Publié le 06 décembre 2018

SOCIAL

[La vidéo des solutions] Pour un Noël écolo, Treezmas propose des sapins durables à replanter

Entre le sapin coupé et celui en plastique, il y a une troisième option, c'est le sapin en pot. La startup Treezmas propose d'adopter un sapin "vivant" pendant les fêtes et le récupère début janvier pour le replanter directement chez le producteur qui l'a élevé. Un moyen plus écologique de passer les fêtes. 

Sapin ecolo noel treezmas
Treezmas propose aux consommateurs d'adopter un sapin en pot pour pouvoir le replanter.
©CC0

Vive le vent d'hiver et les sapins sur les trottoirs après les fêtes. Des millions d'entre eux sont abandonnés chaque année à leur triste sort dès la fin du mois de décembre. Pour remédier à ce problème, la startup Treezmas, rachetée par l'enseigne Botanic, propose des sapins en pots, qui survivent aux fêtes de fin d'année.

Sapins replantés ou compost végétal

"L'idée est de proposer un service de livraison de sapins aux particuliers", explique Arnaud Brossin, directeur Botanic de Brétigny-sur-Orge et responsable Treezmas. "Nos sapins n'ont pas été coupés, ils ont donc toutes leurs racines. Le client choisit sur notre site internet le sapin qu'il veut, on lui livre et après les fêtes, on revient le chercher pour lui donner une seconde vie".

Plusieurs options s'offrent alors à Treezmas. Si le sapin n'a pas résisté aux passages des enfants, du père Noël ou du chat, il sera réutilisé en compost végétal. Si, au contraire, le client en a pris soin, lui a donné assez d'eau et installé dans une pièce pas trop chaude, la startup le renvoie chez le producteur où il sera replanté. Le consommateur peut également faire le choix de le replanter directement chez lui. Il détient d'ailleurs un carnet de santé du sapin pour mieux réussir à le garder en forme.

Mieux vaut un naturel qu'un sapin en plastique

Tous les sapins de Treezmas proviennent de production française ou belge qui possède une certification environnementale des cultures. Le consommateur a le choix entre Basile, un épicéa de trois ans mesurant 1 mètre, Marcel, un Nordmann de six ans de 1,40 mètre ou encore Auguste et Victor, qui peuvent atteindre les 2 mètres. 

Dans tous les cas, pour passer un Noël plus écolo, mieux vaut privilégier un sapin naturel. Un sapin en plastique émet 2,5 fois plus de CO2 qu'un naturel. Sauf si vous le gardez 20 ans. D'ici là, il devrait lui aussi avoir perdu ses épines.

Marina Fabre @fabre_marina


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Banane commerce equitable Credits Faitrade International Camilo Perez

Le commerce équitable s’installe dans la consommation française

Les produits labellisés "commerce équitable", en soutien aux agriculteurs des pays du sud, mais aussi aux producteurs français, ont connu un bond de 22 % de leurs ventes en France l'an passé, illustrant un "envol" de la "consommation responsable". C’est le constat de la plateforme qui réunit tous...

Oeufs de paques C00

[Infographie] Le vrai coût social et environnemental des œufs de Pâques

En ce retour de week-end pascal, vos placards débordent sans doute de bons petits œufs, lapins et poules en chocolat. Mais derrière ces friandises appétissantes, l’industrie du chocolat a des impacts environnementaux et sociaux particulièrement néfastes. Des coûts cachés qui contribuent à mettre en...

Ces marques qui annoncent un tournant de l agroalimentaire

Poulehouse, C'est qui le patron ou Bleu, blanc, ruche... 5 marques qui mettent la responsabilité au coeur de l'agroalimentaire

Le prix bas n'est plus le seul credo du secteur de l'agroalimentaire. Ces dernières années de nouvelles marques ont émergé à l'instar de Poulehouse, la Nouvelle agriculture ou C'est qui le patron. Elles ont montré que des consommateurs étaient prêts à payer quelques centimes de plus pour mieux...

L application mylabel consommer responsable peut detroner yuka

[La vidéo des solutions] MyLabel, l’appli pour consommer responsable qui peut détrôner Yuka

Plus besoin de choisir entre préserver sa santé ou l'environnement en faisant ses courses. L'application MyLabel vous aiguille dans vos achats en fonction des critères sociaux, environnementaux et sanitaires qui vous paraissent le plus important. De quoi vous aider à manger en cohérence avec vos...