Publié le 10 février 2020

SOCIAL

Les steaks vegans Beyond Meat débarquent dans les rayons du groupe Casino

Du jus de betterave pour le sang, des pois et de la fécule de pomme de terre pour la texture, un peu d'huile de coco pour l'apparence... Voilà la recette de Beyond Meat pour que ces steaks vegans ressemblent à s'y méprendre à des steaks de viande. La startup américaine s'attaque au marché français, elle vient de signer un partenariat exclusif avec le groupe Casino. Un accord juteux alors que le marché de la viande végétale devrait peser 100 milliards de dollars dans 15 ans.

Beyond meat casino france
Beyond Meat vit une success story, elle a levé plus de 241 millions de dollars lors de son entrée en Bourse en mai, du jamais vu pour la food tech.
©Beyond Meat

Beyond Meat veut croquer une part du marché français. Après avoir donné des sueurs froides aux fabricants de steaks aux États-Unis, la startup, qui proposait jusqu'ici ses produits dans quelques restaurants français, vient de signer un accord avec le groupe Casino. Depuis le 3 février, et pendant quelques semaines seulement, l’entreprise spécialisée dans les protéines végétales commercialise ses produits chez Monoprix, Franprix, Géants et Casino Supermarchés, avant de nouer des partenariats avec d’autres distributeurs. Sont proposés dans les rayons des burgers et des saucisses Beyond Meat.

"Notre objectif est de rendre les protéines végétales plus accessibles et nous sommes fiers d’y contribuer en concluant un partenariat avec le groupe Casino, l’un des plus grands distributeurs en France", a déclaré Bram Meiker, directeur marketing de l’entreprise. Beyond Meat se différencie de ses concurrents en proposant des steaks végétaux qui ont l’apparence et la texture de steaks de viande. Ils sont conçus à partir de protéines de pois, de fécule de pomme de terre, de jus de betterave et d’huile de coco. La startup assure qu’il n’y a ni soja, ni gluten, ni OGM et que leurs produits émettent 90 % de gaz à effet de serre en moins qu’un steak de bœuf. Elle a par ailleurs signé, début janvier, un contrat avec l’entreprise française Roquette qui devrait l’approvisionner en pois ces prochaines années.

Des steaks vegans au rayon viande

"Que ce soit pour des raisons de mode de vie, de goût, d'environnement ou de bien-être animal, de plus en plus de consommateurs français orientent leur alimentation vers des protéines végétales", constate Corinne Aubry-Lecomte, directrice innovation et qualité du groupe Casino. "Nous cherchons toujours davantage de produits pour élargir notre gamme de produits à base de plantes et offrir aux clients des choix alternatifs", assure-t-elle. Selon les informations des Echos, Beyond Meat a demandé à Casino de placer ses produits dans les mêmes rayons réfrigérés que la viande traditionnelle. Une manière de se démarquer de ses concurrents qui proposent des galettes ou palais végétaux, et de jouer dans la même cour que les producteurs de viande. 

Un créneau juteux. Selon les analystes de JP morgan, "le marché de la viande vegan pourrait facilement atteindre 100 milliards de dollars (88 milliards d’euros) dans 15 ans". Beyond Meat, qui vit une success story, est la preuve de la bonne santé de ce marché. En mai 2019, lors de son entrée en Bourse, la startup américaine a levé plus de 241 millions de dollars, du jamais vu pour la food tech. 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Le commerce en ligne profite aux geants

Avec le Coronavirus, le commerce en ligne explose, pour le meilleur et pour le pire

Alors que le commerce en ligne enregistre une ascension extraordinaire du fait du confinement, ce sont essentiellement les grands distributeurs comme Amazon, Fnac, Carrefour, Intermarché... qui tirent leur épingle du jeu. Si certains petits commerçants de secteurs non vitaux ont préféré stopper...

Amazon invendus istock

Chez Amazon, le confinement peine à se concilier avec le business

Depuis l’annonce du confinement en France, de nombreux salariés du groupe Amazon ont décidé d’exercer leur droit de retrait alors que plusieurs cas de coronavirus ont été détectés dans des entrepôts français. Le géant américain a fait savoir qu'il suspendrait leurs salaires et revaloriserait celui...

Filiere textile relocalisation coronavirus

[Coronavirus, le jour d’après] Relocaliser la filière française textile, un enjeu environnemental et social

L'industrie textile a été lourdement affectée par le Coronavirus dont l'épidémie a commencé en Chine, l'atelier du monde. L'importance de relocaliser la filière française, de la production de matières premières écologiques comme le lin à la fabrication de vêtements, n'a jamais été aussi mise en...

Patriotisme alimentaire distributeurs france

Les distributeurs s'engagent à acheter français après la fermeture des marchés en raison du Coronavirus

C'est un coup dur pour les agriculteurs. Face au risque de propagation du Coronavirus, le Premier ministre a interdit les marchés en plein air. La FNSEA, principal syndicat agricole, négocie avec les préfets et maires pour obtenir des dérogations. En attendant, avec Bruno Le Maire, ellea demandé à...