Publié le 10 mai 2020

SOCIAL

[Bonne Nouvelle] La région Île-de-France crée un programme alimentaire régional avec les agriculteurs franciliens

Le conseil régional d'Ile-de-France lance un "programme alimentaire régional" avec la chambre régionale d'agriculture, en finançant l'achat auprès des agriculteurs franciliens de produits agricoles qui seront distribués aux plus démunis, a annoncé sa présidente Valérie Pécresse (ex-LR).

Legumes bio WikimediaCommons
La région Ile-de-France va racheter les surplus et invendus de la production agricole francilienne.
@CC0

Pour Valérie Pécresse, avec la crise sanitaire, "nous voyons monter la pauvreté et la précarité dans nos territoires", ce qui "exige une réponse alimentaire urgente et solidaire", a-t-elle expliqué lors d'une visio-conférence.  Pour renforcer les distributions alimentaires, "nous avons décidé (...) de créer un programme alimentaire régional pour venir en aide aux plus démunis. Sur la base des besoins exprimés par les associations et la banque alimentaire, la région financera l'achat de produits agricoles auprès des agriculteurs franciliens", a-t-elle expliqué.

Cela passera notamment par l'achat "au prix du marché" de "tous les surplus et invendus de la production agricole francilienne", mais pas seulement. "On achètera aussi les denrées qui nous manqueraient." Le montant de ce plan et les volumes de production agricole concernés n'ont pas été précisés. Selon Valérie Pécresse, "on se prépare à faire durer le plan jusqu'en décembre".

Ne pas oublier les horticulteurs et  pépiniéristes

"On va relever ce challenge de fournir ces paniers en produits frais", a affirmé Christophe Hillairet, président de la Chambre d'agriculture de la région Île-de-France, précisant que "pour conforter ces paniers", la chambre va "demander à chaque agriculteur de donner l'équivalent d'une tonne de blé (soit environ 170 euros)".  Valérie Pécresse veut aussi "suppléer" les distributions alimentaires, en proposant "si les lycées ne sont pas réouverts fin mai, qu'un certain nombre de cantines de lycées puissent ouvrir sur la base du volontariat pour faire de la distribution de repas".

La région va également aider les horticulteurs et pépiniéristes franciliens, très touchés par la crise sanitaire, avec d'une part "un fonds d'urgence de 1,5 million d'euros" (sous forme de subventions), et d'autre part, une commande publique d’un million d'euros d'arbres et de végétaux qui seront plantés au siège du conseil régional à Saint-Ouen et dans les lycées franciliens. Certains maraichers ou éleveurs très fragilisés pourront aussi être éligibles au fonds d'urgence.

Enfin, pour "capitaliser sur le regain d'intérêt pour l'agriculture locale", la région va augmenter les aides à l'investissement des agriculteurs pour les "circuits courts de commercialisation", comme la création de "drive" agricoles, de magasins de producteurs ou de "box" agricoles, pour un total d'un million d'euros, a expliqué la vice-présidente en charge de l'agriculture Alexandra Dublanche.

La rédaction avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

Olivia Gregoire 1

Olivia Grégoire : "Le devoir de vigilance européen, c’est le sens de l’histoire économique"

Alors que l'Union européenne doit adopter une directive sur le devoir de vigilance des multinationales, la ministre en charge de l'Économie sociale, solidaire et responsable, Olivia Grégoire, défend la position de la France, premier pays à avoir légiféré en la matière. Si les lobbys pèsent, la...

 Senat et loi climat @Jacques Paquier

Devoir de vigilance : Les sénateurs délèguent la compétence au tribunal de commerce, au grand dam des associations

Les tribunaux de commerce pourraient bientôt devenir les seuls compétents pour juger les affaires fondées sur le devoir de vigilance. C'est ce qu'ont voté les sénateurs, fin septembre, contre l'avis du gouvernement. Les associations craignent que cette mesure ne vide de son sens la loi de 2017 qui...

Vaccin Covid 19 Byjeng

Covid-19 : En privant les pays pauvres de vaccin, les laboratoires alimentent "une crise des droits humains sans précédent"

Alors que les géants pharmaceutiques ont été applaudis pour leur rapidité à produire un vaccin pendant la pandémie de Covid-19, l'ONG Amnesty International les accuse, dans un nouveau rapport, de ne pas respecter les droits humains en fournissant quasi uniquement les pays riches, au détriment des...

Deforestation changement sol Free Photos de Pixabay

2020, année la plus meurtrière pour les défenseurs de l’environnement

Le nombre de défenseurs de l'environnement assassinés dans le monde ne cesse d'augmenter. Le nouveau rapport de Global Witness recense au moins 227 meurtres, dont la moitié en Colombie. Un record alors que les trois quarts des victimes luttaient contre la déforestation dans des pays en...