Publié le 24 mars 2020

SOCIAL

Coronavirus : plus deux milliards de personnes confinées dans le monde et 25 millions d’emplois menacés

De Rome à New York en passant par Paris, deux milliards de personnes dans le monde sont confinées chez elles ce week-end, dans l'espoir d'enrayer la pandémie de coronavirus, qui a déjà fait plus de 16 000 morts et menace de priver d'emplois des millions de personnes. ET les chiffres devraient croître alors que l'Inde s'apprête aussi à étendre le contrôle de sa population. 

Confinement population Etats Unis Coronavirus JohnNacion NurPhoto
Plusieurs grandes villes américaines ont décidé de confiner leur population.
@JohnNacion/Nurphoto

[Mis à jour le 24 mars] La France est loin d’être le seul pays à imposer à sa population une limitation de ses déplacements. D’abord utilisée massivement en Chine, puis en Italie, la mesure s’étend en Europe et attend désormais les États-Unis. La Californie, l'État de New York, le New Jersey, l'Illinois, la Pennsylvanie et le Nevada ont décrété l'arrêt de toutes les activités non essentielles, même si le confinement total du territoire national a été écarté pour le moment par le président Donald Trump.

Les trois plus grandes villes du pays, New York, Los Angeles et Chicago sont donc à l'arrêt et environ 100 millions de personnes claquemurées chez elles. L'Italie, pays le plus touché en Europe avec plus de 4 032 morts, et premier sur le Vieux Continent à avoir ordonné le confinement de toute sa population, renforce ses mesures face aux ravages de la maladie. Désormais c'est le Royaume-Uni qui ordonne cette mesure malgré les réticense du Premier ministre Boris Johnson

Ordre obligatoire

Le chiffre devrait bientôt croître considérablement alors que l'Inde est désormais largement touchée. Alors que plusieurs centaines de milliers d'Indiens ont déjà été confinés, le Premier ministre Narenda Modi pourrait étendre la mesure à l'ensemble de la population. Une tâche absolument considérable pour le pays qui compte 1,3 milliards d'âmes.

Aux malades et aux morts s'ajoutent désormais les autres victimes de la pandémie: les chômeurs, travailleurs licenciés ou indépendants privés de ressources. Jusqu'à 25 millions d'emplois sont menacés en l'absence de réponse coordonnée à l'échelle internationale, a averti l'Organisation internationale du travail (OIT).

Sauver l’économie

Face à cette "situation d'urgence exceptionnelle", l'Allemagne s'apprête - fait sans précédent - à déroger à sa sacro-sainte orthodoxie budgétaire, qui est inscrite dans la Constitution. Autre fait encore impensable il y a un mois, la Commission européenne a validé samedi le plan français de soutien à ses entreprises, via des garanties accordées aux prêts. Un feu vert délivré en vertu "du nouvel encadrement temporaire des aides d'État", qui assouplit les règles de l'UE en la matière.

Dans le même ordre d'idées, l'UE a annoncé vendredi une suspension des règles de discipline budgétaire. Inédite, la mesure permettra aux États membres de dépenser autant que nécessaire pour contrer le ralentissement économique. De l'autre côté de l'Atlantique, les sénateurs américains ont repris samedi leurs négociations pour s'entendre sur un gigantesque plan d'aide qui pourrait dépasser les 1 000 milliards de dollars.

La Rédaction avec AFP


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

Meta AFP

Facebook transmet les données privées d’une adolescente poursuivie pour avortement et suscite la controverse

Après l’annulation de la légalisation de l’avortement aux États-Unis, des entreprises ont pris position en faveur de la protection des droits des femmes. Ce fut notamment le cas de Facebook. Pourtant, le groupe a transmis à la police des données privées utilisées pour poursuivre une mère et sa fille...

Paul Hudson PDG Sanofi GonzaloFuente AFP

Sanofi lance une marque à but non lucratif et tente de redorer son image

Le laboratoire a lancé Impact, sa marque de médicaments vendus sans profit dans 40 pays pauvres. Une trentaine de médicaments considérés comme essentiels par l’OMS seront ainsi distribués. Pfizer a annoncé une initiative comparable, tout comme l'IFPMA, la fédération internationale réunissant 38...

Avortement etats unis entreprise NATHAN HOWARDGETTY IMAGES NORTH AMERICAGetty Images via AFP

La suppression du droit à l’avortement fédéral impacte de plein fouet les entreprises américaines

L’onde de choc de la décision de la Cour Suprême américaine de ne plus garantir le droit à l’avortement aux États-Unis a des conséquences pour les entreprises. Qu’elles soient en faveur de la protection des droits des femmes ou dans le camp adverse, elles sont sommées de s’engager sur cette question...

Assemblee nationale THOMAS SAMSON AFP

Parité, diversité... Si l’Assemblée nationale était une entreprise, elle serait épinglée

Alors que les nouveaux députés font leur entrée à l’Assemblée nationale, pour la première fois, depuis 1988, la part des femmes a reculé. Comme les instances dirigeantes des grandes entreprises, les partis politiques sont pourtant sujets à des sanctions. "On a ici une dissonance entre ce que les...