de s’imposer au sein du quartier. En plein centre de Bordeaux, elle s’est installée dans un ancien bureau de poste où elle continue d’assurer ce service tout en proposant un accueil des nouveaux résidents, des permanences administratives ou encore de la médiation de voisinage.

Le système fait recette. En 2017, son chiffre d’affaires atteint 1,5 million d’euros. À l’avenir, la Conciergerie solidaire envisage de se développer aussi dans les hôpitaux, les gares ou encore les universités. Elle est également associée aux nouveaux projets immobiliers qui intègrent pour la plupart ce genre de services. Autrefois peu valorisé, le métier de concierge totalement réinventé pourrait bien truster les palmarès des métiers les plus branchés.  

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

#FrenchImpact Alter’Actions casse les barrières entre grandes écoles, entreprises et économie sociale et solidaire

Chaque semaine, Novethic vous fait découvrir un acteur clé du monde de l’économie sociale et solidaire (ESS) désormais rassemblé sous la bannière French Impact. Aujourd'hui, rencontre avec l’association Alter’Actions, qui fait travailler ensemble étudiants de grandes écoles, entreprises de...

#FrenchImpact La fondation Crédit coopératif lance un nouveau plan quinquennal pour repousser les frontières de l’ESS

Chaque semaine, Novethic vous fait découvrir un acteur clé du monde de l’économie sociale et solidaire (ESS) désormais rassemblé sous la bannière French Impact. Aujourd'hui, rencontre avec la fondation Crédit coopératif, qui s'apprête à fêter ses 35 ans. Son nouveau plan d'action prévoit...

#FrenchImpact : "Adopte un entrepreneur" fait matcher entreprises sociales et jeunes pousses

Chaque semaine, Novethic vous fait découvrir un acteur clé du monde de l’économie sociale et solidaire (ESS) désormais rassemblé sous la bannière French Impact. Aujourd'hui, rencontre avec le Mouves, le Mouvement des entrepreneurs sociaux, créé en 2010. Il a réussi à fédérer un réseau de...

#FrenchImpact Les Alchimistes installent des composteurs au cœur de la ville

Chaque semaine, Novethic vous fait découvrir un acteur clé du monde de l’économie sociale et solidaire (ESS) désormais rassemblé sous la bannière French Impact. Aujourd'hui, rencontre avec les Alchimistes, une startup créée en 2016 qui crée des emplois autour de la valorisation des...

SOCIAL

Economie sociale et solidaire

L’économie sociale et solidaire (ESS) rassemble des entreprises de toute nature. Celles qui font de l’insertion mais aussi les grandes mutuelles appartiennent à ce secteur qui représente 10 % du PIB et près de 10 % des emplois en France. Il nourrit les politiques d’achats responsables des grands groupes.

Chute emploi ess politiques publiqes secteur associatif

Les politiques publiques ont fait chuter l’emploi dans l’économie sociale et solidaire

Le secteur associatif, qui constitue le gros des effectifs de l'économie sociale et solidaire, a particulièrement souffert des politiques publiques mises en place ces dernières années. En 2017 et 2018, le secteur a supprimé plus de 16 000 emplois. Il est pourtant l'un des moteurs de l'économie quand...

Peches monnaie locale paris DR

Payer ses courses avec des Pêches, c’est possible à Paris !

À l'occasion du mois de l'économie sociale et solidaire (ESS), organisé en novembre, Novethic vous propose de découvrir la Pêche parisienne. Il ne s'agit pas du fruit, mais d'une monnaie locale, lancée d'abord à Montreuil en 2014 et diffusée depuis mai 2018 à d'autres arrondissements et villes de la...

Interrogation questionnement doute raison d etre pixabay

À l'heure de la loi Pacte, l’économie sociale et solidaire a-t-elle encore une raison d’être ?

Le mois de l’économie sociale et solidaire (ESS), organisé chaque année en novembre, célèbre sa douzième édition. Preuve que le secteur a encore besoin de se faire connaître du grand public, des décideurs politiques et des autres acteurs économiques. Alors que l’entreprise classique intègre de plus...

La terrasse les canaux ESS entrepreneurs solutions CA

[Reportage] À Paris, la terrasse des Canaux fait le plein d’entrepreneurs sociaux tout l’été

Jusqu’au 2 septembre, la terrasse des Canaux, la maison des économies solidaires et innovantes de Paris, va accueillir 150 initiatives qui dessinent le monde de demain. Zéro déchet, réemploi, solidarité, ou alimentation en circuit-court, Novethic s’est baladé sur les bords de l’Ourcq à la rencontre...