Publié le 17 février 2018

SOCIAL

[VIDEO] Amazon lance son premier magasin sans caisse ni caissière

Dans le magasin du futur, il n'y aura ni caisse, ni caissières, ni file d'attente. Le géant de l'e-commerce, Amazon, vient d'ouvrir à Seattle un magasin "sans contrôle" s'inspirant de la technologie des voitures autonomes. Après avoir scanné votre smartphone en entrant dans le magasin, vous pouvez y prendre ce que vous souhaitez et repartir sans passer par la case caisse. Les centaines de caméras et capteurs ont tout enregistré. 

La boutique sans caisse, sans paiement ni file d'attente à ouvert ses portes à Seattle le 22 janvier dernier.
Amazon go

Bienvenue dans le magasin du futur. Le géant de l'e-commerce, Amazon, vient d'ouvrir une boutique de 170 mètres carrés appelée Amazon Go à Seattle, aux États-Unis. Les rayons sont fournis comme tout "market" de centre-ville, à base de sandwichs, salades et autres friandises de la pause déjeuner. Mais ne cherchez pas les caisses, vous ne les trouverez pas. "Amazon go est un nouveau genre de magasin sans contrôle", explique le groupe.

L'idée d'Amazon, est de ne jamais faire la queue. "Pas de file d'attente, pas de règlement, pas de caisse", résume le groupe. Les produits sont donc gratuits ? Évidemment non. Avant d'entrer dans le magasin, il faut télécharger sur son smartphone l'application Amazon Go. Vous pourrez alors scanner votre téléphone en entrant dans le magasin.

La technologie "la plus avancée au monde"

À partir de là, des centaines de caméras et capteurs vont analyser tous vos faits et gestes. Chaque produit que vous allez prendre d'un rayon et mettre dans votre sac sera comptabilisé dans un panier virtuel. Si vous remettez le produit en rayon, dans n'importe lequel, il sera retiré du panier. Après avoir fini vos achats, il suffit de sortir du magasin. Le consommateur recevra alors, sur son smartphone, la facture de ses achats.

"Nous avons créé la technologie de shopping la plus avancée au monde pour que vous n'ayez jamais à faire la queue", vante Amazon. Le groupe s'est en effet inspiré de la même technologie que celles des voitures autonomes intelligentes à savoir du Deep Learning, une forme avancée d'intelligence artificielle, des capteurs, des caméras, de la vision par ordinateur etc.

La grande distribution scrute de près ce nouveau magasin

Pour faire taire les critiques face à la destruction d'emplois et la méga automatisation du magasin, Amazon insiste : "nous travaillons avec une grande équipe d'associés". Celles et ceux qui, notamment, préparent les sandwichs et remplissent les rayons mais aussi "aident les clients".

L'ouverture du magasin était initialement prévue fin 2016 mais selon plusieurs journaux américains dont le Wall Street Journal, la technologie n'était pas au point. Elle ne fonctionnait que sur des personnes aux gestes lents et confondait les consommateurs ayant la même corpulence. Il aura fallu que pendant une année le magasin soit testé par les employés d'Amazon qui y faisaient leurs achats pour que la technologie soit totalement opérationnelle.

Pour l'instant, le spécialiste de l'e-commerce n'a pas annoncé l'ouverture d'autres magasins du même type mais il est scruté de près par la grande distribution qui a accumulé un retard considérable dans les nouvelles technologies.

Marina Fabre @fabre_marina


© 2018 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Voir nos offres