Publié le 26 décembre 2019

SOCIAL

La carte de vœux contenait un appel au secours de prisonniers forcés de travailler en Chine

Une fillette de six ans a découvert dans une carte de vœux un appel au secours de prisonniers détenus en Chine et soumis au travail forcé. La chaîne de supermarchés Tesco, qui a fabriqué la carte, a immédiatement suspendu la production dans l'usine en question et lancé une enquête.

Carte voeu 2019
Les prisonniers étrangers détenus en Chine ont inscrit un message en anglais sur une carte produite par le géant Tesco.
@CC0

Une bouteille lancée à la mer… avec succès. Une fillette anglaise de 6 ans a découvert un appel au secours de prisonniers dans une carte de vœux achetée dans un supermarché Tesco de Londres. Le message, écrit à la main, en anglais et en lettres capitales, demandait de contacter une "organisation des droits de l’Homme" ainsi qu’un certain "Peter Humphrey" qui s’avère être un ancien journaliste, lui-même enfermé il y a quelques années dans la même prison.

"Nous sommes des prisonniers étrangers dans la prison Qingpu Shanghai Chine, dit le message. Forcés de travailler contre notre volonté. S’il vous plaît, aidez-nous et prévenez (une) organisation de droits de l’Homme." Le père de la fillette, Ben Widdicombe, a d’abord cru à un canular avant de se rendre compte que "c’était en fait potentiellement quelque chose de grave", a-t-il raconté à la presse.

Les supermarchés Tesco suspendent leur production en Chine

En l’apprenant, les supermarchés Tesco ont annoncé avoir "immédiatement suspendu la production à l’usine où ces cartes sont produites et lancé une enquête." "Nous avons également retiré ces cartes de la vente", a réagi une porte-parole avant d’ajouter : "nous abhorrons le recours au travail pénitentiaire et nous ne l’autoriserions jamais dans notre chaîne de production".

Selon le groupe, la carte a été produite dans l’usine Zheijiang Yunguang Printing, qui a fait l’objet d’un contrôle indépendant en novembre. "Aucun élément n’a été trouvé tendant à suggérer qu’ils avaient enfreint notre règle interdisant le travail pénitentiaire", a souligné la porte-parole. Si cela avait été le cas, ce fournisseur aurait été radié "immédiatement et de manière permanente".

Selon la télévision britannique Sky News, cette découverte n’est pas la première du genre. En 2017, un message en caractères chinois, provenant d’une prison de Guangzhou (sud), avait été retrouvé dans une boîte de cartes de Noël de la chaîne de supermarchés Sainsbury’s. En 2014, un mot dénonçant du travail forcé dans une autre prison chinoise avait été retrouvé dans un pantalon du magasin d’habillement bon marché Primark, en Irlande du Nord.

Concepcion Alvarez avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

wdstock / Istock uniqlo

Ouïghours : une plainte déposée en France contre quatre géants de l'habillement pour "crime contre l’humanité"

Cette fois, ce sont quatre grands noms de l'industrie de l'habillement qui sont visés par un dépôt de plainte concernant le recours au travail forcé des Ouïghours en Chine. Le 9 avril, trois ONG et une rescapée ouïghoure ont accusé Inditex (maison mère de Zara), Uniqlo, SMCP (propriétaires de...

Ursula von der Leynen Charles michel Erdogan DR png 01

[Édito] L’affront d’Erdogan à Ursula von der Leyen, l’arbre qui cache la forêt sur les droits des femmes en Turquie

L'image a fait le tour du monde. La Présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, reléguée à une place sur un canapé quand le président turc Recep Tayyip Erdogan et le président du Conseil européen, Charles Michel, parlent affaire, côte à côte. Cette scène a viré à la crise...

Boycott H M Chine Istock winhorse

Ouïghours : Quand la Chine manie l’arme du boycott, elle fait trembler les géants de la mode

Nike, HM, Zara... Depuis plus de deux semaines, la Chine a lancé une campagne de boycott contre des géants de la mode qui refusent de travailler avec le Xinjiang, région qui fait travailler de force des Ouïghours. Face à l'ampleur exceptionnelle de ce boycott, les marques sont prises en étau. Si...

Manifestation en Birmanie contre la junte militaire Myat Thu Kyaw NurPhoto NurPhoto via AFP

Les massacres de la junte remettent la Birmanie sur la liste des pays à fuir

Longtemps la Birmanie a figuré sur les listes d’exclusion des grands investisseurs nord européens parce que les droits humains y étaient bafoués quotidiennement. Puis le pays est devenu une destination touristique, mais les évènements tragiques de 2021 le remettent sur la carte des exclusions. Les...