Publié le 18 septembre 2019

SOCIAL

L'industrie de l'or s'engage à plus de responsabilité dans l'extraction minière

Droits humains, respect de l'environnement, traçabilité... En plein débat sur le projet de Montagne d'or en Guyane, le Conseil mondial de l'or a proposé jeudi 12 septembre aux entreprises minières de s'engager à respecter des nouveaux principes de responsabilité. Si l'organisation espère que ces engagements deviennent des normes et définissent un nouveau cadre "crédible et reconnu", ces principes restent non contraignants. 

Pepite or CC0
L'industrie de l'or veut définir un nouveau cadre de responsabilité dans l'extraction de l'or.
CC0

Le Conseil mondial de l'or (CMO) a invité ses membres et partenaires à respecter de nouveaux principes de responsabilité pour l'extraction minière, visant particulièrement à promouvoir le respect des droits humains et de l'environnement. Ces principes prennent la forme d'engagements non contraignants et établissent des normes à respecter sur la gouvernance équitable, sur les droits humains des travailleurs du secteur, ainsi que sur la protection de l'environnement.

Les compagnies adoptant ces principes s'engagent entre autres à "s'opposer catégoriquement à la corruption", à "respecter les droits humains des employés et des communautés affectés par les activités de la compagnie", ou encore à "s'assurer de la protection des écosystèmes fragiles affectés par les activités minières", selon le document. Dans un communiqué de presse publié jeudi, l'organisation sectorielle explique qu'elle espère que ses "principes deviennent un cadre crédible et reconnu grâce auquel les compagnies minières pourront garantir la production responsable de leur or".

"Une nouvelle norme pour l'industrie"

Les principes offrent aux compagnies qui décident de l'adopter "un encadrement simple et direct permettant aux investisseurs, consommateurs et acteurs de la chaine d'approvisionnement de leur accorder plus de confiance", a expliqué à l'AFP Terry Heymann, un des responsables du CMO qui espère que cette liste devienne "une nouvelle norme pour l'industrie" dont la mise en oeuvre complète pourrait prendre environ trois ans.

L'année dernière, le London Metal Exchange (LME), plateforme boursière londonienne consacrée aux métaux industriels, avait déjà officiellement proposé à ses utilisateurs d'adopter les normes éthiques de l'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) pour assurer une meilleure traçabilité des matières premières, comme le cobalt.

Ces normes visent à s'assurer que les entreprises oeuvrant dans des zones de conflit ou à haut risque "respectent les droits humains, évitent de contribuer à des conflits et contribuent positivement à un développement durable et équitable"

La rédaction avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

Esther Duflo Kris Krug flikr

Prix Nobel d’Économie : les travaux sur la réduction de la pauvreté d’Esther Duflo récompensés

Le prix Nobel d'économie a été attribué lundi 14 octobre à la Franco-Américaine Esther Duflo et aux Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer pour leurs travaux sur la réduction de la pauvreté dans le monde.

R U A

Donnez votre avis sur le futur revenu universel d’activité

Un an après avoir annoncé le lancement d’un revenu universel d’activité, le gouvernement entre dans le dur avec une série de concertations qui vont se tenir jusqu’en fin d’année. L’objectif est de parvenir à une proposition de loi en 2020 pour une application progressive d’ici à 2022 ou 2023....

Yemen war flickr felton davis

La France de nouveau accusée de vendre des armes utilisées dans le conflit au Yémen

La France est accusée de vendre illégalement des armes à l'Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis, qui serviraient dans le conflit au Yémen. Des vidéos attestent de l'utilisation sur place de navires fabriqués en France et un rapport onusien doute de la légalité de ces transferts d'armes....

Pepite or CC0

L'industrie de l'or s'engage à plus de responsabilité dans l'extraction minière

Droits humains, respect de l'environnement, traçabilité... En plein débat sur le projet de Montagne d'or en Guyane, le Conseil mondial de l'or a proposé jeudi 12 septembre aux entreprises minières de s'engager à respecter des nouveaux principes de responsabilité. Si l'organisation espère que ces...