Publié le 22 novembre 2017

SOCIAL

Uber a gardé secret le piratage de 57 millions de comptes clients

Uber, l’entreprise de transport, a subi un piratage de masse avec le vol d’informations de 57 millions de comptes d’utilisateurs et de 600 000 chauffeurs. Selon l’entreprise, les données bancaires n’ont pas été touchées. L’entreprise a fait le choix de garder cette information secrète. 

Uber a payé 100 000 dollars des hackers pour qu'une cyberattaque ne soit pas rendue publique.

La série noire continue chez Uber. Après les affaires de harcèlements au siège californien, les menaces sur le droit d’exploitation à Londres et en Inde, c’est une cyberattaque que l’entreprise de transport aurait caché. Mardi 21 novembre, le PDG a révélé que les données de 57 millions d'utilisateurs à travers le monde ont été piratées à la fin 2016.

Parmi les 57 millions d'utilisateurs figurent 600 000 chauffeurs dont les noms et les numéros de permis de conduire ont été piratés. Les noms des utilisateurs ainsi que leurs adresses électroniques et leurs numéros de téléphone mobile ont été subtilisés, a indiqué Dara Khosrowshahi, dans un communiqué.

Sur la base d'expertises externes, le patron affirme que l'historique des trajets, les numéros de carte et de comptes bancaires, les numéros de sécurité sociale et les dates de naissance des utilisateurs n'auraient en revanche pas été piratés. Dara Khosrowshahi, qui a été nommé à la tête d'Uber fin août, souligne qu'il a été informé récemment de cet incident.

100 000 dollars pour garder le secret

Il précise que deux individus ne faisant pas partie de l'entreprise seraient responsables de ce piratage. "L'incident n'a pas atteint les systèmes de l'entreprise ni son infrastructure", ajoute-t-il par ailleurs. Selon Bloomberg, Uber aurait payé 100 000 dollars les hackers afin qu'ils ne divulguent pas cet incident, une information qui n'a pas été confirmée par l’entreprise.

Ce piratage est le dernier d'une longue série aux États-Unis. Début septembre, c'est l'entreprise Équifax, qui récolte et analyse les données personnelles de clients qui sollicitent un crédit, qui avait révélé une intrusion de mi-mai à fin juillet dans ses bases de données. Les informations personnelles (noms, numéros de sécurité sociale, dates de naissance...) de plus de 145 millions de clients américains et d'autres au Canada et en Grande-Bretagne avaient alors été dérobés.

La rédaction avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

Egalite hommes femmes FeodoraChiosea 02

L’Assemblée nationale vote pour des quotas de femmes dans les instances dirigeantes des grandes entreprises

Dix ans après avoir imposé des quotas pour faire grandir la place des femmes dans les conseils d'administration, les députés viennent d'adopter une mesure équivalente dans les postes de direction. Le but est de crever le plafond de verre en passant à 30 % de femmes en 2027 chez les "cadres...

Falcon winter Soldier Marvel Disney

"Le Faucon et le Soldat de l’Hiver", un portrait au vitriol des États-Unis pris entre luttes sociales et discriminations

Pour compléter la grande Saga cinématographique de leurs super-héros (Avengers, Docteur Strange, Iron Man, etc.), les studios Marvel misent en 2021 sur des mini-séries pour faire vivre leur vaste univers. La dernière sortie en date sur Disney+ est "Le Faucon et le Soldat de l’Hiver". Cette série...

RSF rapport annuel 2021

Le journalisme, véritable "vaccin contre la désinformation", mis à mal par la Covid-19

Dans plus de 130 pays dans le monde, la liberté de la presse est au minimum entravée, si ce n’est interdite. Tel est le bilan du dernier rapport annuel de Reporters sans frontières. La crise pandémique a fait reculer ce droit. La France est 34e, sur 180 pays évalués.

wdstock / Istock uniqlo

Ouïghours : une plainte déposée en France contre quatre géants de l'habillement pour "crime contre l’humanité"

Cette fois, ce sont quatre grands noms de l'industrie de l'habillement qui sont visés par un dépôt de plainte concernant le recours au travail forcé des Ouïghours en Chine. Le 9 avril, trois ONG et une rescapée ouïghoure ont accusé Inditex (maison mère de Zara), Uniqlo, SMCP (propriétaires de...