Publié le 02 septembre 2018

SOCIAL

[Le chiffre] 170 tonnes de vêtements gaspillées chaque année à la rentrée des classes

Qui dit rentrée des classes dit souvent achat de vêtements neufs. Pour autant, beaucoup ne seront pas réutilisés l’année suivante par le même enfant. Une étude estime que 10% de ces pantalons et autres tee-shirts sont jetés.

Chaque année en Europe, 170 tonnes de vêtements sont gaspillées
@pixabay

Chaque année, on estime que plus de 1 500 tonnes de vêtements sont achetés pour la rentrée des classes en Europe. En moyenne, pour chaque enfant, on achète 4 T-shirts, 3 pantalons, 2 robes, 3 survêtements, 3 paires de chaussures de sport, 2 paires de chaussures scolaires, 3 pulls et 2 manteaux sur l’année.

Pourtant, une grande partie de ces chemises, pantalons et autres vêtements de sport - 170 tonnes selon une étude réalisée par le site Tiendeo – est laissée à l’abandon dès le début de chaque année scolaire. La plupart sont rangés au placard mais plus de 10% sont jetés ! Seulement 25 à 50% des vêtements sont réutilisés par le même enfant d'une année à l'autre.

Heureusement, une seconde chance est de plus en plus donnée aux vêtements qui ne vont plus. 60% sont transmis aux frères et sœurs, 34% sont donnés à des ONG ou à des œuvres de bienfaisance.

La nouvelle bataille de la lutte contre le gaspillage vestimentaire

A l’image du gaspillage alimentaire, le gaspillage vestimentaire est de plus en plus dénoncé car il faut rappeler que la mode est la deuxième industrie la plus polluante au monde. Reprenant une idée d’Emmaüs, le gouvernement français a d’ailleurs inscrit la lutte contre le gaspillage vestimentaire dans sa nouvelle feuille de route sur l’économie circulaire. A échéance 2019, il ne veut plus d’invendus vestimentaires jetés ou éliminés.

Les consommateurs eux-mêmes peuvent agir. De plus en plus de solutions sont développées par des associations et des entreprises pour nous aider à nous habiller de façon plus responsable, en troquant ou vendant les vêtements dont on ne se sert plus.

Béatrice Héraud @beatriceheraud

 


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Consommation bio locale de saison effet covid

[Effet post-Covid] Les Français reviennent vers une alimentation bio et locale

Le confinement provoqué par le Covid-19 a eu l'effet d'un déclic pour nombre de citoyens qui se sont tournés vers une alimentation bio, voire locale. Les circuits courts ont profité de cette aubaine tout comme la grande distribution, qui, pendant le confinement, a fait la part belle aux fruits et...

La vie claire 1948 bn

[À l’origine] En 1948, La Vie Claire lance un premier magasin bio avant l'heure

Le marché du bio a connu un vrai boom pendant le confinement. Si la grande distribution tient désormais une place majeure dans le marché, ce sont les enseignes spécialisées comme La Vie Claire qui ont ouvert la voie. En 1948, alors que le label AB n'existait pas encore, la Vie Claire lance un...

Consommation locale istock julief514

Une carte de fidélité écolo, pour favoriser une consommation durable et locale

Alors que le confinement a plombé la consommation des Français, la reprise de cette dernière s'avère primordiale pour l'économie du pays. L'occasion est unique de pouvoir la réorienter vers des produits locaux et verts, assure la Fabrique écologique qui appelle à la mise en place d'une carte de...

Vanmoof publicite Capture ecran

Un fabricant néerlandais de vélos s'estime censuré en France pour sa pub "anti-voitures"

Le fabricant néerlandais de vélos électriques Vanmoof a dénoncé mardi 30 juin un avis de l'autorité française de régulation de la publicité lui demandant de modifier un spot jugé anti-voiture. En cause : des plans montrant des "images anxiogènes" de la voiture. Une affaire qui s'inscrit dans un...