Publié le 20 décembre 2017

SOCIAL

[Noël responsable] Les cinq cadeaux de dernière minute bons pour la planète

Et si cette année, pour les achats de Noël, vous optiez pour des cadeaux utiles, avec du sens et bons pour la planète. Novethic vous propose une liste de cinq idées de dernière minute... Et vous n’avez même pas besoin de vous déplacer ! 

Cadeaux Noel responsable ecologique planete

1) Je fais un don à une association

ONG en faveur du climat (Réseau action climat, Les Amis de la Terre, WWF…) contre l’évasion fiscale (Oxfam, CCFD Terre solidaire,…), contre la faim dans le monde (Action contre la faim, Secours catholique…), ou encore contre le harcèlement scolaire (Marion la main tendue,…). Au lieu d’offrir un cadeau matériel, vous pouvez donner le montant de votre choix (à partir de 1 euro) à une association de la part de votre proche en fonction de ses sensibilités et de ses intérêts. Et lui glisser dans une enveloppe une petite carte explicative avec une brochure de l’organisation choisie.

Pour vous aider à trouver l’association de votre choix et faire les démarches en ligne, testez l’application gratuite "Je donne" lancée en partenariat avec le Crédit coopératif. Elle permet de trouver des organisations dans un rayon de 25 km ou bien de la sélectionner par thème. 150 00 bénéficiaires y sont référencés.

2) Je parraine un arbre

Et si, pour Noël, vous participiez à la reforestation ? Plusieurs associations comme Cœur de Forêt ou Terre des jeunes proposent d’offrir ou de parrainer un arbre. L’objectif est de "lutter contre le changement climatique en stockant le CO2, purifier l’air et protéger la vie de millions d’espèces animales", explique Reforest’Action, entreprise qui a déjà planté plus de 1,9 million d’arbres. Même Valérie Pécresse, la présidente de la Région Île-de-France s’y met. Elle souhaite que les Franciliens parrainent des arbres "remarquables" pour préserver la qualité de l’air mais aussi leur "valeur patrimoniale". L’argent collecté sera injecté dans des actions de protection et de plantation de nouveaux arbres, affirme l’AFP.

3) Je prends un abonnement à une box éthique

Il en existe pour tous les goûts : cosmétiques bio, produits issus du commerce équitable, vins bios, vêtements d’occasion… Le principe est simple, en fonction de votre budget, vous prenez un abonnement pour 1, 3, 6 ou 12 mois et vous faites livrer la box surprise directement chez votre proche.

* La Box beauté Nuoo propose chaque mois une sélection de cinq cosmétiques bio, végans ou naturels non testés sur les animaux et adaptés à votre profil, à partir de 75 euros pour trois mois.

* La Box à planter, c’est cinq sachets de graines bio par saison, un manuel de jardinage et une surprise en bonus. Et ça marche aussi bien pour le balcon que pour le jardin. A partir de 15,90 euros.

*La Box Bloom’s pour ne plus oublier d’offrir des fleurs. De saison ! Car il n’y a rien de pire que de faire venir des fleurs qui ont traversé l’Europe ou l’Atlantique. Avec Blooms, les fleurs cueillies directement chez le producteur sont livrées tous les mois accompagnées d’un petit tuto pour vous aider à réaliser vous-même le bouquet. A partir de 94,70 euros (pour 15 à 20 tiges) pour trois mois. 

4) J’offre un cours de cuisine zéro déchet

Un cours de cuisine classique, c’est du déjà-vu. Optez plutôt pour un cours de cuisine zéro déchet. C’est ce que propose pour 10 euros la Maison du zéro déchet qui a ouvert ses portes à Paris en juillet dernier. Réutiliser les feuilles de choux-fleurs riches en antioxydants en salade, réaliser des confitures à l’écorce de melon, faire mijoter les arêtes de poissons dans une bisque… Les idées ne manquent pas. Vous pouvez trouver des cours similaires dans plusieurs villes de France notamment à Angers et Nantes avec les Marottes de Julie (15 euros) ou encore à Amiens où le magasin Biocoop propose des ateliers zéro déchet.

5) Je fais découvrir la permaculture

La permaquoi ? La permaculture. Une "philosophie" de jardinage ou d’agroécologie qui consiste à imiter la nature, son écosystème pour faire pousser des légumes, fruits, plantes… "Elle se base sur une éthique, dont découlent des principes et des techniques permettant une intégration des activités humaines avec les écosystèmes", explique La Recyclerie, un café cantine de Paris qui propose des initiations gratuites à la permaculture. Si vous avez envie d’un bol d’air frais, plusieurs fermes ouvrent leurs portes pour des stages de découverte. L’écocentre en permaculture Alosnys près de Dijon propose des journées de découvertes. Comptez 70 euros pour un jour.

Concepcion Alvarez @conce1 et Marina Fabre@fabre_marina 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Glyphosate phtalate tampons et serviettes contiennent toujours des substances indesirables

Glyphosate, phtalate... Les tampons et serviettes hygiéniques contiennent toujours des substances indésirables

Rien n'a changé. Malgré la demande de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) de réduire "la présence de substances chimiques" dans les tampons et serviettes hygiéniques, 60 millions de consommateurs, déplore, dans une nouvelle enquête, la persistance de résidus de glyphosate et de...

Commerce equitable fairtrade

Loi Pacte : le Sénat veut contrer l'usage abusif du terme "équitable"

Le Sénat, à majorité de droite, souhaite, dans le cadre de l'examen en première lecture du projet de loi Pacte sur les entreprises, préciser les conditions d'utilisation du terme "équitable", pour éviter les utilisations abusives de cette allégation.

Guerre des prix la grande distribution fait vaciller la filiere bio

Guerre des prix : la grande distribution fait vaciller la filière bio

L'appétit des géants de la grande distribution pour le bio rime aussi avec guerre des prix. C'est ce que constatent de plus en plus de fabricants et producteurs de produits bio à qui les distributeurs ont demandé de baisser leur prix lors des négociations commerciales. Une pression qui pourrait...

La loi interdisant aux marques de jeter leurs invendus bientot votee

Interdiction de brûler les invendus vestimentaires : le gouvernement tient sa promesse

L'interdiction pour les marques de jeter leurs invendus vestimentaires sera bien inscrite dans la loi économie circulaire, malgré une formulation floue dénoncée par Emmaüs. La filière textile se dit satisfaite de cette mesure qui devrait être votée fin 2019. Si, chez les géants de la fast fashion,...