Publié le 22 novembre 2017

SOCIAL

Uber a gardé secret le piratage de 57 millions de comptes clients

Uber, l’entreprise de transport, a subi un piratage de masse avec le vol d’informations de 57 millions de comptes d’utilisateurs et de 600 000 chauffeurs. Selon l’entreprise, les données bancaires n’ont pas été touchées. L’entreprise a fait le choix de garder cette information secrète. 

Uber a payé 100 000 dollars des hackers pour qu'une cyberattaque ne soit pas rendue publique.

La série noire continue chez Uber. Après les affaires de harcèlements au siège californien, les menaces sur le droit d’exploitation à Londres et en Inde, c’est une cyberattaque que l’entreprise de transport aurait caché. Mardi 21 novembre, le PDG a révélé que les données de 57 millions d'utilisateurs à travers le monde ont été piratées à la fin 2016.

Parmi les 57 millions d'utilisateurs figurent 600 000 chauffeurs dont les noms et les numéros de permis de conduire ont été piratés. Les noms des utilisateurs ainsi que leurs adresses électroniques et leurs numéros de téléphone mobile ont été subtilisés, a indiqué Dara Khosrowshahi, dans un communiqué.

Sur la base d'expertises externes, le patron affirme que l'historique des trajets, les numéros de carte et de comptes bancaires, les numéros de sécurité sociale et les dates de naissance des utilisateurs n'auraient en revanche pas été piratés. Dara Khosrowshahi, qui a été nommé à la tête d'Uber fin août, souligne qu'il a été informé récemment de cet incident.

100 000 dollars pour garder le secret

Il précise que deux individus ne faisant pas partie de l'entreprise seraient responsables de ce piratage. "L'incident n'a pas atteint les systèmes de l'entreprise ni son infrastructure", ajoute-t-il par ailleurs. Selon Bloomberg, Uber aurait payé 100 000 dollars les hackers afin qu'ils ne divulguent pas cet incident, une information qui n'a pas été confirmée par l’entreprise.

Ce piratage est le dernier d'une longue série aux États-Unis. Début septembre, c'est l'entreprise Équifax, qui récolte et analyse les données personnelles de clients qui sollicitent un crédit, qui avait révélé une intrusion de mi-mai à fin juillet dans ses bases de données. Les informations personnelles (noms, numéros de sécurité sociale, dates de naissance...) de plus de 145 millions de clients américains et d'autres au Canada et en Grande-Bretagne avaient alors été dérobés.

La rédaction avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

Rio tinto destruction site aborigene

Le patron de Rio Tinto débarqué après la destruction d’un site aborigène vieux de 46 000 ans en Australie

Jean-Sébastien Jacques devra finalement quitter Rio Tinto. Le directeur général du géant minier, à qui le conseil d'administration avait coupé les bonus fin août après la destruction d'une grotte aborigène vieille de 46 000 ans en Australie pour étendre une mine de fer, a été débarqué avec deux...

Crise alimentaire france

[Tempête Covid] Quand la pandémie sanitaire provoque une crise de la faim

Alors que dans le monde entier, les associations d'aide alimentaire notent une hausse de la fréquentation depuis la crise sanitaire, l'association Oxfam estime que 12 000 personnes par jour pourraient mourir de faim en raison du Covid-19. Le virus, en aggravant les inégalités, fait basculer des...

Cese

Réforme du Cese : la troisième assemblée va devenir la chambre des conventions citoyennes

Après plus de deux ans d'attente, la réforme du Cese arrive enfin dans l'hémicycle en cette rentrée. Le texte a été enrichi après l'expérience de la Convention citoyenne pour le climat, organisé à la suite des Gilets jaunes et la hausse de la taxe carbone. L'objectif est de faire de cette troisième...

Manifestante libanaise Liban Joker PatrickBaz AFP

[Tempête Covid] De la crise sanitaire à la crise sociale mondiale

Des pertes d'emplois massives, des banques alimentaires débordées, des citoyens ultra-précaires... Le Covid-19 a des conséquences sociales désastreuses. Au niveau mondial, l'ONU craint une rechute de 71 millions de personnes dans l'extrême pauvreté cette année, la première augmentation depuis 1998....