Publié le 02 avril 2018

SOCIAL

Climat : À Pâques, savourez votre chocolat, vous n’en aurez bientôt plus

Des chercheurs américains estiment que d'ici 2050, il sera très difficile de produire du cacao à cause du réchauffement climatique. Mais pas de panique, les experts ont une solution : les plantes génétiquement modifiées capables de résister à la sécheresse. 

D'ici 40 ans, seuls 10 % des exploitations de cacao seront encore viables si le réchauffement continue au rythme actuel.
Pixabay

Les chocolatiers et boulangers s’en donnent à cœur joie. Comme chaque année en période de Pâques, les vitrines, plus belles les unes que les autres, sont remplies de lapins, œufs, poules et autres figurines en chocolat. Au total, selon l’association Max Havelaar, les Français vont manger plus de 15 000 tonnes de chocolat à Pâques. Mais les générations suivantes pourront-elles, elles aussi, participer à la chasse aux œufs ? Rien n’est moins sûr.

80 % des producteurs de cacao touchés par le réchauffement climatique 

En janvier, des experts américains de la National Oceanic and Atmospheric Administration, agence d’observation océanique et atmosphérique, ont estimé que d’ici 2050, le cacao, base du chocolat, pourrait être en péril. Cette plante a en effet besoin d’un sol riche en azote, de pluies abondantes, d’une humidité élevée et d’être à l’abri du vent. Or, la tendance actuelle d'une hausse des températures de 2,1 à 3 °C assécherait trop les sols. Le problème est moins la chaleur que le manque d'eau, peu propice à la culture de cacao.

Sur les près de 300 exploitations étudiées par les chercheurs, seulement 10 % pourraient ainsi continuer à produire du cacao si rien ne change. "Ces changements climatiques devraient se produire sur une période de 40 ans, de sorte qu’ils auront un impact sur les générations de cacaoyers et agricultures suivantes plutôt que sur l’actuelle. En d’autres termes, il y a du temps pour l’adaptation", tempèrent les chercheurs. 

Les OGM, nos sauveurs 

Par "adaptation", les auteurs de l’étude entendent OGM, organisme génétiquement modifié. C’est exactement la stratégie qu’a adoptée le groupe agroalimentaire Mars. La société a pour objectif de réduire 67 % son empreinte carbone d’ici 2050. Mais, elle assure que ce n’est pas suffisant. Elle a ainsi promis d’investir 1 milliard de dollars dans l’initiative "Sustainability in a Generation", dont une partie bénéficie à l’université de Berkeley. 

Cette dernière est d’ailleurs en train de développer la technique Crispr pour modifier l’ADN des cacaotiers. Cela consiste à isoler les gènes qui fragilisent la plante en cas de sécheresse et de les remplacer par des gènes plus résistants. La technique d’édition du génome CISPR-Cas9 permet facilement et précisément d’inactiver ou de modifier des gènes.

Une technique qui permettrait aux 50 millions de personnes dépendant de la culture du cacao de maintenir leur emploi. Mais, elle ne remettrait pas pour autant en question le "goût amer" de la filière cacao, comme l’évoque Max Havelaar. L'association pointe du doigt les rémunérations basses pour les producteurs, l'utilisation massive d’intrants chimiques ou encore la déforestation. 

Marina Fabre @fabre_marina


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Choisir nota climat istock

Mode, alimentation, électroménager... Nota Climat, le nouveau Yuka du climat qui vous guide dans vos achats

C'est une application qui pourrait révolutionner votre manière de consommer. En un clic, Nota Climat vous permet de comparer une glace Haagen-Dazs à un Magnum en fonction de l'action climatique de la marque. Cette nouvelle application débusque le greenwashing de tous les produits de biens et...

Hebergements responsables alternative airbnb greengo

GreenGo et Flockeo, les alternatives à Airbnb pour un tourisme durable se développent

Équitables et engagées, les alternatives responsables à Airbnb se multiplient. Évaluation environnementale des hébergements, mesure de l’empreinte carbone, accompagnement dans la transition vers un modèle durable… GreenGo et Flockeo, deux plateformes françaises, construisent l’avenir du secteur....

Documentaires tourisme de masse unsplash

Tourisme : quatre documentaires pour découvrir l’envers du décor

Un peu plus de deux ans après le début de la crise sanitaire, le tourisme repart sur les chapeaux de roues, pour le meilleur et pour le pire. Tourisme de masse, sites "instagramables" pollués, voyages "all inclusive" démesurés… Novethic a sélectionné quatre documentaires pour mieux comprendre les...

Tourisme responsable outils alternatives unsplash

Vacances écolos : cinq outils pour devenir un slow touriste

Fini les vacances au bout du monde ! Entre contexte inflationniste et volonté de réduire leur empreinte environnementale, 57 % des touristes français déclarent vouloir voyager de manière plus durable selon une étude menée par Booking. Mais comment changer ses habitudes ? Pour vous aiguiller, nous...