Publié le 02 septembre 2018

SOCIAL

[Le chiffre] 170 tonnes de vêtements gaspillées chaque année à la rentrée des classes

Qui dit rentrée des classes dit souvent achat de vêtements neufs. Pour autant, beaucoup ne seront pas réutilisés l’année suivante par le même enfant. Une étude estime que 10% de ces pantalons et autres tee-shirts sont jetés.

Chaque année en Europe, 170 tonnes de vêtements sont gaspillées
@pixabay

Chaque année, on estime que plus de 1 500 tonnes de vêtements sont achetés pour la rentrée des classes en Europe. En moyenne, pour chaque enfant, on achète 4 T-shirts, 3 pantalons, 2 robes, 3 survêtements, 3 paires de chaussures de sport, 2 paires de chaussures scolaires, 3 pulls et 2 manteaux sur l’année.

Pourtant, une grande partie de ces chemises, pantalons et autres vêtements de sport - 170 tonnes selon une étude réalisée par le site Tiendeo – est laissée à l’abandon dès le début de chaque année scolaire. La plupart sont rangés au placard mais plus de 10% sont jetés ! Seulement 25 à 50% des vêtements sont réutilisés par le même enfant d'une année à l'autre.

Heureusement, une seconde chance est de plus en plus donnée aux vêtements qui ne vont plus. 60% sont transmis aux frères et sœurs, 34% sont donnés à des ONG ou à des œuvres de bienfaisance.

La nouvelle bataille de la lutte contre le gaspillage vestimentaire

A l’image du gaspillage alimentaire, le gaspillage vestimentaire est de plus en plus dénoncé car il faut rappeler que la mode est la deuxième industrie la plus polluante au monde. Reprenant une idée d’Emmaüs, le gouvernement français a d’ailleurs inscrit la lutte contre le gaspillage vestimentaire dans sa nouvelle feuille de route sur l’économie circulaire. A échéance 2019, il ne veut plus d’invendus vestimentaires jetés ou éliminés.

Les consommateurs eux-mêmes peuvent agir. De plus en plus de solutions sont développées par des associations et des entreprises pour nous aider à nous habiller de façon plus responsable, en troquant ou vendant les vêtements dont on ne se sert plus.

Béatrice Héraud @beatriceheraud

 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Black friday surconsommation istock

Green Friday vs Black Friday : le combat de David contre Goliath

Face au Black Friday, symbole de la surconsommation qui se déroule ce vendredi 29 novembre, 550 marques s'engagent à boycotter l'événement autour du collectif Make Friday Green Again. Si l'initiative est louable, elle fait difficilement le poids face à la puissance de feu de géants comme Amazon qui...

Collage 01

[À l’origine] L’obsolescence programmée inventée en 1932 pour lutter contre le chômage de masse

Et si l'obsolescence programmée partait d'une bonne intention ? En 1932 le promoteur immobilier Bernard London publie un ouvrage dans lequel il défend l'idée de réduire la durée de vie des objectifs pour sortir de la crise économique dans lequel le pays est enlisé depuis le krach boursier de 1929....

Honte de consommer vetement

Après le flygskam, la honte de prendre l’avion, voici le Köpskam, la honte de consommer

C'est une nouvelle tendance qui nous vient encore une fois de Suède. Après le flygskam, ce sentiment de honte de prendre l'avion pour des raisons écologiques et qui a fait chuter momentanément le trafic aérien suédois, voici le köpskam, la honte d'acheter. Un néologisme qui émerge peu à peu dans la...

Carte cadeau responsable livre

[Bonne nouvelle] Ethi'Kdo, une carte cadeau avec des enseignes 100 % écologiques et solidaires

Vous manquez d'air à l'idée de choisir les cadeaux pour vos proches à Noël ? Ethi'Kdo pourrait bien vous soulager. Cette coopérative vient de lancer une carte cadeau avec des acteurs de la consommation responsable. Label Emmaüs, Rejoué, 1083, WeDressFair... cette carte ne propose que des enseignes...