Publié le 17 juillet 2021

SOCIAL

Découvrez Carbonfact, le futur Wikipédia de l’empreinte carbone de nos produits

La nouvelle plateforme Carbonfact, créée début juillet, veut donner la possibilité aux consommateurs de connaître l'empreinte carbone des produits qu'ils achètent, tout comme ils connaissent leur prix. Transparence et comparabilité sont les maîtres clés de Carbonfact qui ambitionne ainsi de devenir le Wikipédia de l'empreinte carbone des produits du quotidien. Et la première série de produits analysés devrait toucher un large public : ce sont les sneakers. 

Empreinte carbone carbonfact
Les sneakers sont la première série de produits affichés par la plateforme.
@Carbonfact

Et si vous connaissiez l’empreinte carbone de vos sneakers Air Force 1, de votre Playstation 5 et de votre Mac Book Air ? C’est la volonté de la plateforme Carbonfact, créée il y a seulement quelques jours par trois entrepreneurs qui ont une lubie : la transparence. "Il est aujourd’hui très difficile d’avoir accès à l’empreinte carbone des produits de notre quotidien", explique Marc Laurent, cofondateur de Carbonfact. "Certaines entreprises peuvent donner des informations mais en général c’est dans leur coin et à leur sauce. Ce qu’on souhaite c’est importer de la transparence et de la comparabilité pour que les consommateurs ne se laissent plus avoir par le greenwashing", ajoute Marc Laurent.

Les sneakers sont la première série de produits affichés par la plateforme. On apprend ainsi que les Tanjun de Nike émettent 32 kg équivalents CO2 sur l’ensemble de leur cycle de vie, c’est-à-dire en prenant en compte le poids, les matériaux, les pays de fabrication, la livraison, etc. Ici les sneakers sont en nylon, pèsent 700 grammes et sont fabriquées en Chine. Les Tanjun émettent ainsi deux fois plus de CO2 que les Air Force 1 High By You de Nike. Le moteur de calcul de Carbonfact se base sur l’état de l’art de la recherche scientifique en matière d’analyse de cycle de vie, défend la plateforme qui est en Open source et dont la méthodologie de calcul est en accès libre. 

"Demain, il semblera fou d’acheter un produit sans connaître son empreinte carbone"

"On croit que dans quelques années, il semblera fou d’acheter un produit sans connaître son empreinte carbone", tranche Marc Laurent. Pour aider la plateforme à devenir le Wikipedia de l’empreinte carbone des produits, Carbonfact propose aux consommateurs de contribuer en créant une vraie communauté. Il s’agit de les aider à affiner les méthodologies d’analyse de vie, de soumettre des produits supplémentaires ou d’examiner un produit qui a déjà été ajouté par la communauté. "En seulement 10 jours, nous avons déjà 500 personnes qui ont postulé. La plupart sont des experts qui vont nous apporter leur aide", explique le cofondateur de la plateforme.

Et les marques, elles aussi, sentent le vent tourner. Si les plus grosses marques, celles de la fast fashion, n’ont pas -encore- envoyé leurs données ou réagi à la mise en lumière de Carbonfact, d’autres, plus engagées, se réjouissent de cette initiative. La plateforme devrait annoncer dans les prochains jours sa collaboration avec des marques durables. "Plusieurs d’entre elles sont venues nous voir en nous disant : "On fabrique des chaussures au Portugal plutôt qu’en Chine, on met en place des systèmes de recyclages de nos produits, on utilise du cuir vegan mais on ne nous entend pas".  

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Publicite istock

Travailler plus pour consommer plus : les effets pervers de la publicité

Un rapport de l’association Communication et démocratie et de l’Institut Veblen, s’appuyant sur une étude universitaire, montre les impacts économiques très concrets des dépenses de publicité en France. Celles-ci ont conduit à une hausse de la consommation mais aussi à une hausse des heures...

Voitures suv istock

"La baisse des ventes de véhicules profite aux constructeurs automobiles", selon Aurélien Bigo

La baisse des ventes automobiles n'est une bonne nouvelle ni pour le climat, ni pour les particuliers. C'est ce qu'explique à Novethic le chercheur sur la transition énergétique des transports, Aurélien Bigo. Il décrypte la stratégie des constructeurs : vendre moins mais plus chers des véhicules...

Ville verte sobriete frugalite pietons velos verdure transition istock Michael Wels

Inscription dans la loi, partage de l'effort, temps de travail : plus de 5 000 citoyens font des propositions en faveur de la sobriété

Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) a adopté mercredi 11 janvier un avis sur la sobriété afin de favoriser son évolution dans la société et dans nos modes de vie. Signe que le sujet, encore tabou il y a un an, se démocratise. Parmi la vingtaine de préconisations, il y a la...

Seconde main vestiaire collective fast fashion pexel

Boohoo, Shein, Asos… La plateforme de seconde main Vestiaire Collective élimine la fast fashion de son catalogue

Vestiaire Collective s’engage contre la fast fashion. La plateforme de vente et d’achat de seconde main a annoncé fin novembre le retrait d’une vingtaine de références de son site. Il s’agit de la première étape d’un plan défini sur trois ans pour appeler à une mode plus responsable et à une...