Publié le 06 août 2022

SOCIAL

Mode, alimentation, électroménager... Nota Climat, le nouveau Yuka du climat qui vous guide dans vos achats

C'est une application qui pourrait révolutionner votre manière de consommer. En un clic, Nota Climat vous permet de comparer une glace Haagen-Dazs à un Magnum en fonction de l'action climatique de la marque. Cette nouvelle application débusque le greenwashing de tous les produits de biens et services, des géants des télécoms, de l'alimentation, de la mode... en valorisant les marques qui réduisent le plus leurs émissions de CO2. 

Choisir nota climat istock
La nouvelle application Nota Climat permet de sélectionner la marque qui émet le moins de CO2.
Istock

Vous hésitez entre un déodorant Nivea ou Ushuaïa ? Un abonnement chez Free ou chez Bouygues ? Un chocolat Ferrero ou des KitKat ? Un top Zara ou Gap ? La nouvelle application Nota climat pourrait vous aider à y voir plus clair. Lancée en mai dernier, elle évalue l’évolution des émissions de CO2 de l’entreprise et la compare aux trajectoires climatiques du GIEC. Un indicateur qui permet aux consommateurs de choisir, s’il le veut, la marque la mieux-disante en la matière. 

"Aujourd’hui, les consommateurs ne savent pas distinguer les marques en fonction de leur action climatique. Les données sont logées dans des rapports indigestes de centaines de pages", explique Elsa Chai, cofondatrice de l’application. "On a voulu libérer cette information en passant au crible les rapports RSE des grandes entreprises. Le but est de débusquer le greenwashing en valorisant les marques qui sont vraiment sur une bonne trajectoire", ajoute-t-elle. 

Des "swipes" à la Tinder pour boycotter les marques 

Les deux fondateurs, deux anciens collègues de KPMG, se sont inspirés de l’application Yuka qui est devenue une référence dans l’alimentaire. Celle-ci permet, en un simple scan, de connaître la note de "mauvais" à "excellent" d’un produit en fonction de sa composition et de son impact sur la santé. "Yuka a réussi à faire flancher des grandes entreprises pour qu’elles reformulent certains produits afin d’avoir une meilleure note sur l’application. C’est la dynamique qu’on veut insuffler aussi", rapporte Elsa Chai.

Pour ce faire, Nota Climat a mis en place des "swipes" à la "Tinder". L’utilisateur peut ainsi exprimer son avis sur la marque en soutenant ses efforts ou en décidant de la boycotter en balayant la marque à gauche. Le but étant d’envoyer un signal à l’entreprise. "Le seul risque qui fait bouger une entreprise, c’est celui qui pèse sur son chiffre d’affaires. Or si sa réputation est trop atteinte, l’entreprise perd des clients et donc des bénéfices", commente la cofondatrice de Nota Climat.

Pour l'instant, plus de 500 marques de tous les secteurs de biens et services, mobiliers, produits ménagers, télécoms, alimentation, etc., sont représentés sur l'application. Pas d’objectifs chiffrés d'utilisateurs pour les fondateurs mais des "objectifs d’impact", notamment l’internationalisation de l’application dans les mois à venir. Quant au business model de l'entreprise, il est en construction. D'ici septembre, les deux cofondateurs devraient lancer un "Linkedin de l'action climat" qui permettra aux grosses PME d'être conseillées sur leur politique RSE. 

Marina Fabre Soundron @fabre_marina 


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

EcoVadis, le Yuka de la RSE, devient la 27ème licorne française, signe de l'engouement pour le secteur

Ecovadis, la première plateforme de notation de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) lève 500 millions et devient ainsi la 27e licorne française. Cette méga levée de fonds pour l’entreprise d’évaluation ESG (environnementale, sociale et gouvernance) des entreprises, est d’autant...

Les industriels de la charcuterie remportent une nouvelle victoire contre Yuka, désormais en danger

Yuka, l'application qui décrypte les composants des produits alimentaires vient d'être condamnée, pour la troisième fois depuis mai, pour "dénigrement" après avoir classé en "risque élevé" des charcuteries contenant des nitrites. Elle dénonce les "procédures baillons" de la fédération des...

Alimentation : inquiets du succès de l'appli Yuka, industriels et distributeurs contre-attaquent

L'appli star Yuka, qui note les aliments en fonction de leurs qualités nutritionnelles, revendique désormais 7,5 millions d'utilisateurs. Une influence grandissante qui a poussé le secteur agroalimentaire à changer la composition de certains produits. Mais son système de notation est...

Yuka, l’appli qui donne de la transparence aux produits alimentaires

Graisses saturées, additifs, nanoparticules, pesticides... Difficile de s'y retrouver dans la composition des aliments que nous mangeons. Pour mieux informer les consommateurs, l'application Yuka propose, grâce au code barre des produits, de noter les aliments en fonction de leur qualité...

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Dressing responsable applis unsplash

Mode responsable : quatre applis pour un dressing plus vertueux

Rentrée des classes, baisse des températures et changement de saison : septembre rime bien souvent avec nouvelle garde-robe. Mais alors que le secteur de la mode représente l’une des industries les plus polluantes, avec 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre émis chaque année, passer à des...

Reparation CC0

Lave-linge, smartphones, trottinettes... Fnac Darty publie le classement des marques les plus durables

Le "premier réparateur de France", comme le groupe Fnac Darty se décrit lui-même, publie la 5ème édition de son "Baromètre du SAV". Cet outil classe la centaine de produits analysés par le distributeur en fonction d’un score de durabilité. Le groupe constate une amélioration globale de la fiabilité...

C qui le patron 01

"C’est qui le patron" : la marque des consommateurs pour l'alimentaire étend son modèle à d’autres secteurs

Hygiène, habillement, santé, banque... la marque C'est qui le patron n'aidera plus seulement les agriculteurs. Celle qui a cassé le concept du "prix le plus bas" en rémunérant correctement les producteurs, s'autorise désormais à monter au capital d'entreprises voire à les racheter. Ces dernières...

Couverture homo confort

"Homo confort" : une critique acerbe de l’hyper-technologie qui a envahi notre quotidien

La quête effrénée du confort n’est pas sans conséquence. Dans son essai "Homo Confort"* publié au printemps dernier, l'anthropologue italien Stefano Boni explique que le coût d’une vie sans effort est environnemental et économique mais aussi sensuel et moral. Rupture avec la nature, appauvrissement...