Publié le 06 avril 2020

SOCIAL

[Certifié sans Coronavirus] L’Écosse vote la gratuité des protections périodiques, une première mondiale

L’Écosse est le premier pays à franchir le pas. Le Parlement a adopté en février la gratuité des tampons, serviettes hygiéniques ou encore des coupes réutilisables, pour toutes les femmes. Le but est de lutter contre la précarité menstruelle qui touche des millions de femmes à travers le monde, particulièrement les personnes sans domicile fixe. 

Protections hygieniques ecosse gratuite
Le coût de l'opération est estimé à 28 millions d'euros.
CC0

Des millions de femmes à travers le monde souffrent de précarité menstruelle, c’est-à-dire qu’elles n’ont pas accès à des protections périodiques pendant leur règle. L’Écosse est le premier pays à lutter véritablement contre cette injustice. Le Parlement a adopté le 25 février des plans visant à rendre les protections hygiéniques gratuites pour toutes les femmes.

"La législation garantira l’accès gratuit et universel aux protections périodiques à toutes les personnes qui en ont besoin et imposera aux écoles, aux collèges et aux universités de mettre gratuitement à disposition des protections périodiques", a expliqué la députée travailliste Monica Lennon. Cette mesure, qui devrait coûter 28 millions d’euros, est saluée par les associations qui luttent contre la précarité menstruelle depuis des années.

Une dépense de 5 700 euros par femme britannique

L’association Bloody Good Period a ainsi estimé qu’une femme dépensait en moyenne 5 700 euros dans sa vie en protection hygiénique. Or, selon Independant, plus d’un quart des personnes ayant leur règle au Royaume-Uni ont déjà été obligées de s’absenter du travail ou de l’école parce qu’elles n’avaient pas les moyens d’acheter des protections hygiéniques.

"Pourquoi est-ce qu’en 2020 le papier toilette est considéré comme un produit de première nécessité mais pas les protections hygiéniques ? Être pénalisé financièrement pour une fonction corporelle n’est ni équitable ni juste", a défendu la députée Alison Johntone dans un discours devant les Parlementaires.

Le gouvernement français lance une expérimentation

En France, le gouvernement a lancé une expérimentation, mi-février, visant à distribuer des protections périodiques gratuites pour les femmes dans le besoin. Cette mesure, dont le budget est d’un million d’euros, devrait aider les 1,7 million de femmes en France touchées par la précarité menstruelle, le plus souvent des personnes sans domicile fixe, des femmes incarcérées ou encore des étudiantes pauvres.

Cette expérimentation est le fruit d’un lobbying de longue date des associations luttant contre la précarité menstruelle comme Règles élémentaires. Une première étape avait été franchie en 2016 lorsque, après de nombreux débats, les parlementaires avaient accepté de réduire la TVA de 20 % à 5,5 % sur les protections hygiéniques, passant d’une taxe de "produits de luxe" à celle déjà mise en place pour les produits de première nécessité comme l’eau ou les préservatifs. 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

Celebrite coronavirus 2 1

#Guillotine2020 : le retour de bâton pour les stars, déconnectées de la réalité pendant le confinement

Le Covid-19 a fait tomber les stars de leur piédestal. Pendant le confinement, depuis leur baignoire remplie de roses, leur maison de campagne, leur villa à Beverly Hills... les célébrités ont appelé les citoyens à "rester positifs" voire à "lutter contre le consumérisme" alors qu'elles-mêmes...

Defile 110520 extinction rebellion marseille

Réveil social : des mobilisations prévues partout en France pour le premier samedi de déconfinement

Les services de renseignement craignaient une "explosion sociale" au sortir du confinement. Le 16 mai, premier samedi post-confinement, a en effet été choisi par certaines organisations pour redescendre dans la rue. C'est le cas d'Extinction Rebellion qui organisera partout des actions de...

Legumes bio WikimediaCommons

[Bonne Nouvelle] La région Île-de-France crée un programme alimentaire régional avec les agriculteurs franciliens

Le conseil régional d'Ile-de-France lance un "programme alimentaire régional" avec la chambre régionale d'agriculture, en finançant l'achat auprès des agriculteurs franciliens de produits agricoles qui seront distribués aux plus démunis, a annoncé sa présidente Valérie Pécresse (ex-LR).

Excision 200 millions de filles UNICEF

Au Soudan, l'excision, qui touche neuf fillettes sur dix, est désormais un crime

C’est une révolution qui vient de se produire au Soudan. Le pays, où près de 90 % des femmes sont excisées, vient de criminaliser cette mutilation génitale considérée comme une torture par l'ONU. Reste encore à faire appliquer la loi car il ne suffit pas d'interdire pour mettre un coup d'arrêt à...