Publié le 23 novembre 2017

SOCIAL

En 2017, rien n’a changé, les pubs valorisent le cerveau des hommes et le corps des femmes

Des femmes inactives, souvent dénudées et sexualisées. Des hommes experts souvent valorisés. Voilà le principal constat de la nouvelle enquête publiée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel sur la représentation des femmes dans les publicités télévisées. En pleine affaire Weinstein, la responsabilité des annonceurs et des entreprises du secteur est pointée du doigt pour leur rôle dans le maintien de stéréotypes sexistes rétrogrades. 

Tournage de la pub Miss Dior avec Nathalie Portman en septembre 2017.
Dior

Une femme à moitié nue vend une lessive, une autre présente un parfum entre ses seins. Dans les publicités télévisées, les images parlent d'elles-mêmes, et les chiffres aussi. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) vient de publier une enquête sur la représentation des femmes dans les publicités télévisées. Il a ainsi passé au crible plus de 2 000 spots diffusés entre octobre 2016 et avril 2017 à la télévision. Et les résultats sont, sans surprise, accablants.

84% des "sachants" dans les pubs sont des hommes

D'abord, les hommes sont sur-représentés par rapport aux femmes, à 54 %. Ensuite, le CSA note une "répartition stéréotypée des catégories de produits". En d'autres termes, les hommes parlent de l'automobile à 64%, des assurances, banques et mutuelles ou encore de la technologie et du numérique. Les femmes ? De l'entretien du corps, de l'habillement et la parfumerie ou encore des produits médicaux ou paramédicaux.

 

 

 

Mais surtout, comme sur les plateaux télévisés, les rôles d'experts, c'est-à-dire "les personnes occupant la position du 'sachant", sont largement occupés par des hommes, à 82 % contre 18 % d'expertes.

Les femmes, inactives et dénudées

Les femmes sont ainsi des "consommatrices", des spectatrices de la publicité, "des personnages occupant des rôles esthétiques ou inactifs sont en majorité des femmes", résume le CSA.

Et pour couronner le tout, elles sont souvent dénudées et sexualisées. "Les deux tiers des publicités présentent des personnages avec une sexualisation mettent en scène des femmes", indique l'autorité indépendante. Ainsi, les femmes dans les publicités adoptent des comportements tels qu'une "attitude très suggestive, une simulation d'acte sexuel" ou sont sujettes à des "cadrages insistant particulièrement sur certaines parties intimes du corps".

"Des stéréotypes d'un autre âge"

Est-ce grave ? Oui. Car ces publicités, vues par des millions de Français, participent à l'objectivation des femmes. "La force des images, le poids des mots, le choc d'une formule en faveur d'un produit peuvent véhiculer des stéréotypes d'un autre âge et contribuer à figer un état d'esprit en décalage avec le mouvement de la société", explique Sylvie Pierre-Brossolette chargée de l'égalité au CSA. Pour faire évoluer ce milieu, l'autorité va bientôt mener des enquêtes auprès des entreprises du secteur, les supports de diffusion ou encore les annonceurs pour qu'ils prennent des engagements.

Marina Fabre @fabre_marina 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

Yemen LNG site gazier total AFP

Un site gazier de Total au Yémen transformé en prison secrète

Total et l'État français auraient-ils sciemment fermé les yeux sur des violations des droits humains ? Une enquête vient de révéler que le site gazier de Total au Yémen sert de prison secrète aux Émirats arabes unis, membre de la coalition contre le terrorisme. Plusieurs témoignages font état de...

Malnutrition unicef

Quatorze ans plus tard, la France publie sa feuille de route contre la malnutrition

C'est un fléau que les politiques publiques n'arrivent pas à endiguer. Alors qu'un quart de la population mondiale subit l'insécurité alimentaire, la France vient de se doter d'une feuille de route en la matière, quatorze ans après la dernière stratégie mise en place. En plus d'une décennie, la...

Inegalite homme femme salaire JrCrasas

À partir du 5 novembre à 16h47, les femmes françaises travaillent gratuitement

#5Novembre16h47. À partir du 5 novembre à 16h47, les Françaises vont travailler gratuitement et ce, jusqu'à la fin de l'année. Un calcul basé sur une différence salariale de 15,4 % entre femmes et hommes. Le collectif les Glorieuses, qui a lancé un large mouvement de sensibilisation, propose une...

Laurent Vincenti Total

Devoir de vigilance : Total, première multinationale assignée en justice pour un projet pétrolier

Six ONG assignent Total en référé concernant son plan de vigilance et sa mise en œuvre effective en Ouganda, où le groupe est l'opérateur principal d'un méga projet pétrolier. Il s'agit de la toute première action en justice au titre de la loi sur le devoir de vigilance des multinationales adoptée...