Publié le 30 juin 2020

SOCIAL

Un rapport parlementaire veut conditionner les aides à la presse au respect de l’égalité femmes-hommes

Les femmes, qui représentent la majorité de la population, sont largement sous-représentées dans les médias en tant qu'expertes. Le Covid-19 a même accentué cette tendance avec seulement 9 % d'expertes dans les JT de France 2 et France 3 en mars. Face à la situation, un pré-rapport parlementaire préconise de conditionner les aides à la presse au respect de l'égalité entre les femmes et les hommes. 

Celine calvez media femme homme
Ministère
La députée Céline Calvez a été missionnée par la ministre Marlène Schiappa pour faire un état des lieux et des propositions sur l'égalité dans les médias.

C’est une image qui a déclenché un tollé sur les réseaux sociaux. En plein confinement, le 5 avril, le Parisien dévoile une Une avec quatre hommes en photo imaginant "le monde d’après". Face à l’absence de femmes, les critiques fusent jusqu’à atteindre Marlène Schiappa. La secrétaire d’État à l'égalité décide alors de missionner la députée des Hauts-de-Seine LREM Céline Calvez pour "formuler des propositions s'assurant de la représentativité" des femmes dans la presse.

"Exclure les femmes (...) est injustifiable"

Le 23 juin, la députée a présenté un rapport d’étape après avoir auditionné plus de 150 spécialistes du monde des médias. Premier constat : alors que les femmes sont, de manière générale, sous-représentées dans la presse, le Covid-19 a accéléré leur invisibilisation. Le rapport note par exemple que dans les journaux télévisés de France 2 et France 3, le nombre d’expertes a chuté de 40 % à 9 % au mois de mars. "Dès le début du confinement, j’ai alerté sur la place des femmes dans les médias en période de crise : l’égalité femmes-hommes ne doit pas être la variable d’ajustement de la crise. Exclure les femmes des représentations et de la réflexion est injustifiable (…)", a fait valoir Marlène Schiappa.

Pour rétablir l’équilibre, le rapport propose de mettre en place "l’égaconditionnalité" des aides à la presse. Ces dernières ont été mises en place pour favoriser le pluralisme dans le paysage médiatique. Elles s'élèvent à environ 260 millions d'euros par an. Elles seraient conditionnées au respect de la parité entre les femmes et les hommes. Pour l’instant, la question de sa mise en œuvre demeure. Plusieurs pistes ont été évoquées comme le développement d’un bonus/malus, un système d’incitation ou de contrainte… Rien n’est encore défini. L’issue dépendra notamment des discussions avec les syndicats. 

Des freins à l'éga-conditionnalité

Mais cette idée pourrait rencontrer de multiples obstacles comme un "contexte économique difficile pour les médias ou encore la perception de cette éga-conditionnalité comme une entrave à la liberté de la presse", note Céline Calvez dans le média Les Nouvelles News. "Or le principe de l’éga-conditionnalité revêt un caractère incitatif ou contraignant de manière très variable. Nous souhaitons aborder le sujet à l’heure d’une réflexion plus globale sur le soutien à la filière Presse", ajoute-t-elle.

Parmi les autres recommandations du rapport, on note la création de poste de "gender editor" au sein des réactions pour veiller à la juste représentativité des femmes dans les contenus. Un poste que le New York Times a par exemple créé juste après l’affaire Weinstein. Concernant les expertes, "encore trop peu nombreuses sur les médias audiovisuels comme ceux de la presse écrite", le rapport préconise de déployer davantage le Guide des expertes dans les médias. Un outil gratuit pour les journalistes qui répertorie plus de 4 000 expertes.

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Diversité

Pour prévenir la discrimination à l’emploi, les entreprises mettent progressivement en place des politiques de diversité. Elles consistent à faire la promotion de l’égalité de traitement entre des salariés dont les compétences sont équivalentes.

New york cco wiggijo

[Bonne nouvelle] À New York, touché sévèrement par le Covid-19, des grands patrons s'engagent à embaucher 100 000 personnes défavorisées

Un collectif de 27 patrons de grandes entreprises présentes à New York, telles que JPMorgan Chase, BlackRock, Google, IBM ou Amazon, se sont engagés à embaucher 100 000 personnes à faibles revenus et/ou issues des minorités noires, latinos et asiatiques, d'ici 2030. Une réponse à la crise du...

Celine calvez media femme homme

Un rapport parlementaire veut conditionner les aides à la presse au respect de l’égalité femmes-hommes

Les femmes, qui représentent la majorité de la population, sont largement sous-représentées dans les médias en tant qu'expertes. Le Covid-19 a même accentué cette tendance avec seulement 9 % d'expertes dans les JT de France 2 et France 3 en mars. Face à la situation, un pré-rapport parlementaire...

Emma watson integre le ca de kering

L'actrice Emma Watson rejoint le groupe de luxe Kering pour promouvoir la mode durable

En nommant l’actrice Emma Watson comme administratrice pour promouvoir la place des femmes et la mode durable, Kering frappe fort en termes médiatique. Reste à voir quel rôle jouera effectivement la jeune actrice dans le scénario stratégique du groupe français de luxe, elle qui a été "pionnière dans...

Cinq raisons pour lesquelles il faut regarder la Coupe du monde féminine de football

Coup d’envoi de la Coupe du Monde de football. Jusqu’au 7 juillet, les Bleues vont tenter d’atteindre la finale et d’accrocher une première étoile sur leur maillot. Reste aux téléspectateurs de suivre cet évènement qui pourrait donner un coup d’accélérateur au football féminin. Et si vous n’êtes...