Publié le 10 janvier 2020

SOCIAL

[Édito vidéo] Quoi qu’il se passe au procès d’Harvey Weinstein, tout a déjà changé

Pendant deux mois, le producteur Harvey Weinstein, accusé de viols et d’agressions sexuelles, va être jugé à New York. Les décisions finales ne seront sans doute pas à la hauteur des attentes. Mais, d’ores et déjà, la prise de conscience a eu lieu et les comportements se sont améliorés dans les entreprises, même si beaucoup reste encore à faire.

Proces Harvey Weinstein StephanieKeith GettyImages NorthAmerica AFP
Arrivée de Harvey Weinstein à son procès à New York en janvier 2020.
@StéphanieKeith-GettyImages-NorthAmerica-AFP

C’est le procès de ce début d’année : celui de l’ancien producteur tout-puissant d’Hollywood, Harvey Weinstein. Il est accusé par 80 femmes de harcèlement, d’agressions sexuelles et de viols. La procédure va durer deux mois et devrait aboutir sur une décision réglée à coups de millions de dollars. L’homme n’ira sans doute pas en prison à la grande déception de beaucoup. Mais peu importe, quelle que soit la décision finale, cette affaire est déjà une victoire.

L’affaire Weinstein a tout changé. Comme l’écrit le New York Times, ce scandale a mis en avant "la question du consentement" et a amené à repenser ce qu’est le harcèlement sexuel. Preuve en est. Avant Harvey Weinstein, les affaires Bill Cosby, Morgan Freeman ou dans un autre genre Kevin Spacey s’étaient taries assez vite au regard de la gravité des faits. À l’inverse, sans affaire Weinstein, est-ce que les accusations visant Luc Besson ou Patrick Bruel auraient fait tant de bruit en France ?

Des cas intolérables

Et cette évolution sociétale ne vise pas que le milieu du show business. Dans les entreprises, dans les milieux d’affaires, le harcèlement est pris très au sérieux. Symbole de ce changement : la clause Weinstein qu’a adoptée Wall Street. Elle permet à des investisseurs d’être remboursés et dédommagés si un scandale sexuel apparaît dans une entreprise où ils ont injecté de l’argent.

Alors rien n’est encore parfait. L’accueil offert aux femmes victimes doit être amélioré, la justice classe trop d’affaires sans suite, les entreprises doivent mieux protéger celles qui osent dénoncer… Et puis, il reste des cas intolérables comme la protection de Roman Polanski, accusé de violences sexuelles, ou plus récemment le cas Gabriel Matzneff si longtemps adulé par le monde de la culture alors qu’il affichait publiquement ses penchants pédophiles.

Il reste beaucoup de travail à faire, mais le mouvement #MeToo n’est pas un épiphénomène. Existant depuis 2007, il a explosé en 2018 quand l’actrice Alyssa Milano s’en est emparé. En libérant la parole de femmes victimes, il a ouvert les yeux de tous. Et c’est peut-être la chanteuse Angèle, qui dans sa chanson Balance ton quoi, résume le mieux cette nouvelle donne : "Même si tu parles mal des filles, je sais qu'au fond t'as compris".

Ludovic Dupin@LudovicDupin


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

Violences conjugales coronavirus

Violences conjugales, l'épidémie ignorée

C'est l'épidémie dont on ne parle pas et qui fait pourtant des ravages. Avec le confinement lié au Coronavirus, les violences conjugales ont explosé d'un tiers dans l'Hexagone. Si le gouvernement s'organise via des dispositifs d'alerte dédiés et un fonds d'un million d'euros pour aider les...

On va s en sortir sans sortir solidarite citoyenne

Avec le Coronavirus, les initiatives citoyennes solidaires se multiplient

Alors que la crise du Coronavirus oblige un tiers de l’humanité à se confiner, les actes de solidarité se multiplient en France. Prêts d’appartements pour les soignants, bénévolat dans les associations, aide entre voisins, confection d’un plat pour le personnel hospitalier… Les citoyens passent à...

"Plus jamais ça !" : 18 syndicats et associations environnementales s'unissent pour préparer le jour d’après

La CGT, la Confédération paysanne ou encore la FSU se sont alliés avec de plusieurs associations environnementales telles que Greenpeace, Oxfam ou Attac pour préparer l'après-coronavirus. Ils appellent à la relocalisation de nos systèmes productifs, au renforcement des services publics et au...

Confinement population Etats Unis Coronavirus JohnNacion NurPhoto

Coronavirus : plus deux milliards de personnes confinées dans le monde et 25 millions d’emplois menacés

De Rome à New York en passant par Paris, deux milliards de personnes dans le monde sont confinées chez elles ce week-end, dans l'espoir d'enrayer la pandémie de coronavirus, qui a déjà fait plus de 16 000 morts et menace de priver d'emplois des millions de personnes. ET les chiffres devraient...