Publié le 22 novembre 2017

SOCIAL

Uber a gardé secret le piratage de 57 millions de comptes clients

Uber, l’entreprise de transport, a subi un piratage de masse avec le vol d’informations de 57 millions de comptes d’utilisateurs et de 600 000 chauffeurs. Selon l’entreprise, les données bancaires n’ont pas été touchées. L’entreprise a fait le choix de garder cette information secrète. 

Uber a payé 100 000 dollars des hackers pour qu'une cyberattaque ne soit pas rendue publique.

La série noire continue chez Uber. Après les affaires de harcèlements au siège californien, les menaces sur le droit d’exploitation à Londres et en Inde, c’est une cyberattaque que l’entreprise de transport aurait caché. Mardi 21 novembre, le PDG a révélé que les données de 57 millions d'utilisateurs à travers le monde ont été piratées à la fin 2016.

Parmi les 57 millions d'utilisateurs figurent 600 000 chauffeurs dont les noms et les numéros de permis de conduire ont été piratés. Les noms des utilisateurs ainsi que leurs adresses électroniques et leurs numéros de téléphone mobile ont été subtilisés, a indiqué Dara Khosrowshahi, dans un communiqué.

Sur la base d'expertises externes, le patron affirme que l'historique des trajets, les numéros de carte et de comptes bancaires, les numéros de sécurité sociale et les dates de naissance des utilisateurs n'auraient en revanche pas été piratés. Dara Khosrowshahi, qui a été nommé à la tête d'Uber fin août, souligne qu'il a été informé récemment de cet incident.

100 000 dollars pour garder le secret

Il précise que deux individus ne faisant pas partie de l'entreprise seraient responsables de ce piratage. "L'incident n'a pas atteint les systèmes de l'entreprise ni son infrastructure", ajoute-t-il par ailleurs. Selon Bloomberg, Uber aurait payé 100 000 dollars les hackers afin qu'ils ne divulguent pas cet incident, une information qui n'a pas été confirmée par l’entreprise.

Ce piratage est le dernier d'une longue série aux États-Unis. Début septembre, c'est l'entreprise Équifax, qui récolte et analyse les données personnelles de clients qui sollicitent un crédit, qui avait révélé une intrusion de mi-mai à fin juillet dans ses bases de données. Les informations personnelles (noms, numéros de sécurité sociale, dates de naissance...) de plus de 145 millions de clients américains et d'autres au Canada et en Grande-Bretagne avaient alors été dérobés.

La rédaction avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

Ted Eytan creative commons flikr

[Election US] Me too, Black Lives Matter…Face aux problématiques sociales, les entreprises américaines se rêvent en activistes

Après avoir défendu les femmes à la faveur du mouvement Me Too, les grandes entreprises américaines se sont affichées comme antiracistes et pro-Black Lives Matter après la mort de George Floyd, un Afro-américain tué lors d’une interpellation par des policiers blancs. Cette démarche, appelée...

Turin manifestation couvre feu MAURO UJETTO NURPHOTO NURPHOTO VIA AFP

Covid-19 : la colère sociale éclate en Europe face aux reconfinements et couvre-feux

Alors que le gouvernement vient d'imposer un reconfinement généralisé en France en raison de l'épidémie du Covid-19, l'Europe prend des mesures restrictives de plus en plus fortes qui passent mal auprès des populations les plus touchées. En Italie et en Espagne notamment, des manifestations et...

Hommage Samuel Paty Macron Sorbone FrancoisMaro AFP

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel macron dénonce "la conspiration funeste du mensonge et de la haine de l’autre"

"Nous continuerons ce combat pour la liberté" dont Samuel Paty est "le visage". Emmanuel Macron a rendu mercredi 21 octobre un hommage national vibrant à l'enseignant sauvagement assassiné, un crime "barbare" pour lequel sept personnes, dont deux mineurs, ont été mises en examen dans la soirée. Le...

Prodesc eolien

Devoir de vigilance : EDF assigné en justice pour ses activités au Mexique

Après Total, c’est un autre énergéticien qui est assigné en justice pour manquement à son devoir de vigilance, cette fois sur des problématiques de droits humains. Le groupe et sa filiale EDF Renouvelables sont accusés par des populations autochtones de ne pas les avoir consultées pour la...