Publié le 07 juin 2019

SOCIAL

Cinq raisons pour lesquelles il faut regarder la Coupe du monde féminine de football

Coup d’envoi de la Coupe du Monde de football. Jusqu’au 7 juillet, les Bleues vont tenter d’atteindre la finale et d’accrocher une première étoile sur leur maillot. Reste aux téléspectateurs de suivre cet évènement qui pourrait donner un coup d’accélérateur au football féminin. Et si vous n’êtes pas encore convaincu, Novethic va vous motiver.

Les Bleues ont remporté leur match amical contre la Chine le 31 mai, un bon signe avant le lancement de la Coupe du monde.
@FranckFife/AFP

1. Parce que cette compétition à domicile peut tout changer

Aux États-Unis, les footballeuses sont accueillies comme des stars. En France, elles sont encore peu connues mais cette Coupe du monde, à domicile, peut booster leur visibilité... et mettre un coup d'accélérateur au football féminin dans l'Hexagone. "Je suis persuadé que cette année, parce que cette Coupe du monde se déroule chez nous, cela peut déclencher quelque chose d'unique", croit le Président de la République qui a rendu visite aux Bleues à Clairefontaine. "D'abord vous allez être soutenues par un public qui, ces dernières années, est tombé en amour du football féminin. Vous allez voir un public que nous n'avons jamais vu. Du coup, je pense que c'est votre année. (…) Si vous n'avez pas peur et que vous avez plus d'envie, compte tenu de votre préparation, de votre cohésion, vous allez gagner cette Coupe du monde."

 

2. Parce que même TF1 et les sponsors y croient

C’est une première. TF1 a acquis les droits de diffusion des 25 "plus belles affiches" de la compétition. Un investissement à 10 millions d'euros (13 fois moins élevés que pour les hommes). C’est un beau coup de projecteur sur la compétition féminine, diffusée sur la première chaîne d’Europe, et jusqu’ici reléguée à la TNT. Et cette médiatisation a été suivie par les sponsors. Dans un spot publicitaire, TF1 a réussi à embarquer de grosses entreprises comme EDF, Orange, Coca-Cola ou encore Intermarché.

Un dispositif a également été mis en place avec le documentaire "Le moment de briller : les Bleues en route pour le mondial" produit par Julie Gayet et diffusé le 1er juin et des décryptages dans "Le Mag de la Coupe du monde". Grâce aux bonnes performances des Françaises et à une plus grande médiatisation, le public semble au rendez-vous. Plusieurs matchs des Bleues se joueront à guichets fermés.

 

3. Parce que les footballeuses vont faire naître des vocations

De la médiatisation des footballeuses, de leur succès, de leur popularité dépend toute une génération de futures Amandine Henry et Wendie Renard. C’est, devant leur écran, que des petites filles regardant la Coupe du monde, vont trouver leur vocation. "On est là pour leur dire qu'elles peuvent atteindre notre niveau, faire mieux même car elles auront commencé avec certaines d'entre nous, et évolueront dans de meilleures structures", estime l'attaquante Inès Jaurena dans Cheek Magazine.

De 60 000 licenciées en 2012, elles sont passées à 160 000 aujourd’hui. C’est bien moins que les deux millions chez les garçons, mais la progression est forte. Un récent sondage Odoxa pour RTL et Groupama rapporte que 81 % des Français et 89 % des amateurs de football encourageraient leurs filles si elles voulaient jouer au football. La barrière culturelle est en train de tomber même si 16 % essayeraient de les en dissuader et 3 % leur interdiraient tout simplement cette discipline.

 

4. Parce qu'elles explosent les préjugés

Si vous aimez le sport, il n'y a aucune raison de ne pas regarder la Coupe du monde féminine. Et si vous avez des préjugés sur le football féminin, l'équipe allemande les tacle avec humour dans une vidéo qui a créé le buzz. "Nous jouons pour une nation qui ne connaît même pas nos noms", disent-elles mais "Ne t'inquiète pas, tu n'as pas besoin de savoir qui nous sommes, mais seulement ce que nous voulons (...) Nous n'avons pas de balls (testicules) mais nous savons comment les utiliser", ironisent-elles.

 

5. Parce que les Bleues peuvent gagner

Certes, les spécialistes parient davantage sur les Américaines, trois fois championnes du monde, et les Allemandes, qui ont déjà deux étoiles accrochées à leur maillot. Mais les Bleues ne sont pas en reste et figurent parmi les favorites. Leur plus belle performance reste les demi-finales en 2011 mais les femmes de la sélectionneure Corinne Diacre comptent parmi les meilleures joueuses au monde à l’instar de la capitaine, Amandine Henry ou l’attaquante Eugénie Lea Sommer, meilleure buteuse française en activité. Il faudra également compter sur la cannoise Sarah Bouhaddi élue meilleure gardienne au monde les trois dernières années. Toutes évoluent à l’Olympique Lyonnais, meilleur club d’Europe. Un niveau qui pourrait les mener vers la victoire.

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Diversité

Pour prévenir la discrimination à l’emploi, les entreprises mettent progressivement en place des politiques de diversité. Elles consistent à faire la promotion de l’égalité de traitement entre des salariés dont les compétences sont équivalentes.

Celine calvez media femme homme

Un rapport parlementaire veut conditionner les aides à la presse au respect de l’égalité femmes-hommes

Les femmes, qui représentent la majorité de la population, sont largement sous-représentées dans les médias en tant qu'expertes. Le Covid-19 a même accentué cette tendance avec seulement 9 % d'expertes dans les JT de France 2 et France 3 en mars. Face à la situation, un pré-rapport parlementaire...

Emma watson integre le ca de kering

L'actrice Emma Watson rejoint le groupe de luxe Kering pour promouvoir la mode durable

En nommant l’actrice Emma Watson comme administratrice pour promouvoir la place des femmes et la mode durable, Kering frappe fort en termes médiatique. Reste à voir quel rôle jouera effectivement la jeune actrice dans le scénario stratégique du groupe français de luxe, elle qui a été "pionnière dans...

Cinq raisons pour lesquelles il faut regarder la Coupe du monde féminine de football

Coup d’envoi de la Coupe du Monde de football. Jusqu’au 7 juillet, les Bleues vont tenter d’atteindre la finale et d’accrocher une première étoile sur leur maillot. Reste aux téléspectateurs de suivre cet évènement qui pourrait donner un coup d’accélérateur au football féminin. Et si vous n’êtes...

De nouveaux efforts demandés aux entreprises pour améliorer l’égalité femmes-hommes

Selon la Banque mondiale, la France fait partie des six pays du monde où les droits des femmes sont les plus respectés. Au quotidien pourtant, la situation n’est pas toujours aussi rose, notamment dans le monde du travail. De nouvelles mesures, entrées en vigueur au début de cette année ou en...